Super sensible

Note: 2.67/5
(2.67/5 pour 6 avis)

L'histoire d'un gros dur, cœur tendre à l'intérieur.


Paquet

Quand il faut, Mathias, il sait se battre. Il a peur de personne. Seulement, il est super sensible, alors il pleure en écoutant des chansons. Et ça, les filles, ça les fait craquer. Mais les chansons, ça n'est pas forcément la vie. Son copain Maxime va l'apprendre dans cet album, où il sera question d'un hamster qui pue, d'un fantôme de hamster qui pue, d'un poster de Hulk qui parle, d'un voisin aux yeux qui pleurent tout seuls, et de Stéphanie Dubost, élue trois fois plus belle fille de l'école… dans le classement de Maxime. Texte : Paquet

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 2004
Statut histoire Une histoire par tome 2 tomes parus
Couverture de la série Super sensible
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

29/11/2004 | ArzaK
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Ma première série de Nicolas Poupon et j'ai trouvé cela pas mal. Il faut dire que je suis hypersensible et donc je me reconnais un peu dans le personnage principal et lorsqu'il vivait une situation que je n'ai jamais connue jusqu'à présent, je le comprenais tout de même ! Les scénarios ne sont pas des chefs-d'oeuvre, mais j'ai passé un bon moment de détente et j'ai bien aimé l'humour de Poupon. Le dessin est bon, mais je le trouve parfois un peu figé.

22/05/2014 (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Une série qui se veut sympathique sur les chroniques d'un jeune garçon hyper sensible. Ce récit est une chronique de l'apprentissage de la vie durant l'enfance. Notre héros parle à son poster de Hulk qui lui prodigue quelques conseils utiles tout comme le hamster fantôme. On l'aura compris, c'est léger mais ce n'est pas frais. C'est même plutôt lourd et indigeste ! Le gros point faible est le manque de consistance du scénario qui va rester assez plat. Il y a certes un peu de tendresse dans un monde de brutes mais cela ne suffit pas pour emporter l'adhésion. Au moins, on ne pourra pas dire que je suis un super sensible !

30/09/2012 (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

Après la lecture du premier tome. Malgré la bonne narration, je me suis ennuyé avec cette BD. Le scénario contient des banalités, comme beaucoup de romans graphiques, mais il ne m'a pas touché. Il y a trop de clichés classiques. Seule la scène avec le père m'a vraiment fait sourire. Le dessin manque de personnalité, je le trouve trop typé jeunesse ou commercial. Ce n'est pas forcément mauvais, ça se lit relativement bien, mais j'attends autre chose de mes lectures. J'ai presque eu l'impression de lire un Titeuf version ado...

16/12/2009 (modifier)
Par Tetsuo
Note: 3/5

Excellente petite série dont on attend malheureusement toujours le 3e tome... Difficile en effet de représenter les sentiments d'un enfant d'environ une dizaine d'année, pourtant Poupon ne tombe pas dans des excès, parfois propre au thème, et tape étonnamment juste. Il arrive à nous immerger dans l'univers, étrange, de Maxime et avec une histoire intéressante, il questionne ses lecteurs sur bons nombres de sujets (la mort, le rapport à ses parents, la perte de ses illusions enfantines,...). C'est franchement réussi. Le dessin est un peu figé par moment, et de bonnes planches sont contrebalancées par des moins réussies. L'ensemble reste tout de même plus que correct (je suis un poil tatillon là) et donne un bon rendu pour l'instant. Beaucoup de séries jeunesse surfent sur cette "mode" de ce qui se rapproche du roman graphique, mais peu touchent réellement. Manque d'univers, de consistance ou mauvais approche de son sujet. Ici, ce n'est pas le cas de Super sensible qui allie donc humour, sujet profond et réflexion. La force de ce titre est justement de ne pas nous sermonner avec un message particulier (du style "ça c'est pas bien oh non, c'est pas bien") mais de plutôt de nuancer les propos et de permettre au lecteur de se forger lui-même son opinion. Une série sans prétention qui gagne à être (plus) connue...

09/06/2008 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Difficile en effet de noter une telle série. Nicolas Poupon sort de son cadre "habituel", l'humour de situation, pour se plonger dans des récits plus intimistes, avec peut-être une part d'autobiographie. C'est une histoire attachante, avec des personnages attachants (le cochon d'inde qui devient une sorte de conscience pour Maxime...). On pourrait craindre une déviation vers le surnaturel, avec ses facilités, ses clichés... Mais ça reste digne, cohérent, sobre. Sympathique série, en tout cas.

03/11/2005 (modifier)
Par ArzaK
Note: 3/5

Voilà un album qu’il m’est difficile de noter, je crois que je pourrais, moyennant mon humeur, lui attribuer facilement 3, 4 ou 5 étoiles… Ou même 2… Donc, ne faites pas trop attention à ma note. Il s’agit d’une histoire originale, traitée avec beaucoup d’humour, tout en sous-entendus et une infinie tendresse. Selon son humeur, justement, on pourra juger l’argument narratif (la mort d’un cochon d’Inde et la jalousie d’un jeune garçon pour son camarade de classe) trop faible ou anecdotique. Mais c’est parfois dans les petites choses qu’on touche à l’inconscient universel. Le dessin, s’il n’est pas d’une maîtrise exceptionnelle, (dans le genre cela ne vaut pas Larcenet) sert bien une histoire drôle et attachante (j’ai adoré les personnages du père et du petit frère). Et puis surtout, l’auteur évite le piège de la leçon de vie à deux balles, tout reste sous-entendu, juste suggéré, le bon équilibre entre le « dire trop » ou « pas assez ». A découvrir.

29/11/2004 (modifier)