Mémoires d'un commercial

Note: 1/5
(1/5 pour 3 avis)

"Mais, Maître... Comment vendre des brouettes ?"


Requins marteaux

C'est à la grande époque qu'il vendit ses premières brouettes, alors que les voix de la réussite souriaient aux honnêtes commerciaux virils. Que de chemin parcouru depuis. Construit sous une forme débridée du récit initiatique, "Mémoires d'un Commercial" dresse le portrait caustique d'un représentant alcoolique qui se fait un devoir d'instruire un jeune stagiaire aux conversations de comptoir. Mais cette nouvelle philosophie de la vie (et du boulot) va emmener nos deux représentants sur de drôles de chemins...

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 2003
Statut histoire Strips - gags 2 tomes parus
Couverture de la série Mémoires d'un commercial
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

24/07/2005 | Spooky
Modifier


Par Erik
Note: 1/5
L'avatar du posteur Erik

Je n'adhère pas à la philosophie du commercial sur fond de beuverie. Cette discussion alcoolisée à tout va entre un jeune novice et un maître en la matière m'est apparu comme complètement stérile même si c'est construit comme une sorte de récit initiatique. Pire encore, je ne partage pas la vision nauséabonde de notre société de consommation. Moi personnellement, je l'aime notre société malgré toutes ses imperfections. Oui, c'est prétentieux avec un trait tellement gras que cela devient carrément affreux. Le cynisme à très haute dose ne fait pas recette chez moi. On pourra passer sur ces mémoires dont l'humour est indélectable.

13/03/2010 (modifier)
Par Cassidy
Note: 1/5

Tout pareil que copaing Spooky : au niveau du dessin c'est super moche, et côté dialogues et situations c'est prétentieux, c'est sordide et c'est pas drôle. J'ajouterai en plus que la triste vie des VRP n'est pas franchement un sujet nouveau et que ces Mémoires d'un commercial sentent le déjà-vu alors que l'auteur semble nous asséner tout ça comme s'il était le 1er à en parler. Bref, une lecture plutôt déconseillée.

26/07/2005 (modifier)
Par Spooky
Note: 1/5
L'avatar du posteur Spooky

Les Brèves de Comptoir version VRP. C'est vrai que ces pauvres gars, qui font du porte-à-porte et parfois culbutent leurs clientes esseulées, doivent avoir une philosophie et une vision toutes particulières de la vie et de la société. Mais en BD, ça ne passe pas. D'abord parce que ces brèves sont incroyablement prétentieuses, et parfois nauséabondes, mais aussi parce que le dessin de Morvandiau est à peu près tout ce que je déteste en BD : "sale", bâclé, irrégulier voire enfantin, il ne rattrape pas la vanité des déclamations de ce VRP qu'on a envie de baffer dès la première planche. A éviter soigneusement.

24/07/2005 (modifier)