Leave it to Chance

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Will Eisner Award 1997 : Best New Series Chance Falconer est une petite fille pas comme les autres, car son papa Lucas Falconer est le plus célèbre magicien de la ville.


Auteurs britanniques Image Comics Semic Urban Fantasy Will Eisner Awards

Chance Falconer est une petite fille pas comme les autres, car son papa Lucas Falconer est le plus célèbre magicien de la ville. Dans le monde d'urban-fantasy dans lequel elle vit, tous les regards sont donc tournés vers cette magicienne qui grandit. Et pas toujours les plus bienveillants, puisque les ennemis de son père rôdent. Un récit dans la mouvance de la ligne claire franco-belge, tant par l'élégance de son graphisme que par les sujets abordés. Dans la lignée de Harry Potter, cette BD de magie ralliera les amateurs d'heroic-fantasy et de suspense.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 2002
Statut histoire Une histoire par tome 1 tome paru
Couverture de la série Leave it to Chance
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

28/07/2004 | Ro
Modifier


Par Ems
Note: 3/5

"Leave it to Chance" peut s'apparenter à un one shot même si à l'origine ce récit est le premier d'une série et le seul publié à ce jour en France en raison de la disparition de l'éditeur. Ce petit comics se trouve facilement à un prix raisonnable. Il semble fait pour un lectorat adolescent mais reste plaisant pour les ainés. L'histoire est rondement menée, le rythme est constant. Comme souvent dans ce genre, il y a une impression de déjà-vu mais la qualité du scénario capte l'attention et offre une lecture réellement plaisante. Le dessin est en phase avec l'histoire, il est agréable, le trait est sur et tout en rondeur, la colorisation informatique très contrastée palie aux manques de détails de certains arrières plans. Sans casser la baraque, "Leave it to Chance" s'adresse à un lectorat élargi par son accessibilité, il garantie un divertissement plus qu'honnête.

28/02/2011 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Voilà une série d'Urban Fantasy qui commence en France et qui, à mes yeux, est plutôt destiné à un public adolescent. Côté dessin, pas grand chose à dire. C'est du dessin propre et net dans le style des comics dont l'éditeur a du fric. Il a ceci de particulier qu'il est relativement épuré par moments, et aussi qu'il mélange décors et personnages sérieux avec quelques personnages un peu plus enfantins (le méchant du tome 1 par exemple a une tête toute en rondeur qu'il est difficile d'imaginer comme étant mauvaise). Quant aux couleurs, elles sont bien faites mais ne sont pas franchement exceptionnellement jolies. Concernant l'histoire, le décor est résolument urban-fantasy. C'est une ville moderne, presque futuriste puisque l'héroïne a une voiture qui vole (magique ?), dans les égouts de laquelle des gobelins vivent, où la police se bat contre des démons ou des troggs (à mi chemin entre le troll et le démon) et où Lucas Falconer est le grand mage protecteur de la cité. Eh bien sûr, la petite Chance Falconer, 14 ans, voudrait bien faire comme papa. Alors quand il part en voyage, elle quitte la maison pour mener son enquête elle-même et combattre les forces du Mal comme une gentille petite apprentie-sorcière-enquêtrice. La trame de l'histoire est donc simple et plutôt destinée aux adolescents. (J'ai presque cru lire une BD des Editions Soleil tant le décor me paraissait bateau ;)) La narration pour sa part est très dynamique, parfois trop car on ne rentre pas vraiment dans l'ambiance de cette ville et de ses personnages, ni dans le danger des situations aventureuses dans lesquelles Chance se met. Mais globalement ça se lit bien et on ne s'ennuie pas. En définitive, après lecture, il n'est pas sorti grand chose de cette BD pour moi, si ce n'est que j'ai passé un moment relativement agréable à la lire. Pas très marquante, mais assez bien foutue et sans prétention.

28/07/2004 (modifier)