Hong Kong Love story

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

Une histoire à l'eau de rose? Pas vraiment. Une héroïne emplie d'interrogations existentielles? Pas seulement. Mark Hendriks réalise une caricature facétieuse du monde actuel, entremêlant réalité, cinéma, fantasme, rêve et surnaturel.


Auteurs néérlandais Gays et lesbiennes Hong Kong Love Stories

Venue à Hong Kong interpréter un rôle dans une série B, l'actrice japonaise Tomoyo y tombe amoureuse. Mais comme chacun sait, quand on tombe, ça fait mal. Car malheureusement, Toto, l'élu de son coeur est homosexuel. Heureusement Tomoyo trouvera réconfort et tendresse dans les bras de son amie Miyako. .

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Juin 2004
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Hong Kong Love story
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

29/11/2005 | steamboy13
Modifier


Par gruizzli
Note: 3/5
L'avatar du posteur gruizzli

Une lecture sympathique et plaisante, même si j'ai eu du mal avec le dessin. Ce n'est vraiment pas le style que je préfère, même si je lui reconnais la lisibilité et le style. Mais je n'aime pas trop. L'histoire est assez curieuse, avec ce personnage assez atypique qui participe à un tournage d'un mauvais film à Hong-Kong, mêlant sa vie amoureuse à son activité professionnelle. Ce n'est pas une histoire d'amour simple et classique, c'est plus une tranche de vie amoureuse, avec ses différentes péripéties. Et une drôle de façon de finir. J'avoue que j'ai été surpris par l'histoire, qui se dessine petit à petit et sans qu'on sache vraiment où cela finira. Mais j'ai aussi été peu intéressé par celle-ci. Principalement parce que le personnage principal me semblait un peu insipide. Mais j'ai suivi sans me lasser ses péripéties. En soi, l'auteur a su me tenir jusqu'au bout de ma lecture, mais j'avoue que je n'étais pas passionné ni plus attentif que ça. En fait, je ne pense pas que ce soit une mauvaise BD, d'où ma note et le conseil d'achat, mais je n'ai pas particulièrement apprécié. Nul doute qu'elle trouvera son public, mais ce ne sera pas moi. A vous de voir si elle vous convient ou non.

17/03/2014 (modifier)

La réalité de Tomoyo se définit en un mélange de fantasme et de réalité. On prend plaisir à la suivre, que ce soit dans ses pensées, ses aventures, ses rêves. Tomoyo qui quoiqu'il se passe, arrive toujours à se montrer retenue. Les situations sont souvent incongrues, cela prête à sourire. Cette oeuvre ne manque pas de tendresse ni de surprises. Le trait simple de Hendriks est parfait pour illustrer ce récit en douceur. Une histoire plaisante, parfumée de poésie qui se laisse lire de façon agréable.

29/11/2005 (modifier)