Lolita HR (A.Doll.A)

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

Lolita est une jeune rock star qui s’élève contre les robots stars, nouvelles idoles des jeunes. Libre, rebelle et provocatrice, elle tente de réveiller la jeunesse endormie par une culture aseptisée, et une drogue légale, les dreams, qui permet au dirigeant despotique, Néponine, d’endormir les consciences. Il y a aussi Médhi, un adolescent fou amoureux de son idole, Lolita, qui vit dans une des villes-sanatorium où l’on parque les parias atteints d’un virus mystérieux…


Anticipation Dictatures et répression La BD au féminin Les drogues Maladies et épidémies Manfra ou Franga Musique Shogun Mag

Lolita est une jeune rock star qui s’élève contre les robots stars, nouvelles idoles des jeunes. Libre, rebelle et provocatrice, elle tente de réveiller la jeunesse endormie par une culture aseptisée, et une drogue légale, les dreams, qui permet au dirigeant despotique, Néponine, d’endormir les consciences. Il y a aussi Médhi, un adolescent fou amoureux de son idole, Lolita, qui vit dans une des villes-sanatorium où l’on parque les parias atteints d’un virus mystérieux… De ces destins opposés va naître un amour impossible, enjeu et miroir de la survie de l’humanité. « Lolita HR » revisite le mythe de Roméo et Juliette d’une manière originale en mélangeant science-fiction et tragédie romantique.

Scénariste
Dessinateurs
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 07 Février 2007
Statut histoire Série terminée 4 tomes parus
Couverture de la série Lolita HR (A.Doll.A)
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

23/02/2007 | Ro
Modifier


Par Spooky
Note: 3/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Spooky

Bonne petite série que voilà ! Certes, c'est une réédition de "Lolita HR", dont la maquette était vraiment mal pensée, et donc pas une vraie nouveauté, mais cette *renaissance* permettra, je l'espère, à cette série de qualité de rencontrer son public. Delphine Rieu a concocté une trame très riche, entremêlant une histoire de rock star synthétique à un récit de résistance anticipative. Cela permet une grande diversité d'histoires, et la scénariste a opté pour une intrigue à la fois nerveuse, très serrée au niveau des personnages, et complexe au niveau du background. Le format choisi lui permet de bien déployer son univers, ce qui nous permet à nous, simples lecteurs, de comprendre à peu près tout ce qu'il se passe. Son histoire est servie par le graphisme de Javier Rodriguez, très clair, plus proche du comics que du manga, et n'entrave pas du tout la lecture. A peine ai-je un peu de mal à discerner Lolita et son opératrice, mais ce n'est vraiment pas grand chose. Une série à suivre.

12/11/2008 (modifier)
Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Note approximative : 3.5/5 Sans doute la meilleure découverte à mes yeux parmi les récits issus du ShogunMag. Son scénario mélange deux thématiques qui s'imbriquent assez peu au départ. D'un côté, une jeune chanteuse à succès, Lolita HR (pour Human Resistance), rebelle et s'opposant aux majors de la musique et à leurs robots-chanteurs formatés. Et d'un autre côté une population contaminée par une maladie étrange et contagieuse et parquée dans des ghettos, ghettos où vit le jeune Mehdi, jeune fauché que la maladie n'a pas encore visiblement impacté. Lolita HR offre un dessin sympathique, travaillé et relativement original même s'il n'est pas exempt de certains petits défauts amateurs. La narration n'est pas mauvaise, les personnages sont attachants et le scénario est original et bien raconté. Car les évènements de départ vont rapidement révéler des surprises, la jeune Lolita se trouvant au coeur d'une intrigue qui touche à sa nature même, et le jeune Mehdi verra le sort et une grosse surprise s'abattre sur lui. Nul doute que l'un et l'autre seront amenés à se rencontrer dès le début du second tome, mais quand, comment et quel en sera le résultat, c'est encore un mystère pour moi. Malgré une narration un peu rapide et un peu confuse à la toute fin du premier tome, voilà un récit bien mené, intéressant, intelligent et même assez original, ce qui ne gâche rien. Je le suivrai avec attention. PS : A noter que le premier tome offre en fin d'album quelques planches de la version originale de cette histoire initialement pensée pour être réalisée au format franco-belge classique : la comparaison entre les deux versions "manga à l'européenne" et franco-belge est assez intéressante.

23/02/2007 (modifier)