Cinéma

Note: 3.86/5
(3.86/5 pour 7 avis)

Exercices de style et érotisme


BD muette BDs oubliées Best of 1970-1979 Charlie Mensuel Glénat Hard & Soft, d'un érotisme à l'autre OuBaPo

Cinéma de A-F. Barbe est une bd proprement inclassable. L'auteur y mêle érotisme et exercice de style visuel avec une grande dextérité. Toutes les planches se lisent de haut en bas, comme une pellicule de cinéma. Les cases, très rapprochées dans le temps, donnent au lecteur une très troublante sensation de mouvement. Entre ces cases se jouent des jeux visuels de saut spatio-temporels proprement ludiques (voyez un exemple dans la galerie). Une oeuvre forte, drôle et originale. Texte : ArzaK

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 1976
Statut histoire Strips - gags 2 tomes parus
Couverture de la série Cinéma
Les notes (7)
Cliquez pour lire les avis

11/11/2004 | ArzaK
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Ce sont vraiment deux albums très chouettes, bourrés de qualités, et plutôt originaux je trouve. D’abord, il faut dire que le coup de crayon de Barbe est franchement excellent. C’est un réel atout, et un réel plaisir pour les yeux (que ce soit pour profiter de ses jeux graphiques très inventifs, ou des courbes attirantes des jeunes femmes). Ensuite ce talent graphique est ici au service d’une imagination très fertile. En effet, Barbe se livre à une série de jeux graphiques – généralement sur des thématiques érotiques, où les dessins s’enchaînent en se déformant peu à peu. Ce qui permet à Barbe de multiplier les retournements (de corps ou de situation), avec des chutes plus ou moins surprenantes, parfois drôles. Parfois ce sont de grands dessins uniques, dans un style (graphique un peu, « narratif » aussi – même si les textes sont absents) qui m’a fait parfois penser à Sempé. Exercice de style intéressant donc, dont je ne peux que vous recommander lecture et achat.

02/12/2014 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Barbe excelle avant tout dans le dessin d'humour, mais ce dessinateur s'est rendu célèbre par ses séries de dessins en fondus-enchaînés à l'érotisme souvent plein d'audace. A cela s'ajoute une imagination débordante et des trouvailles géniales ; ce n'est pas à proprement parler de la bande dessinée, mais l'enchaînement des dessins renfermés dans des cases en est très proche. C'est exactement ce qui est proposé dans ces 2 albums qui reproduisent des séquences comme un film qui se déroule sous l'oeil du lecteur, en forme de pellicule. La lecture est rapide, l'humour n'est pas forcément au rendez-vous, mais on admire autant l'élégance du trait (surtout sur les très belles femmes que dessine Barbe) que la performance de cet exercice finalement très difficile. Une vraie curiosité.

16/12/2013 (modifier)
Par Altaïr
Note: 4/5

Très belle BD, très originale dans son concept, proche du dessin animé. Il y a une certaine poésie qui se dégage de l'ensemble, de ces séquences parfois drôles, parfois contemplatives, parfois purement esthétiques, souvent un mélange de tout cela. Malgré tout, l'auteur tourne parfois un peu en rond, et réutilise à l'envi certaines recettes, comme le fondu-enchaîné par les yeux ou les courbes seins/fesses. Au début, cela donne l'impression de variations sur un même thème, mais à la fin la lassitude pointe...

19/12/2007 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Le dessin de Barbe est bon, voire très bon, absolument rien à en redire. D'autant plus que cette BD est un exercice de style assez réussi, un travail sur l'image et le dessin en lui-même. Il y a dans ces 2 albums quelques idées vraiment excellentes, surtout pour l'époque, portant sur les enchainements d'images, les "retournements de points de vue des images" à la manière des illustrations d'Escher, les "morphings", les histoires racontées par le retour au pur art séquentiel. Techniquement et dans l'idée, il y a vraiment des choses immanquables dans cette oeuvre. En ce qui concerne les histoires maintenant, elles sont à mi-chemin entre onirisme et érotisme, souvent sans réel scénario, juste le flux des images comme elles viennent. Et force m'est d'avouer que déjà en elles-mêmes, ces histoires courtes n'ont rien pour vraiment me captiver par leur scénario. Mais surtout j'ai assez peiné à les lire car la mise en page sous le forme de colonnes de très nombreuses petites images successives n'est pas aisée à lire pour un esprit non habitué, c'est-à-dire pour l'ensemble des lecteurs lambdas de BD en général. J'avais du mal à suivre précisément l'ensemble de l'enchainement des images, me lassant assez souvent en cours de récit et sautant quelques cases pour seulement ensuite revenir vers elles pour vérifier s'il n'y avait pas une trouvaille graphique que j'avais manquée. Graphiquement très intéressant, si vous aviez à choisir, je vous conseillerais plutôt le premier album que le second car je trouve le tome 2 moins innovant et moins esthétique à mes yeux.

02/10/2005 (modifier)
Par L'Hostis
Note: 5/5

Cela fait des années que je possède cette BD.(cinémas et autres choses). Je trouve André Barbe tout simplement génial. Cet enchaînement de dessins est époustouflant (changement de thème pour y revenir ensuite). Quant aux autres dessins, "simples", dirais-je, comme par exemple: La cheminée nucléaire; L'évolution du globe terrestre ou ceux que je qualifie de "dessins impossibles" puisqu'ils commencent sur un thème et finissent sur un autre. Exemple: L'île où la mer qui se termine en labour... à lire absolument.

17/07/2005 (modifier)
Par Kael
Note: 3/5

Tiens, de la BD érotique comme je n'en avais jamais lu. Bien sûr, les histoires ne volent pas bien haut vu qu'elles sont courtes et sans textes, mais l'ambition n'est pas là. Comme le fait remarquer ArzaK, le découpage et surtout le temps entre 2 images étant très faible, on a une réelle impression de mouvement une fois qu'on a pris le pli de suivre les cases de haut en bas, de gauche à droite. J'ai une très nette préférence pour le 2e tome qui est bien plus abouti selon moi. Il est plus travaillé niveau dessin, mais surtout niveau "morphing" de cases en case, alors que le 1 fait généralement des morphing de seins à fesses (certes jolis, mais assez classiques et répétitifs) C'est vraiment dommage que ça ne se trouve plus dans le commerce...

15/12/2004 (modifier)
Par ArzaK
Note: 4/5

Cinéma de A-F. Barbe est une bd proprement inclassable. L'auteur y mêle érotisme et exercice de style visuel avec une grande dextérité. Toutes les planches se lisent de haut en bas, comme une pellicule de cinéma. Les cases, très rapprochées dans le temps, donnent au lecteur une très troublante sensation de mouvement. Entre ces cases se jouent des jeux visuels de saut spatio-temporels proprement ludiques (voyez un exemple dans la galerie). Une oeuvre forte, drôle et originale. Malheureusement elle est devenue introuvable et je n'ai pu me procurer que le tome 2.

11/11/2004 (modifier)