A History of Violence

Note: 3.25/5
(3.25/5 pour 16 avis)

Une histoire de gangsters.


Auteurs britanniques BDs adaptées en film DC Comics Gangsters New York Vertigo

Un restaurant est attaqué par des tueurs recherchés par la police. Ils sont accueillis avec du plomb par Tom McKenna, le propriétaire, qui devient une célébrité bien malgré lui, attirant l’attention de mafieux qui le pensaient disparu. Le lourd passé de Tom McKenna lui revient en pleine figure. Il est alors prêt à tout pour préserver sa famille… Texte: Delcourt

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 2005
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série A History of Violence
Les notes (16)
Cliquez pour lire les avis

18/10/2005 | Alix
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Un polar d'action à l'américaine plutôt bien foutu et assez prenant. Le contexte de départ est intéressant puisque ce n'est pas courant qu'une histoire de mafieux commence dans une petite bourgade perdue de l'Amérique profonde par l'acte héroïque d'un barman qui élimine deux criminels venus l'agresser. C'est ensuite, quand cela attire l'attention de tueurs de la mafia qu'on se réinsère dans une trame un peu plus classique de règlement de compte et de vengeance des années après, mais le ton reste original et l'histoire bien faite. Je n'ai pas trop aimé le dessin. Même s'il y a de la technique, le trait est brouillon et de nombreux personnages sont difficiles à différencier, à commencer par le héros et d'autres protagonistes clés, ce qui est assez problématique par moment. Et même si le début de l'histoire est relativement soft, le récit finit par mériter son titre en matière de violence et je dois dire que ce n'est pas trop ma tasse de thé. Ceci étant dit, c'est quand même une bonne histoire, qui se lit bien et dont tout le déroulement tient très bien la route.

08/10/2016 (modifier)
Par Jérem
Note: 3/5

J'ai beaucoup apprécié l'adaptation cinématographique de A History of violence. C'est donc avec pas mal de curiosité que je me suis plongé dans l’œuvre originale. Il faut reconnaitre que le lecteur est immédiatement accroché par cette histoire sombre et originale, à la narration solide et au suspense bien dosé. Cependant, deux éléments ont un peu gêné ma lecture. Le film est assez fidèle à la BD mais David Cronenberg a su bonifier cette histoire en donnant beaucoup plus de substance au personnage principal. En effet, dans le comic, le héros est trop lisse, pas assez ambigu. Il n'y a pas le côté inquiétant qui était tellement réussi dans le film. Je n'ai pas adoré les dessins. Ils ne sont pas assez « nets » et ce côté esquissé gêne parfois à la distinction des personnages. De plus, les dessins atténuent la violence très crue qui est la thématique majeure de l'album. Dommage. A History of violence est malgré tout une bonne BD, au scénario prenant et original. A découvrir.

09/06/2014 (modifier)
Par fab11
Note: 3/5

J'avais apprécié le film et il me tardait donc de lire l'œuvre originale et je suis pas du tout déçu même si j'ai une petite préférence pour l'adaptation cinématographique. Oui bon d'accord j'avoue, j'adore les films de David Cronenberg. Par contre ce one shot se lit très bien, car je l'ai lu d'une traite malgré ses 286 pages. D'ailleurs contrairement à beaucoup de posteurs c'est le dessin qui m'a énormément plu. Le noir et blanc s'accorde incroyablement à ce récit d'une rare violence et le trait, parfois brouillon il faut l'avouer, m'a quand même beaucoup séduit. Les personnages sont tous parfaitement réussis que ce soit le "héros" (malgré son penchant à la violence) ou bien ses anciennes et nouvelles connaissances toutes liées à la mafia. Ce récit particulièrement noir a quand même quelques défauts à mon avis comme certaines idées qui ne sont pas du tout réalistes, je pense surtout la réapparition de l'ami d'enfance de Joey (le personnage principal) torturé et maintenu en vie pendant 20 ans. Je suis désolé mais je trouve cela peu crédible et à priori je n'étais pas le seul. Bon malgré ce genre d'invraisemblance j'ai quand même passé un bon moment de lecture, ce qui me permet de conseiller l'achat de ce sympathique one shot.

21/05/2013 (modifier)

J'avais vu le film de Cronenberg avant la BD. eh bien pour une fois, je dois avouer que j'ai préféré le film qui se concentre sur le premier des trois chapitres de l'histoire. En effet, j'ai été un peu déçu que l'on sache trop vite [SPOILER] que le personnage principal était bien celui que les mafiosi recherchaient. Le film laissait ainsi planer le doute beaucoup plus longtemps. [FIN DE SPOILER] D'autre part, le dernier chapitre laisse place à une débauche de violence et à certains éléments peu réalistes tels que le retour de son ami d'enfance, toujours en vie 20 ans plus tard... mouais... Côté dessin, ce n'est pas franchement ma tasse de thé, le trait est plutôt brouillon. Le côté noir et blanc apporte un vrai plus et renforce la dureté du récit. Un bonne BD tarantinesque quand même. A réserver aux amateurs du genre. SCENARIO (Originalité, histoire, personnages) : 7/10 GRAPHISME (Dessin, colorisation) : 5/10 NOTE GLOBALE : 12/20

05/03/2012 (modifier)
Par Superjé
Note: 4/5

Une explosion de violence... cette histoire porte bien son nom. Même si j'ai vraiment eu du mal avec le dessin au début, j'ai quand même trouvé l'histoire très bonne... Pas forcément réaliste, mais c'est un bon divertissement "choc". Donc, ce fameux dessin comme quelques comics que j'ai pu lire, il a beaucoup vieilli, et est pour moi très laid. Le style est hyper hachuré, brouillon, on ne reconnaît jamais les visages et les planches manquent toujours de lisibilité. Mais ce (à mes yeux) mauvais dessin est vraiment rattrapé par une histoire prenante, pas toujours très réaliste mais dotée d'une grande force. J'ai vraiment été happé par l'histoire, par la descente aux enfers de Joey et par la tension qui monte crescendo. Pour moi, "A history of violence" est une BD "coup de poing", même si elle garde sa dimension d'honnête divertissement pas toujours très intelligent.

02/07/2011 (modifier)
Par ulys31
Note: 3/5

J’avais acheté ce titre pour son dessin qui me plaisait bien, d’un noir et blanc expressif et qui sort des sentiers battus. L’histoire commence très bien d’après mes souvenirs, la tension baisse un peu avec le récit dans le récit puis remonte vers la fin qui fait quand même un peu gore. Et donc, comme souvent, j’ai eu du mal à apprécier. Donc le dessin est sympa, le scénario ne réserve pas de surprise qui fait qu’on pourrait trouver l’auteur génial, finalement on peut très bien s’en passer.

25/05/2008 (MAJ le 25/05/2008) (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

C'est vrai qu'on lit ce récit d'une seule traite comme si c'était un bon vieux polar à l'américaine. L'adaptation au cinéma ne faisait aucun doute. Je ne suis pas fan du dessin en noir et blanc que je trouve un peu brouillon. Néanmoins, je dois dire que cette histoire très fluide est accrocheuse. J'ai bien aimé le happy end car autrement, cela aurait été trop sombre. L'histoire de ce bon père de famille rattrapé par son passé peut paraître banale car déjà vu cent fois mais ce qui fait le charme de ce récit, c'est une excellente mise en scène. On ne s'ennuie pas un seul instant tant l'action est dense et n'accorde aucun répit. Tout cette violence contenue qui éclate dans un final encore plus sanglant. L'homme acculé dans ses derniers retranchements... Une lecture qui réserve de bons moment !

12/08/2007 (MAJ le 03/03/2008) (modifier)
Par Tomeke
Note: 4/5

Encore un excellent one-shot ! L’histoire d’abord, sans être originale, offre quelques bons rebondissements et fash-backs qui permettent au lecteur de ne pas s’ennuyer. S’il est vrai que le début est un peu plus long, il permet de mettre en place cette histoire de mafia, particulièrement violente et cruelle dans certains passages. Les dessins en noir et blanc demandent quelques pages d’adaptation. Chose faite, ils servent à merveille ce comics. Dès lors, dans le thème policier, thriller et mafia, je conseille particulièrement cet ouvrage comme étant une référence qui se lit rapidement, mais qui ne demande qu’à se relire...

22/12/2007 (modifier)
Par Jetjet
Note: 4/5
L'avatar du posteur Jetjet

Un prêt du film de Cronenberg malheureusement loupé en salles, une claque !!! On ne va pas y revenir là dessus puis l'envie de lire l'oeuvre originale d'où est tiré ce film. Quelques doutes néanmoins, ok c'est un one shot mais les dessins N&B ne m'attirent pas plus que cela, au pire ils me révulsent et pourtant.... Le côté brouillon rejoint une histoire que je connais puisque déjà vu en film mais le charme opère malgré un premier chapitre bien banal, et l'on s'évapore sur des bases somme toutes différentes de celles posées par le film... Cette histoire de vengeance et de souvenir embarrassant a déjà été lu/vu 1000 fois et malgré tout, on n'a de cesse de tourner les pages jusqu'au mot FIN ! Quelques images dérangeantes, de la violence promise et un comics que je ne peux que recommander aux amoureux du film, de polars noirs et de séries B... A ne pas conseiller à tout le monde mais ce dessin si dérangeant devient parfaitement effacé pour mieux immerser le lecteur... Chaudement recommandé, le film comme son oeuvre papier et à voir comme vous le désirez, dans tous les cas, une grosse claque !

22/08/2007 (modifier)
Par André
Note: 4/5

« A history of violence » est une pure oeuvre consacrée au plus ancien défaut de l'être humain: la violence, la haine, le désir de vengeance... Bon, le sujet, en gros c'est un homme qui, bien malgré lui, se retrouve sous les projecteurs après avoir magistralement et de façon tout à fait inattendue, contrée une attaque de malfrats venus le taquiner dans son restaurant...Dés lors, sa vie qu'il croyait avoir rangée au placard ressurgit et c'est le début de l'enfer pour lui mais aussi et surtout pour sa famille, ce qui va déclencher une violence sourde de la part de notre héros... La tension qui règne tout au long de la bd (tout comme dans l'excellente adaptation de Cronenberg) est plus que palpable et finalement, la ou on s'attendait à une boucherie (vu le titre) on assiste à très peu de scènes de violence. En revanche, elles sont d'une extrême brutalité et, c'est la où le scénario est très fort, elles apparaissent comme étant un "soulagement" tant l'on attend ce moment constamment. L'auteur arrive à instaurer un climat anxiogène ou le lecteur aimerait être à la place du personnage principal. En outre le lecteur devient dans sa tête un vrai tueur...C'est proprement grandiose car on est imprégné par le sujet principal de la bd et c'est à mon avis, le talent des grands auteurs. A noter qu'il faut absolument voir le film, car le sujet traité est certes le même, mais pas de la même manière par les deux artistes...

20/05/2007 (modifier)