American seasons

Note: 3.17/5
(3.17/5 pour 6 avis)

"American Seasons" narre les pérégrinations et aventures de Lorenzo Cuba, un enquêteur travaillant pour une compagnie d'assurances,aux États-Unis dans les années 60.


Cirque & Saltimbanques Ecole Supérieure des Arts Saint-Luc, Bruxelles

"American Seasons" narre les pérégrinations et aventures de Lorenzo Cuba, un enquêteur travaillant pour une compagnie d'assurances,aux États-Unis dans les années 60. La série progresse à raison d'un récit complet par album, chaque histoire se déroulant au cours d'une année particulière de la décennie 60, faisant écho aux événements historiques réels de cette époque. Ainsi, le premier volume s'achève sur l'annonce de l'assassinat du président Kennedy en novembre 1963.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 2005
Statut histoire Une histoire par tome 1 tome paru
Couverture de la série American seasons
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

13/03/2006 | Ro
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

C'est une enquête de meurtre comme il y en a beaucoup dans la bande dessinée. Celle-ci présente néanmoins deux originalités : un graphisme qui lui donne beaucoup de charme, une histoire bien pensée au milieu de la guerre froide et plus précisément située en 1963. Je dois avouer que le récit débouche sur quelque chose d'assez intéressant et inattendu. Il est dommage que le personnage principal manque un peu de charisme comme c'est le cas habituellement dans ce genre de polar à l'ambiance particulière. Finalement, c'est tout juste pas mal. Cela ne mérite quand même pas un achat. A noter que la série ne s'est pas poursuivie malgré un tome assez prometteur. C'est tout de même un peu regrettable.

01/07/2010 (modifier)
Par Miranda
Note: 2/5
L'avatar du posteur Miranda

J'ai trouvé cette histoire beaucoup trop artificielle, tout d'abord à cause des retouches informatiques qui lui donnent un aspect un peu froid et irréel. Ensuite à cause du traitement de l'histoire beaucoup trop rapide qui me fait plus penser à un résumé, d'autant que ce récit ne donne pas l'impression d'être possible. Lorsqu'on mêle la politique à une histoire il vaut mieux qu'elle soit traitée de façon solide, alors qu'ici c'est tout le contraire, elle n'est qu'éludée, on nous donne une chute aux crimes mais sans avoir réellement développé l'autre côté de la barrière, celle des assassins. Il reste juste une impression de facilité. Alors est-ce une histoire à suivre ? Auquel cas elle aura le temps de prendre du poids, mais si c'est une histoire indépendante c'est bien trop léger.

17/08/2009 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Les dessins de cette série sont excellents. Et que dire des couleurs ? Bref, j'adore ! Quant au scénario, c'est une enquête captivante qui possède une solution très originale et surtout très bien pensée. Malheureusement, il manque quelque chose pour que je trouve l'album exceptionnel. C'est la faute au héros que je trouve trop effacé. Il n'a pas réellement de personnalité et il ne fait que subir ce qui se passe. J'aurais aimé qu'il soit aussi plus actif dans son enquête car, en fin de compte, il n'a pas fait grand chose.

11/05/2009 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 4/5

Prometteur. Vraiment ! Un bon scénario de Vasseur pour une enquête qui est menée dans deux mondes différents : celui de la lumière des représentations, des parades, des costumes chatoyants, et celui, sombre, inquiétant, quand toutes les lumières sont éteintes... L'homme a souvent une peur, un refoulement instinctif face aux nains. Et Renard a l'art de le faire sentir -je confirme- au travers des pérégrinations policières de son "héros". Une histoire à l'ambiance vaporeuse et ambiguë pour ce premier album de Romain Renard. Romain ?... c'est le fils de Claude Renard, collaborateur et compagnon de Schuiten, Sokal et Swolfs ! Et Romain, comme j'ai pu le constater au gré de ces 48 pages, n'est vraiment pas un manchot du crayon. Un premier opus de très bonne facture, bien enlevé, bien emmené, pour une suite "annoncée" qui -j'espère- sera aussi bonne. Ce premier tome date pourtant déjà de Janvier 2005. Et rien d'autre encore...

11/01/2007 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Un bon premier album, surprenant d'ailleurs sur plusieurs plans. D'abord l'histoire, une histoire en fait relativement classique, avec un pot-aux-roses que je trouve assez intéressant, car non traité jusque-là. Je n'en dirai pas plus pour ne pas déflorer l'histoire. Toujours est-il que j'ai suivi cette histoire avec un certain plaisir, les événements s'enchaînant de belle manière. Et on ne peut pas passer sous silence le dessin de Romain Renard, une véritable découverte. Inspiré par Mattotti, mais aussi par des gens comme Rosinski et Kas, c'est un véritable plaisir pour les yeux, chaque case étant à elle seule un tableau. L'éditeur a d'ailleurs permis à Renard d'étaler son talent en laissant des pleines pages somptueuses. Tous juste chipoterai-je en râlant sur le manque de constance sur les visages. Cette série n'a toutefois rien d'exceptionnel, mais rien que pour les yeux, elle vaut la lecture.

07/08/2006 (modifier)
Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Note approximative : 3.5/5 Un seul tome est sorti à l'heure actuelle de cette série qui est sensée suivre les enquêtes d'un détective d'assurance dans l'Amérique des années 60. Ce premier tome nous emmène sur la côte Est, quelques temps avant l'assassinat de Kennedy, à l'époque des premiers voyages dans l'espace et du discours de Martin Luther King. L'intrigue prend la forme d'un polar noir, avec notre héros en enquêteur pas encore totalement désabusé. Celui-ci sera amené à enquêter sur la mort étrange d'un acrobate nain, membre d'un cirque Ukrainien en tournée aux USA. Et bien sûr, autour de tout cela règne une atmosphère de mystère, tout le monde en sait long mais ne veut rien dire. Cette enquête se lit avec plaisir même si elle n'a rien de vraiment exceptionnel. Sa révélation est d'ailleurs un petit peu tirée par les cheveux à mon goût. Mais elle est agréable à lire. Et surtout cette histoire permet de profiter d'un dessin que je trouve excellent. Romain Renard utilise une technique qui me semble être une colorisation directe au crayon gras retouchée ensuite discrètement à l'ordinateur. Le résultat, ce sont des couleurs et certaines planches de toute beauté. J'aime beaucoup ! Bon, force est d'admettre que certains visages de personnages sont assez moyens. Je dois aussi dire que j'ai eu l'impression que le dessinateur se fatiguait au fil des planches : les premières planches m'ont paru plus esthétiques que certaines vers la fin de l'album. Mais je mettrais ça aussi sur le compte de la nécessité de donner les explications à l'intrigue, explications qui imposent des planches sans la belle ambiance du début de l'histoire. En résumé, une BD que j'ai pris plaisir à lire et à regarder et qui me donne envie de continuer cette série.

13/03/2006 (modifier)