Kiss me

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

L'histoire de Mathilde, une fille un peu boulotte et complexée, qui décide de changer de peau pour donner un sens à sa vie.


La BD au féminin Le Cycliste Problèmes de poids

Mathilde vit avec son père, ce dernier est homo et a pour compagnon Bobby, un américain séduisant de l'age de Mathilde. Mathilde se sent moche, le regard des gens lui semble chargé de mépris, Mathilde aimerait qu'on l'aime comme elle est. À 25 ans elle fait une tentative de suicide, à 32 ans elle décide de changer de vie et de sortir de sa coquille. Pour y arriver, Mathilde a recours à un régime sévère et de lourdes opérations de chirurgie plastique. .

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 2005
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Kiss me
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

29/11/2005 | steamboy13
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Je déconseille cette lecture aux jeunes femmes qui se trouvent boulottes ou un peu maigres. J'avais l'impression de lire une oeuvre qui fait l'apologie de la chirurgie plastique. Un coup de baguette magique et on est belle et prête à croquer la vie et les hommes. Je n'arrive toujours pas à comprendre ce phénomène qui loue une société de la maigreur ... Mathilde est une fille mal dans sa peau qui va succomber à de fausses sirènes du rêve. Elle va évoluer dans un monde si superficiel que c'est à en frémir. Il est dommage que les auteurs perdent un peu la vraie morale de l'histoire qui devrait être "la vraie beauté vient du coeur". Pour autant, le lecteur passe en revue une tranche de vie intéressante. Le dessin est soigné et les dialogues sont mordants avec des situations très cocasses. Bref, on se laisse prendre facilement au jeu du Kiss me.

13/02/2010 (modifier)

Kiss me nous raconte l'histoire d'une fille qui ne s'accepte pas et décide d'avoir recours à une solution extrême pour changer le cours des choses. La narration se fait au travers des pensées de Mathilde, c'est un personnage assez pathétique, elle est parfois touchante. Cette plongée dans l'intimité d'une jeune femme mal dans sa peau est bien réalisée, on peut comprendre le mal-être de Mathilde, d'autant plus que son entourage semble vivre un bonheur parfait et ignorer le sort de Mathilde. Les dessins en noir et blanc sont corrects sans pour autant être des chefs-d’œuvre, l'atout de cette BD n'est pas dans sa partie graphique, c'est clair. Je suis tombé sur cet album par hasard, je l'ai lu une fois et relativement apprécié, c'est sympa mais sans plus. À lire à l'occasion si éventuellement vous aimez ce genre d'histoire.

29/11/2005 (modifier)