Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Niger

Note: 2.5/5
(2.5/5 pour 2 avis)

Hommage désenchanté à la narration a-historique et a-réaliste. Un style égratigné, évocateur et nocturne.


Bichromie Carte à gratter

Hommage désenchanté à la narration a-historique et a-réaliste. Un style égratigné, évocateur et nocturne. (source Coconino) Une petite créature féminine, étrange et larvaire échoue dans une cabane abandonnée où une assemblée d'oiseaux nocturnes va prendre soin d'elle et la protéger. .

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Août 2006
Statut histoire Série abandonnée 1 tome paru
Couverture de la série Niger
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

03/10/2006 | Ro
Modifier


Par PAco
Note: 2/5
L'avatar du posteur PAco

Bizarre, vous avez dit bizarre ? Oui, c'est à peu près tout ce qui me vient à l'esprit pour décrire cette BD... Une courte BD en cartonné souple, au graphisme original tout en carte à gratter encré noir et rouge... Déjà l'objet titille votre curiosité. Mais bon, il ne suffit pas d'être original... Car passé cette curiosité titiller, la rapide lecture de cette courte BD m'a laissé perplexe. On nage un peu dans tous les domaines... Qui sont ces personnages ? Où sommes-nous ? Que cherche-t-on à nous dire ? Ça reste vraiment confus. Et la narration n'arrange pas vraiment ce sentiment. Du coup on en vient à apprécier que ce récit ne soit pas plus long, tant on décroche assez vite. Au final l'originalité du graphisme proposé par Leila Marzocchi ne suffit pas a nous emporté et nous laisse une impression de confusion assez générale. Le fait que la suite de cette BD ne soit pas parue me laisse présager que je n'ai malheureusement pas été le seul à être déçu. Dommage !

05/03/2010 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Un conte étrange et original bénéficiant d'un dessin joli et tout aussi original. Ce dessin, manifestement réalisé à la carte à gratter et à l'encre rouge, apparaît comme une bichromie finement hachurée. Le trait, assez épuré et géométrique, est simple et plaisant. Des planches à l'aspect visuel assez étonnant mais esthétiques. Le récit est difficile à appréhender en première lecture. La créature féminine et larvaire qui sert de personnage principal est surprenante : on ne sait d'où elle vient, ce qu'elle est, ce qu'elle veut. Son comportement est instinctif et réfléchi à la fois. Autour d'elle va se former une assemblée d'oiseaux protecteurs. Ceux-ci semblent faire partie d'un groupe d'entités intelligentes composé de ces oiseaux, d'une drôle de créature à gros nez et avec de fausses ailes, d'un arbre parlant et... de la main de Fatima à même de prononcer des Fatwa. Etrange, non ? Mais aussi parfois burlesque. Les dialogues entre les membres de cette assemblée sont assez amusants par exemple. Par contre, la narration est parfois un peu confuse, notamment quand on s'attache à la Créature puisqu'on suit ses petites aventures sans tout le temps les comprendre aisément, notamment du fait de sa façon de penser assez dispersée et spéciale. Un premier tome étonnant mais assez joli. Je ne peux pas encore en conseiller l'achat mais tout dépendra de la suite, je pense.

03/10/2006 (modifier)