Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Batman - Prédateurs nocturnes

Note: 2.33/5
(2.33/5 pour 3 avis)

Le chat. La chauve souris. Les portes flingues. Autant de prédateurs nocturnes...


Batman DC Comics Semic Super-héros Univers des super-héros DC Comics

Gotham City, la ville au taux de criminalité le plus élevé sur le territoire américain, est également l'une des plaques tournantes de toutes les activités illicites qui puissent s'imaginer. Les super-vilains viennent s'y procurer les armes, les gadgets et les costumes dont ils se serviront pour les braquages et les assassinats qui font leur quotidien. Les femmes victimes de la "traite des blanches" y sont importées comme du vulgaire bétail dans des fourgons banalisés. Les nuits de Batman, occupé à patrouiller des immeubles les plus clinquants aux ruelles les plus sombres, pour débusquer les criminels et sauver les innocents, sont déjà bien chargées. L'apparition de Catwoman au milieu d'une enquête ne peut dés lors présager du pire...

Scénaristes
Dessinateur
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 2005
Statut histoire Histoires courtes (2 histoires) 1 tome paru
Couverture de la série Batman - Prédateurs nocturnes
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

11/08/2006 | JJJ
Modifier


Par Ems
Note: 3/5

Loin d'être mauvais, ce recueil de 2 histoires ne fait qu'étoffer l'univers de Batman car ce dernier ne fait que de courtes apparitions et laisse les rôles principaux à un tailleur fabriquant des armures et des costumes pour les super-héros dans le récit initial, puis à Catwoman dans la seconde histoire. Les deux récits sont agréables à lire, le second a plus de consistance sur le fait qu'il y a une interaction entre Batman et Catwoman, je ne dévoilerai pas sous quelle forme pour ne pas gâcher l'éventuelle future lecture. Graphiquement c'est moyen, j'ai préféré le premier récit "Le tailleur" à l'encrage plus précis et moins gras que dans le second "Un chargement dans la nature". Si l'on s'affranchit de Batman et que l'on prend ces histoires sur leur valeur intrinsèque, il y a ce qu'il faut pour offrir une bonne lecture, les histoires sont bien construites et sont intéressantes. A acheter éventuellement d'occasion à un prix correct.

13/02/2011 (modifier)
Par AqME
Note: 2/5

Il y a des offres qui ne se refusent pas. Quand une grande surface propose des comics à des prix ridicules, on ne réfléchit pas deux fois et on prend les one shot disponibles, histoire d'étoffer sa culture ou de compléter une collection déjà bien fournie. C'est un peu ce qu'il s'est passé avec ce Batman Prédateurs nocturnes. Je n'attendais pas grand chose de ce comics, et dans un sens, je n'ai pas été déçu. Néanmoins, j'espérais quelque chose de beaucoup mieux. Le comics se découpe en deux parties, qui composent deux histoires différentes. La première concerne une histoire de Batman, même si ce dernier n'est qu'un personnage secondaire et que l'histoire s'axe principalement sur un autre personnage. Le scénario n'est pas trop mal fichu, même s'il aurait mérité à être plus étoffer et plus profond. Le format court ne sert pas du tout le scénario et on sent que le scénariste a du précipité les choses. Le personnage principal est assez intéressant mais on a peu de temps pour se lier d'amitié avec le tailleur et c'est bien dommage. Les dessins restent très bons, mais une chose m'a vraiment gêné. Vers la fin de l'histoire, on retrouve 3 malfrats avec des noms bien distincts, mais avec le dessin et les bulles, on ne comprend pas tout, voir rien du tout et cela m'a vraiment gâché toute la fin. Au final, cette histoire reste assez banale et peu engageante pour la suite. La deuxième histoire s'axe autour de Catwoman et est un poil plus intéressante. Elle veut nettoyer son quartier des bandits qui font du trafic de femmes en situation irrégulières. Bien entendu, Batman vient s'y mêler, mais une fois de plus, il reste en retrait et on ne le voit que trop peu. Le scénario se déroule de façon assez linéaire, sans réelles surprises, et on arrive même à confondre certains bandits. Là aussi le format court a "tué" le scénario et cela sent le travail bâclé. Les dessins sont toujours bons mais pas assez expressifs et parfois brouillons. Au final, Batman prédateurs nocturnes reste un comics très moyens, pas mauvais, mais pas génial non plus. Il vaut bien le prix que je l'ai payé.

12/12/2010 (modifier)
Par JJJ
Note: 2/5

Deux histoires de Batman parmi tant d'autres qui ne méritaient pas forcément une parution en album. Le Tailleur, première de ces deux histoires, met en scène un personnage dont le rôle est de fabriquer armures et costumes pour héros ou vilains. Le Tailleur va se retrouver confronté à son passé, retrouver de vieux ennemis etc... rédemption... blablabla... rien de bien original! Batman? On ne sait pas trop ce qu'il vient faire dans cette aventure, certainement prêter son univers. Un chargement dans la nature, l'autre histoire est nettement mieux choisie. Cette fois Batman est bien présent, ainsi que de vieillies connaissances comme Catwoman ou le plus rare Matches Malone. Ils vont se retrouver aux prises avec de sombres mafieux qui officient dans la traite des blanches. C'est une histoire plutôt courte, rythmée, bref... réussie, idéale pour être lue... dans un périodique. C'est à peu prés tout... Ah non! J'oublie les dessins! Sympas et assez sombres pour coller à l'univers du Batman. Il y a aussi une chouette galerie à la fin de l'album. A moins de vouloir lire tout ce qui a été traduit sur Batman, je ne vois pas l'intérêt d'acheter cet album. Regardez bien sur ce site, il doit y avoir au moins une vingtaine de Batman autrement intéressant que celui-la. JJJ

11/08/2006 (modifier)