Vie Privée

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Jean ferme les yeux. Aux plis de ses paupières, une faible lueur survit. Il veut seulement croire que jamais il ne faudra rouvrir les yeux…


Paquet

Jean ferme les yeux. Aux plis de ses paupières, une faible lueur survit. Il veut seulement croire que jamais il ne faudra rouvrir les yeux… Céfé et Girel décrivent le destin d'un homme privé de vie dans un voyage intime, au coeur du désespoir. La finesse du trait et l'attention portée à la mise en couleur font de ce récit émouvant un petit bijou d'esthétisme... Une superbe fable sur le sens de la vie. Texte de l'éditeur

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Décembre 1998
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Vie Privée
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

04/12/2006 | Pierig
Modifier


Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

Sous des couleurs gaies, se cache un récit mélancolique emplit de désespoir. Jean ne supporte plus son quotidien miséreux. Alors, il boit. Il boit pour oublier qu’il dérange. A de rares moments, il parvient à libérer son esprit et vagabonde sur son passé regretté et sur l’avenir souhaité. Jean est un personnage attachant. Son récit interpelle et engendre compassion de la part du lecteur. Le final allégorique ajoute une intensité émotionnelle au récit. C’est triste mais c’est beau. Le trait fin et faussement hésitant participe grandement à au ressenti de l’histoire. Le style de Girel s’approche d’ailleurs fort de celui de Nicolas De Crécy. A lire.

04/12/2006 (modifier)