ASH - L'Académie des Super-Héros

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Les aventures d'un groupe d'enfants turbulents, tous dotés de superpouvoirs.


Albums jeunesse : 10 à 13 ans Ecoles très spéciales Le Cycliste Super-héros rigolos

A l'Académie des Super Héros, le professeur Zeta Eldridge entraîne les E.C.S (enfants à capacités spéciales) à maîtriser leurs pouvoirs. Tout cela n'est pas du goût de l'armée qui voudrait évidemment récupérer ces enfants et leur apprendre à utiliser leurs dons à des fins guerrières. Une gaffe provoquée par une bande d'élèves particulièrement dissipés va amener l'inspecteur d'Académie à faire placer George-Herbert, Eve, Victor, Kami, Léon et Tatum sous la tutelle d'un colonel retors et teigneux.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 2005
Statut histoire Une histoire par tome 2 tomes parus
Couverture de la série ASH - L'Académie des Super-Héros
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

07/09/2005 | Cassidy
Modifier


Par Cassidy
Note: 2/5

On ne change pas une recette qui gagne : dessin rigolo-coloré, clins d'oeils permanents à la "sous-culture" chère aux jeunes de 12 à 30 ans, Laurent Crenn dit Loran délaisse ses héros Bouyoul et Evil Devil pour une nouvelle série mais n'abandonne pas pour autant les ingrédients qui ont fait de lui un des plus gros vendeurs des éditions Le Cycliste. Parodie des X-Men et des héros Marvel en général, ce premier tome annonce une série plutôt destinée aux gamins et pré-ados car, contrairement à ses prédecesseurs basés sur un humour trash et gore, ASH est plutôt clean et bon enfant. Certes, il y a toujours de la bagarre et des explosions mais ici tout le monde s'en tire avec un plâtre ou un pansement, comme dans les cartoons de Bip-Bip. A part ça, les gentils sont cools-mais-gaffeurs-et-rigolos, les méchants sont très-méchants-mais-rigolos-aussi, et à la fin, badaboum, ils s'en prennent plein la tête, ha ha ! Les adultes déploreront qu'un thème aussi rebattu que la parodie de superhéros soit traitée de façon si banale. Aucune situation réellement surprenante, aucun regard neuf sur le genre, pas franchement de gag à se taper le cul par terre, un ton très sage qui tranche avec les délires sanglants de Bouyoul. Les mômes qui n'aiment pas les BDs cuculs et préfèrent Hulk et Kid Paddle à Petzi et Bouchon le petit cochon, eux, ne s'offusqueront sans doute pas trop de ce défaut. Bref, c'est pas mauvais, c'est sympa mais sans plus, personnellement ça m'a pas plus passionné que ça mais bon, votre petite frère fait généralement moins la fine bouche que moi. A vous de voir si, pour 12.50 €, vous n'avez rien de mieux à acheter à vos nains.

07/09/2005 (modifier)