Aménophis IV

Note: 2.85/5
(2.85/5 pour 13 avis)

Meurtres et attentats dans une base sur Mars où les humains créent artificiellement des chimpanzés.


Les Singes Mars

Station Aménophis IV, John Barhile célèbre la première messe dans sa nouvelle église. Lors de la cérémonie, il bénit un anthro, chimpanzé créé en laboratoire, au service de l'homme. Cet événement fait basculer un fidèle dans une folie destructrice. Il mutile bientôt un cheval cloné. Bientôt, un anthro et un chercheur en génétique sont assassinés. Cette série d'attentats inquiète les autorités d'autant plus que les anthros manifestent de grandes réticences à accomplir leurs tâches et semblent acquérir une conscience collective. L’inquiétude grandit et la population organise des rondes.

Scénariste
Dessinateurs
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 2000
Statut histoire Série terminée (Premier cycle de 2 tomes. 3e tome indépendant.) 3 tomes parus
Couverture de la série Aménophis IV
Les notes (13)
Cliquez pour lire les avis

14/10/2001 | Kael
Modifier


Par Erwelyn
Note: 3/5

La série Aménophis IV contient 2 cycles dont le premier, tome 1 et 2, se passe sur Mars. On y découvre une base martienne implantée depuis plusieurs années, résultat d'un projet élaboré par Matt Risbow, prix nobel de génétique. Cette base est installée sous dôme dans un cratère préalablement terraformé grâce à des câbles chauffant sous la surface. L'intérêt de la bande dessinée réside surtout en ce premier tome qui offre un reportage sur la construction de la base accompagné de nombreux croquis (signé Manchu). Le reste étant une enquête qui flirte aussi avec une autre thématique : l'évolution. On ne peut se poser la question de la référence à La planète des singes de Pierre Boulle. Il semble pourtant que les auteurs se soient plus penchés sur les dernières découvertes concernant les bonobos. Les dernières images du cycle où l'on voit les anthros hors du dôme et retirer leur casque sont d'ailleurs très belles. Le lien avec l'égyptologie est latent. Aménophis IV est le nom grec du pharaon Akhénaton qui règna aux environs de -1355 à -1338. Il chercha à imposer le culte exclusif de Rê-Horakhty. Dans le récit, le fanatique fait allusion à des tas de dieux Ptah, Rê, Osiris... Et les recherches de John et de Demy, son assistante, les amènent à parcourir le Livre des morts. Il y a également l'allusion à un mystérieux cercle d'études égyptiennes dont font partie les dirigeants de la base martienne mais leur main mise et leur but restent un peu flous et même le troisième tome (début du second cycle) n'amène pas de réponse, surtout dans sa relation avec la base martienne, puisque cela se passe sur Europe. On a donc un petit goût d'inachevé, Une série qui dans son ensemble révèlera peut-être des surprises en nous ramenant vers Mars mais qui en attendant se fait désirer. Le tome 3 date de 2003....

07/05/2008 (modifier)
Par iannick
Note: 2/5
L'avatar du posteur iannick

C’est le nom de Manchu et le beau cahier d’esquisses de la première édition du tome 1 qui m’ont convaincu d’acheter « Aménophis IV ». Manchu est le désigner attitré de « Série B » des éditions Delcourt, un hommage lui a d’ailleurs été rendu par la parution d’un art-book regroupant ses recherches. « Aménophis IV » est un récit de science-fiction qui se déroule sur Mars, une équipe de scientifiques s’y est installée dans une base dont son nom porte le titre de la série. Ces chercheurs sont aidés dans leurs tâches par des anthropoïdes, ces derniers sont des singes évolués qui ont la capacité à pouvoir réagir de façon assez autonome. Tout va comme le meilleur des mondes jusqu’au jour où des meurtres et des attentats apparaissent. Qui sont les responsables de ces horreurs ? Pour quelles raisons a-y t-il des attentats ? Quel est leur mobile ? L’intérêt principal de la série réside, à mon avis, sur le fort réalisme des décors, des véhicules et de l’atmosphère de la base. C’est un peu le reproche que je ferai à cette série, j’aurais préféré apercevoir un design plus farfelu que ça… mais d’un autre côté, je suis conscient que de nombreux bédéphiles seront fascinés par ce réalisme. Que dire du scénario ? Franchement, pas grand chose… une fois le livre refermé, l’histoire s’oublie assez rapidement. Pourtant, de nombreuses scènes d’action apparaissent dans cette bd mais elles sont si prévisibles que le lecteur risque de s’en lasser très rapidement. De plus, les personnages ne sont pas si attachants que ça, je trouve que le prêtre (le personnage central d’ « Aménophis IV ») manque de charisme. La présence de singes évolués dans cette base donne un air de « planète des singes » sans pour autant atteindre le suspense et la richesse de ce chef d’œuvre de la littérature de science-fiction. Le dénouement du premier cycle (les deux premiers tomes) est très ouvert, il a l’inconvénient de laisser énormément de questions en suspens qui, apparemment, n’ont pas été abordé dans le dernier tome de la série (à confirmer…). Le dessin de Leroux est agréable. Son coup de crayon est assez gras, les décors sont fouillis et les expressions des personnages/singes sont bien rendues. La mise en page et le choix des cadrages sont très corrects, aucun retour en arrière pour des défauts de compréhension dans la lecture n’est à déplorer. La mise en couleurs est convenable, elle retransmet bien l’ambiance qui règne tout au long du récit. Bref, graphiquement, il n’y a rien à redire : c’est du bon boulot. « Aménophis IV » est finalement une série de science-fiction qui manque beaucoup de souffle, le scénario ne m’a pas réussi à me captiver. J’ai lu cette série sans déplaisir sans plaisir non plus malgré un dessin qui m’est apparu bon et adapté au récit. « Aménophis IV » est, à mon avis, une bd qui s ‘oublie vite… pourtant, avec un bon designer et un dessinateur inspiré, la plupart des ingrédients était réunie pour en faire une histoire intéressante, peut-être aurait-il fallu travailler un peu plus le scénario ? Dommage…

14/08/2007 (modifier)
Par bedelisse
Note: 2/5

Une base humaine ; des singes clonés utilisés comme main d’œuvre pour l’homme; des singes clonés qui ne sont pas si identiques qu’il pourrait y paraître. La base humaine subie des attentats. Les infrastructures, les hommes et les animaux sont touchés : Les singes se révoltent-ils contre l’homme ? Doivent-ils la soumission à l’homme leur créateur ? L’homme comprendra t-il les singes ? Qui est le responsable de ces attentats ? L’homme ou le singe ? Le scénario est léger et un peu banal, comme un air de déjà vu. Le trait des personnages n’est pas extraordinaire non plus, cela manque de rigueur. En bref je n’ai pas vraiment été emballé.

16/06/2007 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Difficile à juger après lecture des 3 tomes. Ca se lit correctement sans plus. Je ne suis pas réellement rentré dans l'histoire, ou disons plutôt que l'immersion n'a pas été possible. La faute aux dessins impersonnels ? (Quoi que les décors sont assez sympas). Le scénario ne semble pas aller au bout des choses non plus. Une BD à lire quand même, il y a bien pire. Pour info (source : site Delcourt, questions) Question : "Bonjour, est ce que la série Amenophis IV est abandonnée ou est il prévu la fin du second cycle ? Merci pour votre réponse." Réponse Delcourt : Si ma mémoire est bonne, l'histoire se bouclait au tome 3. Il n'y a pas de suite prévue quoi qu'il en soit.

11/01/2007 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Je n'ai lu que le premier cycle de cette série et je l'ai trouvé pas mal mais sans plus. Le dessin ne m'a pas marqué du tout. Je ne le trouve pas moche, mais pas exceptionnel non plus. En outre, je n'ai même pas remarqué en première lecture les décors de Manchu. Disons que ça se lit bien visuellement mais le dessin n'a rien de particulier. Quant à l'histoire, elle a le mérite d'être assez réaliste. Ca commence un peu à la manière d'un livre de Kim Stanley Robinson avec une communauté qui s'est installée sur Mars. Originalité : les humains y sont accompagnés d'anthropoïdes, des singes évolués et relativement intelligents. Mais à part ça, en fait, le décor martien n'a pas tellement d'importance dans l'histoire à mes yeux, si ce n'est d'offrir un univers un peu confiné (mais largement moins que dans d'autres histoires SF tels que Cryozone) et une communauté un peu repliée sur elle-même. Passé cela, l'histoire parle plus d'une suite de meurtres commis par un psychopathe et d'un prêtre au solide caractère qui se retrouve confronté à lui. Et franchement, je n'ai pas trouvé ça vraiment palpitant. Il n'y a pas vraiment de mystère, pas de suspense, pas d'envie de savoir ce qu'il va se passer ensuite. Ca se lit bien mais sans passion aucune. Moyen donc.

30/06/2004 (modifier)

Bah, ça avait bien commencé... Histoire en deux tomes, mélant s-f, religion, bioéthique, c'était sympa et plutôt beau, grâce notamment aux décors de Manchu. Voire même entraînant ! au point d'attendre le 3e tome avec impatience. Hélas ! Le tome 3 inaugure un nouveau cycle, sans rapport avec le précédent, en-dehors du personnage principal. Dommage, car c'était bien engagé. Ce tome-là est plutôt plat, sans grand intérêt. Prière, donc, de se limiter aux deux 1ers tomes ou de s'abstenir totalement.

19/04/2004 (modifier)

Le premier tome donne envie d'en savoir plus sur cette colonie, et donc par conséquent de lire le second tome. Malheureusement la fin est particulièrement prévisible et donne une sensation de vieille série télé réchauffée à coup de crayons couleurs. Le dessin est peu attractif. Aucun intérêt de suivre cette série. A oublier.

10/12/2003 (modifier)
Par ArzaK
Note: 2/5

Malgré la "laideur" (notion toute relative) du dessin, le scénario du premier tome était intéressant. Il posait les bases d’une intrigue dont les thèmes paraissaient fertiles et dont on pouvait espérer des développements futurs. Malheureusement, tout s'effondre dans le deuxième tome, prévisible, à peine digne d'un épisode de série télé... Au final, j'ai la sensation d'un beau gâchis, les quelques bonnes idées de départ n'ont pas été menées à leur terme, et ce n'est pas le dessin peu avenant avec sa mise en scène "plate" et ses couleurs désespérément ternes qui améliore la chose...

18/10/2003 (modifier)
Par Régis
Note: 3/5

Une histoire dont la mise en place est très bonne, finalement assez proche de l'univers de "red mars". Une SF très classique mais très fidèle à la réalité qui s'intéresse plus aux relations entre les gens d'une société fermée, dans un environnement plus précaire et mettant en jeu que des gens normalement triés sur le volet. Le dénouement est vraiment trop peu original pour porter cette série à des sommets, mais il faut avouer que l'on ne s'ennuie absolument pas.

11/10/2002 (modifier)
Par Thanos
Note: 4/5

Le dessin de Le Roux est agréable, les couleurs sont bonnes(bien meilleurs que dans le serment de l'ambre) elles collent bien à l'ambiance, et aux dessins. Un premier tome très bon posant une intrigue interessante, agréable à suivre, du suspens, des persos interéssant mais malheuresement le tome 2 est en dessous on part dans la facilité ça devient sans surprise on s'attend à ce qui arrive au denouement dommage, espérons que le second cycle(deux albums) sera meilleur.

08/06/2002 (modifier)