Sonia

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

Un secret bien secret, un chat qui parle, des plantes qui servent de portes et des voisins foldingos; bienvenue chez Sonia.


Rêves

Sonia, d'après toi qu'est-ce qui a deux pattes le jour et huit la nuit ? Oh non, Adjoussou, pas encore une de tes devinettes. Même Jean-Claude n'arrive pas à y répondre. Mais Sonia, Jean-Claude est un chat. Sonia est une jeune fille un peu paumée dans cette pré-adolescence avec toutes ses petites contrariétées. Elle a en plus un gros secret qui la ronge et qu'elle cherche à faire partager avec son petit entourage: un gentil benet et un chat sarcastique qui parle... Pourchassé par un monstre mysterieux arrivera-t-elle au bout de sa quete? Cette petite balade au pays de la folie se termine comme une bonne biture. Quand on commence, on sait où l'on va finir mais on y va quand même parce que qu'est ce que c'est bon !

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Juin 2005
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Sonia
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

03/08/2005 | wilizecat
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Note approximative : 2.5/5 Je dois avouer que si elle n'avait pas été enregistrée sur BDtheque et si je n'avais pas vaguement conversé par mail avec le dessinateur de cette BD lors de son enregistrement, je n'aurais sans doute pas lu cette BD à moins qu'elle ne me tombe sous la main. En effet, même si j'aime beaucoup la couverture et si je trouve qu'elle attire l'oeil, compensant ainsi le petit format de l'objet, le peu que j'en avais feuilleté n'avait pas suffi à me convaincre. Pourtant, j'aime bien le dessin. Sans être exceptionnellement beau, je le trouve sympa et agréable à lire. Sauf peut-être sur certaines cases un peu fouillies où j'ai parfois eu du mal à décrypter l'image et l'action. Mais quand j'ai fini par me procurer l'album pour le lire sérieusement, j'ai compris ce qui me rebutait au départ : il est assez ardu d'entrer dans l'histoire. Elle commence en effet sur les chapeaux de roue et part directement dans une histoire à la logique un peu folle, une logique toute onirique où les décors et les situations sont aussi délirantes que changeantes. Dès le départ, on est lancé à la suite d'une petite fille, de son ami et de son chat qui parle, qui évoluent dans un monde étrange, leur immeuble en réalité, comme dans un rêve où presque tout est permis. Les histoires oniriques sont entrecoupées de scènes du monde réel qui tranchent par leur sérieux et leur émotion, mais ses scénettes réelles durent rarement plus de deux pages prenant donc la quasi-totalité de l'album à prendre forme et substance. Tout le reste est du pur délire onirique. Et c'est bien là justement que j'ai eu du mal à accrocher. Car ce délire suit une logique bien à lui, la logique d'un rêve oscillant non loin du cauchemar. Le fil rouge qui sert d'objectif à atteindre à l'héroïne Sonia, ces portes à ouvrir et ces clés à trouver, peine à mon goût à maintenir l'interêt pour le lecteur que je suis. Et chaque chapitre de ce long rêve ne m'a guère captivé. Au fur et à mesure que les scènes de la vie réelle se précise, on comprend le but à atteindre de ces rêves, but initiatique d'une certaine manière, et ce but est effectivement atteint. Mais la longue symbolique de toutes ces pages de rêve délirant, trop nombreuses peut-être, ne m'a pas convaincu. Le tout se lit sans mal, ce n'est pas de l'abstrait ni du pur symbolisme, chaque portion de rêve raconte une histoire qui, quoiqu'un peu folle, peut se suivre aisément. Mais j'ai trouvé une large partie de ce récit onirique inutile, peu prenante, voire lassante. A l'inverse, je trouve que les portions de vie réelles sont véritablement pleines d'émotions et mon âme de père a été touchée. J'ai notamment apprécié le final de cette BD car il est tout en finesse et en émotion. Malgré quelques qualités notamment au niveau du dessin dans son ensemble et de l'émotion procurée par les scènes de la vie réelle et le final de l'album, j'avoue avoir lu sans réelle passion la majorité de la BD et même après relecture, j'estime une grande part du récit onirique dispensable. C'est bien pour cela que je ne peux guère conseiller l'achat de cette BD au demeurant sympathique.

16/08/2005 (modifier)
Par wilizecat
Note: 4/5

Bon ok, cette Bd, c'est moi qui l'ai faite mais avec tout mon amour ! Je l'aurais bien notée culte parce que c'est un livre que je revendique et dont je suis fier mais y parait que Morvan, pour les siennes, ne l'a pas fait alors... Cette histoire nous est venue après s'être demandé ce que l'on aimerait lire en tant que lecteur et ce que l'on aimerait dire en tant qu'auteur. Cette ballade dans la folie de Sonia est une sorte d'hommage à toutes les influences que j'ai pu avoir entre les comics, les mangas et la bd.

03/08/2005 (modifier)