Je veux le Prince Charmant

Note: 2.75/5
(2.75/5 pour 4 avis)

Elle est trentenaire, c’est une fille et elle le prouve !


Femmes d'aujourd'hui La BD au féminin

"Je veux le prince charmant" fait irrésistiblement penser à Claire Brétecher : un mélange acidulé de drôlerie et de vérité sur le monde des femmes, comment elles vivent, pensent, ressentent. Hilarant, cet album ravira toutes les filles qui se reconnaîtront à chaque page et tous les garçons qui s'interrogent au quotidien sur le mystère permanent de leurs copines. En séquence d'une à deux pages, Hélène Bruller traque tous les tics, les petites manies, les gentilles obsessions et les légères névroses qui hantent l'univers de ce que l'on appelle (un peu rapidement) le sexe faible. Texte BDParadisio

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 2004
Statut histoire Strips - gags 2 tomes parus
Couverture de la série Je veux le Prince Charmant
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

11/01/2005 | Ro
Modifier


L'avatar du posteur Yannou D. Yannou

A chaque fois que je relis cette bd je ne peux m'empêcher de pouffer. La transposition des petits psychotages de filles est bien rendue. Quant au dessin moi ils me conviennent parfaitement puisqu'ils sont efficaces et que bien des gags ne tiennent qu'à la tête des personnages. Ca ne révolutionnera pas le monde de la bd mais on rigole bien et comme dirait Spooky, qu'importe ? Combien de bd nous font réellement rire ? Une petite poignée et pour ma part cette bd en fait partie Note pour Madame Bruller : si vous nous lisez, sachez que j'ai mis ce commentaire uniquement pour égayer votre journée, car si vous venez lire des commentaires sur vos propres bd c'est que vous êtes déprimée et que vous cherchez donc à regonfler votre égo. Re-ps : il n'y a pas de quoi.

04/12/2012 (modifier)
Par Erik
Note: 1/5
L'avatar du posteur Erik

Il y a encore dix ans, on aurait sans doute appelé cela une bd totalement loupée. Aujourd'hui, une vraie fraîcheur semble émaner de ce primitivisme. Sombre époque ! Il est difficile de croire un seul instant à ces tribulations de nanas où l'on patauge dans les gags les plus bêtes. Et je ne vous parle pas de la vulgarité en prime ! :( Cependant, ce qui nous achève réellement dans cette bd, ce sont les dessins d'une laideur à faire pâlir un mort. Vous me direz que c'est déjà ça !...

07/04/2008 (MAJ le 23/04/2008) (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Je ne suis pas d'accord avec Ro. Peut-être que n'importe qui peut dessiner aussi mal qu'Hélène Bruller, mais ce qui est sûr, c'est qu'une personne au moins peut dessiner encore plus mal. Et c'est moi. Je le sais, j'ai essayé. Une autre chose est sûre, c'est que son humour est pas mal, passées (comme le dit mon illustre devancier) les premières pages qui ont l'air simplement méchantes. Parce que l'on sourit presque à chaque gag, on rit même souvent. J'ai particulièrement apprécié celui où elle explique comment les filles font du bruit pour que l'on n'entende pas quand elles font pipi. Que tout ça sente le vécu, ou que ce soit une fine récupération de son expérience de psychanalyste m'indiffère. Ce qui compte, c'est que ça fonctionne. Et le dessin, finalement, on s'y fait aussi, il en devient sympathique au fil des gags. C'est un petit album sympathique. :)

04/09/2005 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

J'avais un mauvais a priori avant de lire cette BD notamment à cause du dessin. Car je pense qu'on peut admettre sans hésitation que presque n'importe qui peut dessiner aussi bien (ou aussi mal) que Hélène Bruller dans cet album. Mais bon, on va passer outre cela car même si c'est moche, ça se lit et n'empêche pas l'humour de transparaitre. J'aurais sûrement eu aussi un mauvais a priori si j'avais su avant de lire cette BD que l'auteure était la compagne de Zep, par crainte d'un piston de la part de son célèbre compagnon. Mais je n'ai appris cet état de fait qu'il y a 10 minutes à peine en me renseignant sur cette BD. Quoiqu'il en soit, sur les 2-3 premières pages, je n'accrochais pas trop à cette BD. A cause du dessin moche d'une part, et aussi à cause de l'héroïne que je trouvais un peu trop cynique, le cynisme et la méchanceté facile quoi. Mais finalement, très vite, j'ai commencé à rire. C'est drôle, et c'est souvent drôle, pas juste quelques gags. On accroche finalement assez bien à cette héroïne qui est sans doute un avatar de l'auteure elle-même et à sa vision du monde féminin, familial et amoureux. Franchement, c'est plutôt marrant, j'ai bien apprécié ma lecture. Pourtant, je ne pourrais pas conseiller l'achat de cette BD car j'ai besoin, en même temps qu'un bon humour, d'un dessin de qualité suffisante pour me donner envie d'acheter une BD. Ce n'est pas le cas ici alors je ne serais sûrement pas prêt à payer le prix assez excessif de cette BD. Néanmoins, j'en conseille la lecture.

11/01/2005 (modifier)