Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Une demi-douzaine d'elles

Note: 2.5/5
(2.5/5 pour 2 avis)

Des histoires de filles donc, pas si légères qu'elles n'en ont l'air, avec chaque fois un personnage mis en valeur, parmi les six personnages prévus et autant de volumes, qui s'entrecroiseront aussi dans chacun des livres.


Femmes d'aujourd'hui La BD au féminin Mimolette

Des histoires de filles donc, pas si légères qu'elles n'en ont l'air, avec chaque fois un personnage mis en valeur, parmi les huit personnages prévus et autant de volumes, qui s'entrecroiseront aussi dans chacun des livres. Un tableau de notre époque dans une collaboration féminine qui va de soi et qui saura parler à chacun(e). Armelle Naïve, Marine Sex, Michèle Roman, Véra Haine, Ugoline Saine, Isab Abus, autant de portraits de femmes différentes.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Juin 2002
Statut histoire Série terminée 6 tomes parus
Couverture de la série Une demi-douzaine d'elles
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

27/05/2006 | Ro
Modifier


Par Ems
Note: 3/5

Après la lecture des 2 premiers tomes. Il n'y a pas grand chose à dire sur cette série, je l'ai trouvé plaisante à défaut d'être transcendante. Le dessin est simple mais suffisamment expressif. Je n'attendais pas grand chose de bon de la part de ces BD. Mais ces petits récits sont assez denses et développés malgré leurs 32 pages. Je lirai les tomes suivants si j'arrive à les trouver mais je ne pense pas les acheter car je n'ai pas ressenti le petit plus à la lecture. Peut être qu'avec le temps, les personnages vont se recouper et prendre encore plus de consistance. Mais le principe de la série reste le développement d'un personnage sur un tome. Le reste sera une question de réceptivité ou de vécu.

01/06/2009 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Note approximative : 1.5/5 Je me suis littéralement ennuyé à la lecture de cette BD. Le premier tome a été le pire pour moi, à mes yeux, mais les tomes suivants le rattrapent à peine. Déjà, le dessin est plus que simpliste. Pour moi, c'est le niveau tout juste au dessus du "ma petite soeur fait aussi bien". Ca va bien le dessin "frais", le dessin "underground", le dessin "simple mais efficace" : ici, ça me ferait vraiment mal de payer pour une BD avec un dessin aussi simpliste. Heureusement, le prix des albums est bas. Mais pour le valoir, ce prix, il faut quand même un scénario puisqu'on n'a pas de dessin que je puisse considérer comme professionnel. Et franchement, je n'ai pas accroché du tout. Il faut dire que le premier tome est pour moi le plus indigeste, ça commençait donc mal. Ce tome n'est que bavardage intempestif, états d'âme étalés par tous les personnages, discussions parfois sans queue ni tête et en permanence sans interêt aucun pour le lecteur que je fus. Ennui et incompréhension sur toute la ligne me concernant. Les tomes suivants furent un peu plus digestes pour moi car j'avais compris le fonctionnement, le fait que chaque album se contentait de suivre une jeune femme pour nous montrer la complexité ou les simples turpitudes de sa vie, son caractère et comment elle est vue par les autres. Mais à chaque fois, ce fut malgré tout de l'ennui pour moi, de l'indifférence. Je n'ai pas su accrocher à ce concept tout simple et aucun des personnages présentés pour le moment ne m'a intéressé.

27/05/2006 (modifier)