Les Mégret Gèrent la Ville

Note: 4.29/5
(4.29/5 pour 7 avis)

Hors série de Charlie Hebdo.


Bichromie Charlie Hebdo Les petits éditeurs indépendants Politique Racisme, fascisme

Hors série de Charlie Hebdo. Toutes les semaines, Luz racontait une histoire délirante du fameux couple Mégret. Satire grinçante des époux Mégret dans leur bonne ville de Vitrolles.

Scénariste
Luz
Dessinateur
Luz
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 1999
Statut histoire Strips - gags 1 tome paru
Couverture de la série Les Mégret Gèrent la Ville
Les notes (7)
Cliquez pour lire les avis

18/01/2002 | Kael
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

J’avais lu cet album il y a pas mal de temps, et je viens de l’acheter, et donc de le relire, avec un grand plaisir. D’abord pour me remémorer ce couple et particulièrement cette dame, qui nourrissaient le zapping de leurs saillies drolatiques : je me rappelle à l’époque avoir souvent hésité entre me scandaliser et rire des agissements de ce couple haut en couleurs. J’optais souvent pour le rire. Cette suite d’historiettes d’une page chacune est une charge assez violente de Luz contre les agissements des Mégret à Vitrolles, une des premières villes gérées par le FN. C’est outrancier, caricatural (même si parfois Luz n’a pas eu besoin de forcer le trait), et totalement jouissif. On imagine aisément – ce que la préface rappelle, que les Mégret n’aient pas apprécié, et que leur sens de l’humour n’était pas assez développé pour accepter cette caricature. Il y eut procès, perdu par les Mégret, et donc le droit de Guignol a été (r)établi. On pourrait craindre, les années ayant passé, que cet album perde de son côté corrosif. Que, les références ayant disparu avec la mémoire, le rire s’estompe. Et bien que nenni ! Même si les frasques ubuesques et moyennement démocratiques du couple Mégret vous sont inconnues, vous trouverez néanmoins dans cet album de quoi agiter vos zygomatiques ! C’est en effet vraiment très drôle. Si vous aimez l’humour noir, la caricature politique à charge, et que vous n’êtes pas un nostalgique du troisième Reich dépourvu d’humour, vous pouvez sans hésitation acheter ce livre, dont la lecture est fortement recommandée ! C'est clairement l'un des meilleurs albums de cette collection Bichromie, publiant les auteurs de Charlie Hebdo. Et aussi l'une des plus belles réussites de Luz !

16/05/2014 (modifier)
Par Artemis
Note: 4/5

L'objectif semble moins être une critique politique que la volonté de rendre les protagonistes comme ils apparaissent, soit ridicules. On peut sans doute être lassé de cet enchaînement de "gags", pour ma part je trouve que ça tombe juste à chaque fois, c'est drôle, cynique et tellement proche de la réalité...

09/12/2005 (modifier)
Par Don Lope
Note: 3/5

En fait ce que j'aime dans "Les Mégret gèrent la ville", c'est finalement plus le message politique, le contexte, le courage d'un gars et d'un journal que la drôlerie de ces pages. D'un pur point de vue humour, les gags mis en recueil ainsi sont un peu redondants à la longue et il est assez difficile de lire l'ensemble d'un coup. Alors qu'en parution hebdomadaire dans Charlie, la pertinence et la causticité de Charb prennent tout leur sel. On rit quand même fréquemment, et souvent jaune, aux "aventures" du p'tit rat et de sa cruche, notamment quand la réalité rejoint totalement la caricature et que Charb se sert de discours réellement prononcés par les deux apprentis Waffen SS. Mais ce qui m'a le plus intéressé dans cet ouvrage, c'est finalement le combat politique, le soutien affiché aux 48% qui n'ont pas voté facho à Vitrolle et aux associations telles que "Le sous-marin" qui se sont battues avec toute leur hargne pour continuer à exister. En prenant le risque de passer devant les tribunaux (car oui procès il y eut mais Maître Malka, par ailleurs scénariste de "L'ordre de Cicéron" leur a, avec son talent habituel, une nouvelle fois évité une condamnation inique), les gars de Charlie ont une nouvelle fois tapé dans la fourmilière et, rien que pour ça, ce recueil mérite toute votre considération.

05/04/2005 (modifier)

"Ne jamais se faire un ennemi de Luz", telle est en somme une des pensées qui peut venir à la lecture des Mégret gèrent la ville. Car la caricature est féroce. Poussée très loin aussi. Il ne s'agit pas d'une caricature qui reste proche de la réalité, non, plutôt une caricature qui extraie la substantifique moëlle de l'esprit des événements et des personnages et les restitue sous des dehors outrés, grotesques... et terriblement jouissifs. Les pages suivent parfois l'actualité de l'époque, mais certains thèmes reviennent (nécéssairement) fréquemment et sont plutôt intemporels. Qu'il s'agisse des Agad' mon p'tit rat, agad' ! de (je cite) "la grande gourde", des exclamations telles que Par la sainte moustache !, Doux Adolf !, Führer for ever et autres, ou encore du dessin qui fourmille de petits détails (tiens, l'appareil photo qui au lieu de faire "clic" fait "kuklux" ! :D), tout dans cet album est absolument jubilatoire ! L'image donnée par Luz est extrême (droite, ah ah ah. Pardon...) et en plus de faire rire, fait bien comprendre certains mécanismes. Le dessin justement, est également un des points forts de l'album : le coup de crayon de Luz est vraiment excellent, d'une parfaite maîtrise dans ses persos et leurs expressions. Je mettrais presque un 5, si ce n'était une petite lassitude au bout de 80 pages (rappelons qu'il s'agit initialement de planches hebdomadaires), mais ne vous y trompez pas : dans son genre, cet album EST culte ! Par contre, si vous faites parti du FN, vous risquez de moins rire. Evidemment, mille bunkers.

16/02/2005 (modifier)
Par brunelle
Note: 4/5

Les dirigeants de Vitrolles sous le trait de Luz, un maître de la caricature politique... (et aussi un de mes favoris de Charlie.) L'album n'est peut-être pas nécessaire si vous lisez Charlie souvent, mais les gags sont vraiment à connaître. Après Luz, on ne peut plus voir Megret sans éclater de rire (ou éclater en sanglot, selon l'humeur...) : naboléon est là, avec son tricorne en papier journal et sa cruchonne de femme aux gencives de jument.

02/12/2002 (modifier)
Par Spooky
Note: 5/5
L'avatar du posteur Spooky

Sorti il y a 5 ans, la BD de Luz se place dans une brûlante actualité. On suit les pérégrinations des Mégret mari et femme dans leur gestion de la ville de Vitrolles. C'est très incisif, révélateur, malgré un trait un peu forcé. Les derniers événements rendent la lecture de cet opus carrément incontournable !

22/04/2002 (modifier)
Par Kael
Note: 5/5

Quel bonheur cet album ! J'ai toujours beaucoup aimé les dessins de Luz dans le Charly Hebdo, et son humour est vraiment decapant. Dans cet album, il arrive vraiment au top. Peu de BDs m'ont fait autant rire que celle-ci. Je crois que Luz n'a pas voulu, pour un fois, laisser un grand message politique, mais surtout tourner en ridicule Megret le petit rat, et sa grande gourde de femme. C'est un must.

18/01/2002 (modifier)