Lily Love Peacock

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 4 avis)

Lily est un personnage fort et aventurier, une fille de tête dont la vie ressemble à un roman. Lily Love Peacock est la petite fille d'un autre personnage créé par Fred Bernard, Jeanne Picquigny, dont les aventures sont relatés dans deux albums parus précédemment aux éditions du Seuil.


Afrique Noire Ecritures Musique

Lily a rencontré Rubis à New York, dans les coulisses de la mode. L'une et l'autre sont devenues plus que des complices: inséparables parce qu'idéalement complémentaires quand Rubis propose à Lily de devenir chanteuse dans son groupe de Rock. C'est l'histoire intense de cette amitié singulière que raconte "Lily Love Peacock", avec en toile de fond l'histoire personnelle et familiale de Lily: une enfance en Afrique, un père aventurier, le voisinage du photographe Peter Beard, l'ensorcellement des grands espaces... L'occasion de se découvrir au passage que Lily n'est autre que la petite fille fille d'une autre héroïne de Fred Bernard, Jeanne, révélée par ses deux précédents albums publiés aux éditions du Seuil. Texte: Editions Casterman.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 2006
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Lily Love Peacock
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

28/11/2006 | JJJ
Modifier


Par McClure
Note: 3/5

Difficile de mal noter cette oeuvre, tant elle recèle de qualités, de bonnes trouvailles. On suit à plaisir les pérégrinations de ces deux jeunes filles. Je n'apprécie que modérément le dessin, parfois trop loin dans le brouillon, mais il y a une expressivité dans les traits véritablement bien trouvée. Bon l'histoire amoureuse en sit est un peu ennuyeuse et l'on ne se régale pas en tournant les pages. Il se passe peu de choses, c'est parfois assez convenu. Suis je dans la cible souhaitée. Je ne sais pas mais globalement je suis déçu, un 2.5/5

21/07/2012 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Je suis un peu ennuyé pour aviser et noter cette BD... Je lui trouve des qualités, mais aussi des défauts.... Et je ne saurais dire quelle est l'impression réelle donnée par ce dosage. Parlons des points positifs en premier. Fred Bernard est un auteur qui bouillonne d'idées. J'en ai trouvé de nombreuses au fil des pages, et cette inspiration est tout de même une bonne chose quand on écrit une histoire. Par contre, je trouve que ces idées ne sont pas vraiment bien exploitées, et se trouvent diluées dans une bluette sentimentale souvent ennuyeuse. Je me suis un peu fait ch... à la lecture de "Lily love Peacock". Je pense que c'est une question de rythme, et là le rythme est trop lent pour moi. C'est dommage, j'aurais bien aimé l'aimer, cette petite Lily, mais ce n'est pas possible. Un roman graphique un peu à part, mais qui ne plaira peut-être qu'aux gros amateurs du genre.

02/12/2007 (MAJ le 02/12/2007) (modifier)

C’est avec Une Aventure de Jeanne Picquigny que j’ai découvert le coup de crayon de Fred Bernard, ainsi que ses talents de scénariste. Je ne peux pas dire que je raffole de son style graphique, assez brouillon en effet, au premier abord. Cependant, malgré cette première impression, malgré, aussi, le fait que les personnages ne se ressemblent pas toujours, loin s’en faut, d’une case à l’autre, je ne peux pas dire que je n’aime pas le dessin. Peut-être tout simplement parce que la vraie richesse de ce one-shot est ailleurs. Je n’ai lu que "La Tendresse des crocodiles", mais c’est suffisant j’imagine, pour se faire une idée du caractère bien trempé et de l’indépendance d’esprit de l’aïeule de Lily, et de l’attirance d’une partie de la famille pour l’Afrique. Lily est donc une jeune femme à la forte personnalité, mais un peu paumée, qui vit sa vie à 100 à l’heure tout en sentant confusément qu’elle passe à côté d’elle-même. C’est son histoire, ses tâtonnements sentimentaux, ses tribulations de mannequin à travers le monde, la quête de son identité, ses écrits –poèmes et textes de chansons diffusés ça et là dans l’album- qui nous sont contés par Fred Bernard, avec un rare sens du rythme. Mais plus que cela, c’est une merveilleuse rencontre amicale entre deux jeunes femmes dont la liberté à l’égard des conventions n’a d’égale que le féroce appétit de vivre. En ce sens, c’est vraiment un hymne à l’amitié et à la vie. On est transporté dans un tourbillon sauvage et sensuel, exubérant et frivole, poétique et teinté d’érotisme, dans lequel la musique tient une place qui va crescendo au fil des pages. C’est un album singulier, qui ne peut laisser indifférent, mais qui ne plaira pas à tout le monde. C’est mon coup de cœur de cette fin d’année :)

31/12/2006 (modifier)
Par JJJ
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Aprés Une Aventure de Jeanne Picquigny, une série délicieusement exotique, magnifiant l'Afrique et ses grands espaces, nous arrive "Lily Love Peacock", nouvelle oeuvre de Fred Bernard. Lily est la petite fille de Jeanne, mais elle ne connaît guère plus que le nom de son aventurière de grand-mère. S’il n'est pas absolument nécessaire de connaître les aventures de Jeanne pour apprécier pleinement celles de Lily, c'est pourtant un petit plus, je conseille au lecteur de garder cela à l'esprit. Lily ressemble beaucoup à Jeanne, sans pour autant être son simple simulacre, Lily est une fille simple, frondeuse et aventurière, qui puise sa force de ses racines africaines. Si Lily Love Peacock est une aventure se déroulant dans un cadre urbain, Fred Bernard n'oublie pas pour autant de donner une place d'importance à l'Afrique. Tant mieux, l'auteur la décrit et la représente si bien que la dimension de cette histoire s'en trouve transcendée. Lily Love Peacock est en premier plan une histoire d'amitié, une amitié forte, parfois ambiguë entre Lily et Rubis. Deux filles passionnantes, parfaitement complémentaires, deux personnages que l'on peut qualifier d'héroïnes sans se poser de questions. Deux filles que je décrirai presque comme étant "viriles" par certains aspects et tendres à la fois, deux filles à la psychologie fouillée que l'on se plait à suivre dans cette aventure. Et c'est bien de cela qu'il s'agit ici, d'aventures de toutes sortes, ce livre dépasse largement le cadre du simple roman graphique. Et il n'y a pas que Lily et Rubis, il y a Lily et ses amants, Lily et sa carrière, Lily et son père, Lily et sa fascinante famille... et, je l'ai dit précédemment, Lily et l'Afrique... Parler de tous les aspects de cet album relève de l'impossible, sa richesse est aussi admirable qu'impressionnante. Le récit est entrecoupé de poèmes de Lily, ses textes, ses chansons, ses réflexions, qui sont de vrais bijoux à lire. Lily Love Peacock est dans la lignée des aventures de Jeanne mais bien plus foisonnant, cette oeuvre est plus profonde, nous transporte bien plus loin. Les dessins de Fred Bernard sont à l'image de son style narratifs, ils ont de la personnalité. Capable d'offrir des cases simples et épurées alternant sans que cela ne choque avec d'autres plus riches et fouillées, il se dégage du dessin de Fred Bernard, ce petit côté enchanteur qui dépasse bien vite l'aspect brouillon que l'on peut ressentir au premier abord. J'ai adoré ce livre, je le recommande chaudement, à mes yeux, un des tous meilleurs titres de la collection Ecritures. JJJ

28/11/2006 (modifier)