Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

L'Archimage Robert

Note: 2.33/5
(2.33/5 pour 3 avis)

Il n'est pas grand, il n'est pas beau, il sent des pieds, il travaille dans une fabrique de fixe-chaussettes... et pourtant c'est le plus terrifiant praticien des Arts Magiques que la Terre aie jamais connu. Son nom : Robert Caster, archimage de son état.


Magiciens et Prestidigitateurs

Il n'est pas grand, il n'est pas beau, il sent des pieds, il travaille dans une fabrique de fixe-chaussettes... et pourtant c'est le plus terrifiant praticien des Arts Magiques que la Terre aie jamais connu. Son nom : Robert Caster, archimage de son état. Voisins, facteurs, concierges, collègues de bureau, tous apprendront à le redouter car l'odieux Robert a, dans son cartable usé, les recettes nécromantiques qui mettent à sa botte les plus redoutables démons cornus. Lucifer aura-t-il la peau de Robert ? L'Archimage pourra-t-il payer sa facture de gaz dans les temps ? La fuite d'eau du troisième étage sera-t-elle réparée avant l'innondation ? Autant de questions cruciales auxquelles vous trouverez les réponses dans les pages sulfureuses de cet album !

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 1991
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série L'Archimage Robert
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

14/05/2004 | Ro
Modifier


Par Ems
Note: 1/5

Non, rien à faire, je n'aime pas le dessin enfin surtout les couleurs. Et surtout je n'adhère pas au postulat de base : L'Archimage Robert qui manipule Lucifer ou des démons. Le but est visiblement de faire rire mais ça ne prend pas. L'humour est trop potache. Je me suis épargné en arrêtant la lecture aux 2/3. Plus les strips avancent et plus ils sont bavards pour pallier le manque d'idées concrètes... C'est très brouillon et indigeste. On dirait une BD de débutants pour un fanzine. Je tiens à rassurer ceux qui ne l'ont pas lu : vous ne ratez rien.

06/08/2009 (modifier)
Par porte
Note: 4/5

Salut à tous, Pour moi cette BD est culte, je l'ai découverte quand je n'avais que 20 ans, je trouve que l'idée est sympa, complètement décalée, bourrée de jeux de mot pas toujours très propres mais très drôles genre « une pépé Barbie ». On plaint le diable d'avoir une plaie comme Robert Caster pour conjurateur. A lire absolument, enfin un mage à deux balles qui n’a pas à sauver le monde.

09/03/2008 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Voilà une oeuvre de jeunesse de Froideval au scénario et Manini au dessin. Côté dessin, ce n'est pas moche mais loin d'être fameux. Et surtout la colorisation rend le tout plutôt immonde. Et côté scénario... Quand j'ai ouvert cette BD sans savoir à quoi m'attendre, j'avoue que j'ai bien rigolé sur le premier gag qui m'a surpris. Et je me suis dit que finalement, ça allait peut-être être une bonne BD d'humour délirant que j'avais là... Mais non. Dès le deuxième gag, je ne rigolais plus. Ca devient très rapidement non seulement ultra-répétitif mais en plus la narration est assez ennuyeuse et la mise en page ratée. Ok, on a compris, Lucifer est à la botte de Robert qui en profite pour lui faire faire les plus basses besognes (déboucher les toilettes, rester le doigt plaqué sur une fuite d'eau tout un week-end, sortir le chien, etc...) mais cette idée, ça devrait occuper un gag ou deux, pas plus : pas tout un album où l'idée est reprise de manière de plus en plus alambiquée ! Enfin non, il n'y a pas que ça, mais franchement les autres gags, je ne les ai pas trouvés drôles. Dommage : une BD d'humour dérision sur le petit monde sympathique du satanisme, ça aurait pu me plaire mais là, ça fait franchement humour potache et à peine drôle.

14/05/2004 (modifier)