Mégamonsieur (Les Aventures de)

Note: 3.8/5
(3.8/5 pour 5 avis)

La gigantesque ville de Luon se transforme à vue d'oeil. Dans un vieux quartier, une maison vit ses derniers instants et donne naissance... à Mégamonsieur !


Environnement et écologie Poules et poulets Super-héros rigolos

La gigantesque ville de Luon se transforme à vue d'oeil. Dans un vieux quartier, une maison vit ses derniers instants et donne naissance... à Mégamonsieur ! Mégamonsieur veut devenir un Super Héros. Mais il n’en a pour l’heure ni l’équipement, ni les pouvoirs. En attendant, Mégamonsieur boit du thé issu du commerce équitable et ainsi, à chaque tasse avalée, c’est un paysan du Tiers-Monde sauvé ! Jusqu'au jour où débarquent en ville les poulets mutants carnivores, les Ploutes, qui vont révéler à la face de Luon le vrai courage et les pouvoirs de Mégamonsieur !

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 2006
Statut histoire Une histoire par tome 2 tomes parus
Couverture de la série Mégamonsieur (Les Aventures de)
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

10/02/2006 | Ro
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

C’est étrange comme les très bons avis recueillis par cette série m’avaient fait attendre quelque chose de meilleur que ce que j’ai ressenti à la lecture du premier album – acheté il y a quelque temps, pas cher. Résultat, alors que l’histoire est assez sympa, j’en ressors quand même un peu frustré. Reste que cet album possède de réelles qualités, et est tout de même assez original. Le personnage principal d’abord, super héros rigolo et écolo (fils d’un immeuble !!!?), aux super pouvoirs pas très visibles, malgré beaucoup de bonne volonté. Et le côté fantastique développé autour de la révolte des poulets de batterie, qui dévaste la ville de Luon, et que notre héros combat donc, est lui aussi original. Du fantastique, des traits d’humour (j’ai bien aimé tous les jeux de mots autour du terme « super » lorsque le jeune héros cherche à se trouver une garde-robe et un véhicule) et un arrière-plan écolo (autour d’une certaine critique de la société de consommation, des élevages en batterie et du cynisme des actionnaires des grandes FTN), c’est un mélange assez réussi et original. Mais si j’ai lu cet album avec plaisir, je ne pense pas aller au-delà. C’est gentil, mais cela manque quand même à mon goût de causticité, ou de délire, je ne sais pas. Mais cela reste un album à découvrir, lors d’un emprunt par exemple.

21/11/2018 (modifier)

Je sens que je risque de me faire réprimander par l'administrateur mais zut le étoiles dans les yeux de mon fils quand il lit et relit cette BD vaut bien un cinq sur cinq, je la conseille vivement car elle lie humour et écologie, un mot qui ferait peur habituellement ...

09/04/2016 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Une série sympathique qui ne se prend pas au sérieux. Le super-héros Mégamonsieur est vraiment attachant et si l'humour ne m'a pas fait rire aux éclats, j'ai souvent souri et je n'ai pas du tout trouvé l'absurde lourd. Et comme le personnage évolue dans un univers très spécial, je ne savais jamais ce qui allait se passer ! Le dessin est simple et efficace avec d'excellentes couleurs. Un bon moment de lecture.

05/09/2014 (modifier)

Je suis d'accord avec Ro sur la note: 3.5/5 (Tome 1: -- Tome 2: ) Une heureuse surprise ! En achetant cette BD au dessin relativement simple en déstockage, je ne m'attendais pas à grand chose...et bien je ne regrette pas mon achat ! Martin Desbat nous livre un doux pamphlet contre la société de consommation et ses ravages écologiques. Mégamonsieur, un superhéros qui n'en est pas vraiment un, va permettre de débarrasser la terre de monstres d'origines transgéniques. Dans ce bestiaire, on retrouve des poulets géants carnivores: les ploutes; un épi de maïs géant; et des poulpes hydrocarburophages: les fioulpes. Pour ce faire il sera aidé d'autres "super héros" qui n'en sont pas non plus, dont je tairai le nom pour ne pas dévoiler l'un des gags de l'album No1. Cette BD ne se prend pas au sérieux, et c'est justement pour cela qu'elle est drôle: Mégamonsieur n'a pas de superpouvoir impressionant, dans son déguisement, on retrouve un gant fluorescent acheté par correspondance. Il refuse de rouler en super voiture à la Batman et se déplace en vélo pour ne pas polluer, et sauve le monde en buvant du thé estampillé "commerce équitable". Son ton est toujours très enfantin, ce qui rend les dialogues assez décalé. L'histoire est bourrée de jeux de mots à 2 balles dont je suis friand. Le dessin est des plus simples, mais colle parfaitement au ton de la BD. Nos petits protagonistes sont vraiment attachants, par leur sympathie et leur désir de sauver la terre. J'adresse un message à l'auteur: il trouvera au moins un acheteur si un tome 3 voit le jour ! (41)

09/07/2011 (modifier)
Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Note approximative : 3.5/5 Les stands dédiés à la nouvelle collection Onomatopées ne pouvaient pas échapper à mon regard dans la plupart des librairies où j'allais depuis un mois. Mais jusqu'à présent, mes quelques feuilletages d'albums ne m'avaient pas convaincu d'en lire un pour de bon. C'est finalement chose faite avec Mégamonsieur et la surprise n'est pas mauvaise. Au niveau du dessin, c'est du tout simple : pas tout à fait le genre "ma petite sœur fait aussi bien" mais on est loin d'un esthétisme compliqué et techniquement abouti. Par contre, les couleurs, visiblement informatiques, sont très réussies : j'aime beaucoup. Et ces simples couleurs suffisent à mes yeux à donner une vraie beauté à ces planches pourtant si simples. Quant à l'histoire, c'est une nouvelle parodie de super-héros, ici Mégamonsieur, personnage engendré par une maison (eh oui) au moment de sa destruction, il n'a pour seul pouvoir que... mais vous l'apprendrez en cours de lecture. Et face à Mégamonsieur, tout d'abord un monde un peu loufoque où des personnages à tête de légumes côtoient des animaux mutants et des humains vendeurs de voitures pour super-héros. Et ensuite comme super ennemi, des Ploutes, autrement dit une petite bande de poulets mutants rendus intelligents et carnivores par des manipulations génétiques. Le ton de l'histoire est à l'humour et à l'aventure, avec une bonne dose d'écologie au passage. Rien de transcendant, mais quelques bons moments, notamment quand Mégamonsieur sauve des paysans à l'autre bout du monde (et hop ! un paysan sauvé !) ou quand le premier poulet intelligent découvre l'horreur des élevages inhumains. C'est assez frais, bien raconté, tout sympathique donc, et pas spécialement du tout destiné à la jeunesse. Bref, une bonne BD qui ne se prend pas au sérieux.

10/02/2006 (modifier)