Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Le Piège

Note: 2.5/5
(2.5/5 pour 6 avis)

Deux jeunes nymphettes chauffent le Web en s'exhibant devant une web-caméra. Mais quand une invité surprise débarque et se met à jouer avec la caméra, qui sait ce qu'il peut arriver lorsque son ex la voit ainsi sur le web ...


Auteurs Italiens Manara

Deux filles sont filmees et passent en direct sur le Web. Wanda, debarque chez ces dernieres pour echapper a son ex fiancé, dont l'emprise lui est nefaste et qui lui fait faire tout ce qu'il veut. .

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 1998
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Piège
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

05/11/2001 | Kael
Modifier


Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Il est vrai que je suis un peu déçu par ce récit de Milo Manara qui sait si bien dessinée les femmes avec leur côté exotique. Il est vrai qu'elles sont superbes. L'auteur arrive à les magnifier car il les aime avec un vrai regard d'artiste. C'est surtout le récit que j'ai trouvé un peu plat alors qu'il y avait de qui faire sur le thème du voyeurisme et des nouvelles technologies comme la web cam. Certes, cela demeure subversif. Bref, oui pour le dessin mais non pour le scénario.

07/01/2017 (modifier)
Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

N'évoquons même pas le scénario qui tiendrait sur un ticket de métro, mais l'essentiel avec ce type de BD est-il là? Chacun sa réponse, dans tous les cas on retrouve un Manara au sommet de sa forme et qui nous dessine des femmes toujours aussi belles. Son trait est fin, inspiré et quelques soient les poses que ces demoiselles prennent elles restent parfaites! Le but ici n'est pas de nous transmettre de grands concepts philosophiques, juste pour le plaisir donc et les fans du maître.

29/12/2014 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Un récit érotique comme Manara sait si bien les faire. Le trait de l’artiste est toujours d’une qualité indéniable, dans ce noir et blanc aussi troublant qu’élégant. Le scénario, quant à lui, est surtout un prétexte à divers courts chapitres de valeur inégale, dont le pouvoir d’attraction dépendra de vos propres fantasmes. Sachez cependant que dans le cas présent, le voyeurisme et l’exhibitionnisme occupent la majeure partie de l’espace. Par conséquent, si vous n’êtes pas sensibles à ce genre d’aventure, je vous conseille de continuer votre chemin … mais personnellement, j’ai fait une petite pause … finalement bien agréable. Un album décousu, certainement pas indispensable, et inférieur à Le Déclic mais dans la lignée des autres œuvres érotiques de l’auteur.

03/06/2009 (modifier)
Par Alix
Note: 3/5
L'avatar du posteur Alix

Non, ce n’est pas le meilleur Manara, mais moi j’ai bien aimé… Le dessin est toujours superbe, pas de surprise de ce coté la… Le scénario est un peu ridicule, tout comme les dialogues, mais les diverses situations sont finalement bien excitantes et rigolotes, ce qui est le but non ? A lire si vous êtes fan de l’auteur… sinon passez votre chemin :)

04/01/2007 (modifier)
Par Don Lope
Note: 2/5

Un Manara assez hot puisqu'il me semble bien qu'il y a une scène d'ondinisme un peu forcée. Sinon il se planque derrière une pseudo analyse de la société alors que si on réfléchit deux secondes c'est bien parce qu'il dessine les femmes comme personne qu'on lit ses BD. Une de ses oeuvres les moins bonnes je trouve.

14/11/2002 (modifier)
Par Kael
Note: 2/5

Allez, on se fait plaisir, et on admire le trait pur de Manara. C'est à chaque album un peu plus impressionnant. Il dit qu'il dessine les femmes qu'il croise dans la rue, eh bien je crois que je vais aller habiter en Italie ! Le scénario est moins parfait en revanche. Je n'ai pas vraiment accroché sur le coté fantasme sur le web, via la web cam. Manara, en voulant surfer sur l'air du temps, ne nous a pas déniché le fantasme absolu. Ceci dit, l'album se laisse bien lire, il ne se débat pas pendant la lecture :) :) :)

05/11/2001 (modifier)