Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Yakitate Ja-Pan

Note: 3/5
(3/5 pour 3 avis)

Kazuma va intégrer la plus prestigieuse des chaines de boulangerie japonaise !


Akata / Delcourt Bouffe et boisson Shogakukan

À l´âge de six ans, Kazuma Azuma a découvert le goût du vrai pain. Une passion est née ce jour-là ! Dix années de pratique personnelle et intensive plus tard, le voilà qui se lance dans le métier de boulanger. Il quitte alors sa campagne profonde pour rejoindre la capitale avec, en tête, le rêve d´intégrer la plus prestigieuse des chaînes de boulangerie japonaise : Pantasia ! Texte : Editeur

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 2005
Statut histoire Série terminée 26 tomes parus
Couverture de la série Yakitate Ja-Pan
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

13/02/2006 | Mr Georges
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

J'avais remarqué ce manga au moment de sa sortie en France : quelle drôle d'idée, des compétitions de boulanger et la quête du pain japonais "absolu" !? Il faut avouer que c'est original mais j'étais un peu circonspect à l'idée du résultat. En fait, on est dans la trame ultra-classique d'un shonen de type nekketsu. Un débutant doué qui va commencer au bas de l'échelle avec des dons naturels et un esprit chevaleresque qui indiquent très vite qu'il arrivera très vite tout en haut à force de duels et de tournois contre d'autres boulangers de plus en plus forts. Ca parait un peu ridicule comme ça, et il faut dire que l'auteur joue justement un peu sur ce fait. Il n'hésite en effet pas à jouer la carte de l'humour et le plus drôle restera probablement les réactions des personnages et des membres de jury quand ils goûtent les oeuvres des compétiteurs et qu'il s'agit de montrer l'extase totale qu'ils ressentent. C'est parfois tellement délirant que c'en est hilarant. A côté de cela, ceci dit, je dois dire que je n'ai pas été plus accroché que cela. Même les inévitables séquences de tournoi, thématiques shonen qui captent complètement mon attention d'ordinaire, m'ont un peu laissé sur ma faim. J'étais content de découvrir les inventions culinaires très imaginatives des participants et du héros mais je me fichais plus ou moins de savoir qui allait gagner au final et donc pas franchement pressé de lire la suite. Cela reste une lecture agréable, originale et souvent amusante. Un shonen sympathique sans être indispensable.

20/12/2010 (modifier)

L'un des premiers manga que j'ai lu. Les premiers tomes sont assez bien réussis, on est pris dans l'histoire de ce jeune japonais voulant créer un pain japonais aussi connu que la baguette ou le pain de mie. L'idée de départ est bonne mais la série est trop longue (26 tomes). On se lasse rapidement des compétitions de pains, les personnages n'évoluent pas, la magie n'opère plus car les mêmes ficelles sont utilisées. La fin est extrêmement décevante ! Par contre l'édition est de qualité, avec des bonus en fin d'ouvrage et des explications techniques sur les différents pains. Vous pouvez lire les premiers tomes (jusqu'au championnat du monde à Monaco) en occasions cela vaut le coup.

06/11/2010 (modifier)

Kazuma possède un talent rare. Ses mains arrivent à développer une chaleur anormale qui l’aide dans sa passion : créer des nouveaux pains. Il a un but, un rêve, celui de réussir à créer un pain qui pourrait remplacer le plat national de son pays qui est le riz. Une gageure pour ce jeune homme. Mais sa chance est d’être entouré d’une famille qui l’aime et qui le pousse à persévérer dans sa recherche. Kazuma en est déjà à sa 54ème recette de pain. Et ils sont tous différents les uns des autres et en plus tous réussis. La chance frappe à sa porte le jour où il croit être embauché dans la grande ville par un boulanger de réputation internationale. Mais il est surpris, quand, une fois arrivé dans la boutique, il est, comme plusieurs autres, uniquement pris pour une journée, le temps de passer une compétition où le meilleur va être retenu. Il ne se laisse pas démonter et fait preuve de professionnalisme. Un manga qui a comme sujet principal le pain. Il fallait y penser et surtout oser. A la lecture, passé le prologue, on est rapidement pris dans l’histoire. Les pages tournent rapidement grâce à un dessin clair et une lecture facile. On suit la compétition puis la suite avec un intérêt soutenu. Au passage, on y apprend comment on fait le pain et d’autres choses, et on sort de la lecture avec l’envie de dévorer des croissants chauds.

13/02/2006 (modifier)