Next Stop

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Un shôjô manga adulte, quasiment dénué de dialogues, tout en athmosphère.


Josei ou Redikomi Manga : 1996/97, l'explosion Road movie Shogakukan

Saito est une jeune étudiante pas très loquace, dernièrement elle ne pense qu'à une chose : aller à Okinawa. Une fois là bas elle se met à la recherche d'un ami d'enfance qu'elle n'a pas vu depuis 6 ans : Natsu. Au cours de son investigation, elle tombe sur un jeune homme encore moins bavard qu'elle. Ce garçon nommé Yuki accumule les pires délits, c'est un voleur, un bagarreur et en plus de ça, il est daltonien ce qui ne fait pas de lui quelqu'un de très respectueux des feux de circulation. Elle va alors se lier à lui et l'accompagner car il lui rappelle le fameux Natsu. (texte mangajima)

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 1997
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Next Stop
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

25/06/2004 | Altaïr
Modifier


Par Altaïr
Note: 4/5

Sorti en 1997 alors que le manga en France n'en était qu'à ses balbutiements, "Next stop" est passé inaperçu car il n'existait pas encore de public intéressé par ce shôjo manga étrange, mature, lent, tout en atmosphère. Et pourtant c'est une petite perle... "Next stop" s'appelle "Sex" au Japon, et, même si on peut comprendre que Glénat n'ait pas tenu à garder ce titre qui pouvait prêter à confusion (il n'y a rien de pornographique), force est de constater qu'il apporte un éclairage passionnant à ce manga : il n'y a quasiment pas d'histoire, très peu de dialogues, et pourtant le dessin, le découpage, en disent plus sur le désir et l'attirance que de longs discours. Il me fait penser un peu à "in the mood for love" : tout est en atmosphère, en regards, en non-dits... Si vous avez la chance de tomber dessus un jour, laissez vous envoûter par l'histoire de ces jeunes à la dérive sous le soleil triste d'Okinawa.

25/06/2004 (modifier)