Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Batman / Judge Dredd - Jugement à Gotham (Batman Judge Dredd: Judgement on Gotham)

Note: 3/5
(3/5 pour 6 avis)

"Je suis tombé dans un monde de malades mentaux." Batman.


2000 AD Auteurs britanniques Batman BDs controversées Crossover DC Comics Elseworlds Super-héros Univers des super-héros DC Comics

Minuit passé à Gotham. Batman veille sur sa ville. Soudain un cri déchire le calme nocturne. Batman se lance dans la direction de l'appel. Là, il se trouve face à une créature d'origine inconnue et visiblement non humaine. Après une bonne baston, Batman sort vainqueur de l'affrontement. Du moins c'est ce qu'il croit. Sur la ceinture de la créature, Batman découvre une espèce de gadget électronique. Il appuie sur le bouton et... ...Et soudain Batman se retrouve ailleurs. Une ville qu'il ne connaît pas. Une ville qui n'est pas sur Terre. Batman ne le sait pas encore mais il est à Megacity one, la ville des juges. Peu après son arrivée, Batman se trouve confronté à une bien étrange et grotesque créature: Mean Machine. Batman réussit à s'en sortir mais c'est pour se retrouver face à Judge Dredd, la légende de Mégacity one. Judge Dredd arrête Batman pour... et puis aucune importance! Judge Dredd est la loi et cela seul compte. Ah oui! une chose quand même: Dredd déteste les justiciers masqués... Une fois les malentendus levés, Dredd et Batman quittent Mégacity one pour Gotham où Judge Death rôde toujours. Là, Dredd et Batman se rendent compte que Death s'est acoquiné avec l'Epouvantail... Source : http://batsite29.free.fr/topten.13.htm

Scénaristes
Dessinateurs
Coloristes
Traducteur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 1992
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Batman / Judge Dredd - Jugement à Gotham
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

29/08/2006 | Alix
Modifier


Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

J'ai lu un paquet de Batman scénarisés par Alan Grant et il fait partie selon moi des scénaristes qui sont capables du meilleur comme du pire. Ce crossover est une des moins bonnes histoires de Batman de Grant. Déjà, il faut dire que le genre crossover se révèle foireux lorsqu'on met deux univers très différents ensembles. Pour moi, un personnage comme Batman n'a rien à voir dans un univers de science-fiction comme celui du Judge Dredd. D'ailleurs, si j'adore l'univers de Batman, c'est moins le cas avec le Judge Dredd dont je n'ai lu que quelques albums et qui m'intéresse moins, même si sa série a des qualités. Donc durant la lecture j'étais surtout intéressé lorsqu'il y avait Batman. Bref, dès le départ il y avait un déséquilibre et comme je ne connais pas trop l'univers du Judge Dredd, il y a certains éléments du scénario que je n'ai pas trop compris ou qui m'ont déstabilisé au début. Le scénario est rempli d'action et cela m'a ennuyé. Ce n'est même pas un album que je qualifierais de divertissant si on veut une histoire de super-héros bourrin qui ne se prend pas trop au sérieux. Il reste le dessin, qui est spécial et que j'aime un peu, mais bon autant acheter un art book de l'auteur. C'est quoi l’intérêt de faire une bande dessinée si c'est juste pour que les lecteurs admirent le dessin ? On aurait simplement dû laisser le dessinateur faire de belles peintures de Judge Dredd et Batman.

22/05/2020 (modifier)
Par jul
Note: 4/5

Un très bon Cru de Bisley n'ayant rien à envier ( graphiquement parlant ) à sa série culte Slaine. C'est violent, sombre, limite horrifique mais parodique et second degré. Le scénario n'est pas le point fort de cette bd ( un énième combat entre forces opposées - Batman - Judge Dredd - et un puis un espèce d'épouvantable épouvantail-squelette faux Judge Dredd). Mais graphiquement c'est de la véritable folie furieuse. Des gros bras, des gros flingues, de la cervelle éclatée et des têtes décapitées, de superbes couleurs agressives et même de magnifiques petits poneys et mignons petits lapins ( cauchemar acidulé du " méchant" ). Bref ça en jette. 3,5.

20/02/2014 (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

De "Batman - Judge Dredd - Jugement à Gotham" je retiens un dessin original. Bisley a un style particulier, les personnages, très détaillés, sont expressifs et esthétiques dans l’exubérance du style. Par contre les décors et arrières plans laissent à désirer et se révèlent être la plupart du temps réduit au plus simple voir au néant. Le scénario est délirant mais manque de fond et de consistance pour avoir un réel intérêt. Cet opus s’adresse surtout aux fans des 2 personnages principaux dont ce crossover n’apporte pas grand-chose. Ce récit peut divertir une certaine population de BDphiles mais reste dispensable pour le plus grand nombre. La lecture est surtout intéressante pour le cahier graphique hors norme.

16/09/2011 (modifier)
Par Gaendoul
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Gaendoul

C'est superbe... Bisley au top de sa forme, cette bd est vraiment splendide. Certes, l'histoire n'est pas très recherchée mais il est difficile de faire beaucoup mieux avec Judge Dredd dont l'histoire est déjà débile de base... Malgré tout la bd se lit très facilement et on se surprend à admirer les pages tant les dessins valent le coup. Bref à acheter si vous aimez le style de Bisley et / ou simplement Batman...

25/11/2010 (modifier)
Par Kari-am
Note: 5/5

Graphiquement c'est magnifique : Simon Bisley au top de sa forme, c'est comme un bon "coup de boule dans les valseuses" ! Une bonne bd décomplexée qui n'a d'autre prétention que de divertir. C'est sûr qu'elle reste à déconseiller aux amateurs de poésie et à ceux qui ne sont pas habitués aux "croisements" (ce genre de comics est toujours victime de sales préjugés en France).

04/11/2007 (modifier)
Par Alix
Note: 1/5
L'avatar du posteur Alix

Voici un bien triste épisode des aventures de Batman. La confrontation Batman/Judge Dredd ne fonctionne pas du tout, et le scénario est idiot et creux au possible. L’action est tellement prévisible que ça en devient risible. Seul le dessin tire son épingle du jeu. Il est original, voire classieux par moment, et m’a presque fait mettre un 2/5 qui n’aurait vraiment pas reflété la médiocrité de l’ensemble. A éviter…

29/08/2006 (modifier)