Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Zorry Kid

Note: 2/5
(2/5 pour 2 avis)

Une parodie, assez "fofolle" de Zorro.


Auteurs italiens Fumetti Le cheval Parodies et pastiches Zorro

En réalité, notre héros s'appelle Kid Paloma. Il descend d'un riche famille californienne. Ses journées ?... Il les passe à danser le flamenco. Mais quand l'occasion lui est donnée, il lutte contre l'injustice et se transforme en Zorry Kid, un redresseur de torts habile et -ma foi- courageux. Enfourchant Saratoga -son fidèle cheval- il n'a alors cesse d'affronter le puissant gouverneur Don Pedro Magnapoca et, de même, combattre les projets douteux de Perfide Malandero, le chef de la police.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1982
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Zorry Kid © Garnault 1982

21/11/2006 | L'Ymagier
Modifier


Par Ju
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ju

La parodie est un exercice compliqué. En effet, il faut être drôle tout en ne dérogeant pas trop au modèle. Mais il faut aussi insuffler à l'œuvre une certaine originalité. Et Jacovitti n'y parvient pas réellement. Pourtant, original, son dessin l'est. Les personnages sont un peu étranges, surtout dans leur façon de marcher, avec leurs énormes panards. Mais ce dessin va assez bien avec l'atmosphère absurde que l'auteur tente d'insuffler. Je dis bien "tente", car comme le dit l'Ymagier, ca se veut délirant, mais la sauce ne prend pas vraiment. Car cela manque cruellement d'originalité. On parodie Zorro mais en reprenant les mêmes personnages, les mêmes histoires, les mêmes relations entre personnages. Zorry Kid est Zorro, ni plus ni moins. Il n'est pas un héros plus maladroit, ou avec plus de défauts. Il lui arrive juste des histoires plus rocambolesques. Mais celles-ci ne sont pas spécialement drôles ni spécialement intéressantes. Quelques situations m'ont arraché un sourire, mais pas beaucoup plus. Je ne peux pas non plus dire que je me sois ennuyé, mais ce n'était pas inoubliable. Les aventures de Zorry Kid se laissent lire d'un œil distrait. Or, j'en attendais plus, surtout de la part d'une parodie, qui doit me rappeler la série originale tout en apportant de la fraîcheur. Pour finir, je suis assez d'accord avec l'avis précédent, à une exception : cette bd faisait bien rire mon frère quand il était gosse. Il est donc possible qu'elle ait son public parmi les jeunes enfants qui veulent une bd d'humour un peu différente des bds franco-belges classiques du genre.

03/04/2018 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 2/5

Ca se veut une parodie délirante de Zorro, mais j'en attendais beaucoup plus de Jacovitti. Zorry Kid fait ses débuts, dès 1968, en Italie, dans le "Il Corriere dei piccoli". Il paraît en France dans sa propre publication (traduite en français par "Zorro Kid", édité par S.F.P.I. en 1970 et 1971) ; laquelle n'aura pas grand succès. Parodie ?... oui... Ca se veut humoristique, mouvementé, bondissant, rempli de non-sens ; mais l'humour latin -qui plus est dans une traduction "sans reliefs"- n'est pas celui du lectorat franco-belge. C'est "comique", sans plus ; et ne tirerait même pas l'ombre de l'esquisse d'un sourire à un "jeune lecteur". J'avoue que c'est plutôt "gnangnan" mais ça a existé ; surtout que Zorry Kid a fait l'objet de trois albums édités en 1982 et 1983. Pour collectionneurs "profonds" de tout ce qui a trait à Zorro. Et encore !...

21/11/2006 (modifier)