Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Les Entremondes

Note: 3.8/5
(3.8/5 pour 20 avis)

Russie. Centrale nucléaire de Tiksy.


Larcenet Poisson Pilote Une histoire de famille

Russie. Centrale nucléaire de Tiksy. Davor Lenko, bien imbibé de vodka, fait sa ronde de surveillance en râlant contre son boulot de merde et sa centrale pourrie. Mais voilà qu'il se paume dans la salle de refroidissement du réacteur, et trouve une porte ouverte. D'abord, ça fait désordre dans une centrale, et ensuite, il n'y a plus de centrale : il est tout seul dans la neige, et plus précisément sur le territoire de l'Inquisition, le Saint Royaume. Lequel Royaume est peuplé de deux communautés qui ne s'entendent pas. L'Inquisition, qui distribue des hosties contre les nuages rouges. Et les difformes, qui sont vraiment moches mais très mignons, et qui refusent de manger les hosties. L'Inquisition veut la peau des difformes : elle n'aime pas qu'on refuse de manger ses hosties. Et puis il y a la prophétie : un jour, le prophète viendra. Et il ouvrira le coeur des Eaux lourdes, là où gît le Kan-Cer, vestige d'une civilisation antique d'où s'échappent les nuages rouges qui ont déformés les difformes. Et Davor Lenko est le prophète - il n'en revient pas, il veut juste rentrer chez lui.

Scénariste
Dessinateur
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Juin 2000
Statut histoire Une histoire par tome 2 tomes parus
Couverture de la série Les Entremondes
Les notes (20)
Cliquez pour lire les avis

06/12/2001 | Fubuki
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Le premier album est vraiment excellent, bien construit, mêlant réflexions sérieuses et bons mots « déconne » comme Manu Larcenet en a glissé pas mal ailleurs. En tout cas les frangins Larcenet ont réussi là quelque chose de bien marrant. Et le dessin moderne, allié à une colorisation aux petits oignons, rendent la lecture de ces aventures « post-mortem » très fluides et agréables. Le second tome est sympathique, certes, mais un peu moins bon que le premier. Cela fuse moins au niveau des mots et du rythme, même si ça se laisse lire très facilement. Je dirais 3/5 pour le second, et 4/5 pour le premier, j’arrondis aux 4 étoiles, car c’est quand même bien fichu. Sans prétention, mais un bon millésime de la collection Poisson Pilote.

02/09/2019 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Décidément, je ne suis pas fan des séries sérieuses de Larcenet. Dans les deux albums, il y a des bonnes idées, mais là ou je n'accroche pas c'est dans la quête. Je la trouve sans grand intérêt. On dirait un truc comme 'Le Seigneur des anneaux', mais résumé en 44 pages. Ça m'a donc donné l'impression que l'histoire est simple alors que ce n'est peut-être pas le cas. Je pense aussi qu'après avoir lu les autres avis, je m'attendais à quelque chose de grandiose alors qu'en fait c'est juste 'pas mal'.

23/08/2009 (modifier)
Par Ems
Note: 4/5

Après la lecture des 2 tomes. Décidément, la collection "Poisson Pilote" regorge de pépites. J'ai adoré ces 2 tomes principalement pour leur originalité dans le traitement de sujets graves. Le postulat de cette série permet pas mal de liberté mais le fond reste empreint d'une morale évidente. Graphiquement, j'apprécie de plus en plus ce style qui malgré sa simplicité dans le trait est agréable à la lecture, certainement grâce à une mise en couleur fraîche et maitrisée. Ces 2 tomes finiront dans ma bibliothèque personnelle dans les mois à venir.

07/09/2008 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Une série qui m’a été présentée comme une fable assez surréaliste. Une fable à « quatre mains » due aux talents conjugués de Manu et Patrice. J’avais pu craindre qu’un des deux Larcenet ait pu être « au-dessus de l’autre » ; soit au scénario, soit au dessin. Mais non ; les deux ont ici réalisé une véritable osmose entre le postulat et ses développements ainsi que le graphisme. Tout ça pour deux tomes assez séduisants ; ce pour une série drôle, assez dure, « simple » dans sa narration. Deux tomes que chaque différent lecteur peut apprécier à sa façon, car chacun voit et lit les choses de manière différente. Une série bien faite, qui peut être lue et comprise par toutes et tous ; et ce suivant le niveau de lecture et d’appréciation de tout un chacun.

31/12/2007 (modifier)
Par JAMES RED
Note: 4/5

Larcenet est un sans soute l'un des meilleurs auteurs du moment. Le premier tome de cette série Lazar est une merveille d'originalité. Ce monde intermédiaire est une trouvaille de génie. Par contre, le deuxième tome m'a paru moins cohérent et intéressant, même la fin m'a paru prévisible. Conseil : achetez surtout le premier.

24/02/2006 (modifier)
Par Pierig
Note: 4/5
L'avatar du posteur Pierig

Mon avis ne porte que sur Lazarr, le seul tome de lu et je dois dire que je me suis régalé ! Manu Larcenet propose une satire sur la ségrégation raciale aux USA en unissant bien malgré eux le devenir d’un shérif raciste et d’un jeune noir envoyés dans un monde parallèle. Sur fond grave, l’histoire est traitée avec beaucoup d’esprit et de finesse. En outre, quelques réparties échangées entre les deux "inséparables" valent le détour. Bref, voici une caricature bien sentie de la bêtise humaine. Du tout bon Larcenet !

20/06/2005 (modifier)
Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Tome 1 : Lors de lecture du tome 1 des Entremondes, j'y ai découvert la manière dont le dessin de Larcenet, que je trouvais jusqu'à présent sympa et drôle mais également brouillon et un peu minimaliste, peut devenir très beau dans un récit sérieux et aussi bien colorisé que "Lazarr". Bref, un album visuellement très sympa. Avec toujours les visages expressifs et parfois tout simplement drôles que réussit à faire Larcenet. En ce qui concerne le scénario, d'une certaine manière il se résume assez vite, mais il est aussi assez original et assez prenant. Les personnages sont bons, l'intrigue intelligente, l'histoire bien équilibrée. En résumé, au vu de ce premier tome qui se suffit à lui-même, voilà une série très sympa. Je lirai la suite dès que possible. Tome 2 : J'ai trouvé le tome 2 nettement moins bon que le tome 1. Son histoire est sympa, prenante et surtout Larcenet a su y instaurer une ambiance toute particulière. Mais par contre, déjà le dessin me plait moins, mais surtout le scénario, en définitive, n'est qu'une banale histoire de science-fiction comme j'en ai déjà vu plusieurs auparavant : c'est vraiment du déjà-vu et ça, ça m'ennuie. Cet album là n'a pas l'originalité et l'interêt du tome 1 à mes yeux. Il n'en reste pas moins un album agréable à lire, ceci étant dit.

10/04/2004 (modifier)
Par Kael
Note: 4/5

Alors là, je connaissais même pas l'existence des Entre-mondes avant d'avoir le T1 dans les mains, et ça a été d'autant plus une bonne surprise puisque j'ai très vite accroché ! C'est bien déjanté, très efficace dès le début, et on a le style des Larcenet qui ressort un peu partout, c'est un petit délice :) Je découvre les Larcenet chaque jour un peu plus, pour mon plus grand plaisir...

25/02/2004 (modifier)
Par Don Lope
Note: 4/5

"Les entremondes" est une BD ambitieuse des frères Larcenet. Je regrette cependant que le deuxième tome ne soit pas à la hauteur du premier qui vaut 5 étoiles à lui seul. Un blanc des plus racistes qui voit son sort lié au noir qu’il vient d’assassiner, c’est à la fois bidonnant et effrayant tant les deux auteurs saisissent à merveille dans cet album ce qu’il y a de plus moche dans l’homme. Sous des apparences humoristiques, ils font un portrait sans concession de quelques énergumènes qui représentent à mon avis assez bien une bonne f(r)ange de la population terrestre : haine, pouvoir, domination, voilà des thèmes récurrents ici-bas. Le deuxième tome se concentre lui sur ce que l’homme est en train de faire de sa mère la terre et, si le propos est tout aussi noble, je le trouve moins bien exploité. On ne tombe pas dans le pathos et la guimauve, loin de là, on est juste un ton en dessous de l’album précédent. Le dessin est également moins soigné, c’est une des premières fois où je l’apprécie modérément chez cet auteur.

09/09/2003 (modifier)
Par ArzaK
Note: 4/5

Bonne série qui possède sont pesant d'originalité. A l'inverse d'autres posteurs, j'ai une préférence pour le deuxième tome même s'il comporte moins d'humour. Peut-être à cause du dessin que je trouve particulièrement réussi. Il y a des cases qui font froid dans le dos et des effets de contrastes entre couleurs très vives très étonnants. J’aime le principe de la série, une histoire indépendante avec chaque fois, un individu (ou deux) projeté dans un monde parallèle. La série pourrait, on le sent, comporter encore un certains nombre de tomes avant que l’imagination des frères Larcenent ne s’épuise. A ce propos j’espère qu’il y aura un jour un troisième tome. Parce que là…. Le dernier est sorti en 2001… Quelqu’un en sait peut-être plus que moi ?

11/07/2003 (modifier)