La Vérité est au fond des rêves

Note: 1/5
(1/5 pour 1 avis)

Une BD psychanalyse, une représentation des rêves et pensées de Chaubin et Jodorowsky.


Jodorowsky Rêves

"Mon âme pour une histoire" Quand un beau soir de 1999, il a prononcé cette phrase devant Alexandro Jodorowsky, Jean-Jacques Chaubin n'imaginerait peut-être pas qu'elle déboucherait un jour sur un album hors du commun, où le dessin est aventure, où la logique, le temps et l'espace ne sont que des chimères. Un album dont chaque page est un rêve et chaque rêve une vérité. .

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 1993
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série La Vérité est au fond des rêves
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

06/05/2004 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 1/5
L'avatar du posteur Ro

Grumpf : je lis vraiment de ces BDs, moi, des fois... Il y a dans cet album le pire de ce que je déteste chez Jodorowsky : du mysticisme, de l'onirique et du symbolisme à tout crin. Les histoires de cet album sont des sortes d'initiations imposées par Jodo au jeune dessinateur : il devra raconter son rêve sexuel le plus récent, dessiner une angoisse personnelle, "traiter un sujet intellectuel sans énoncer aucune idée" (?), dessiner un cauchemar "purement digestif" (??), puis ensuite accomplir différentes épreuves graphiques et imaginatives inventées par Jodo. Cet album n'est rien d'autre que les pulsions et les rêves (trop) intimes de Chaubin et Jodo étalés à la face des lecteurs, de la psychanalyse mise en image. Alors déjà que je n'aime pas entendre les gens que je ne connais pas disséquer leurs rêves en public, surtout quand ils sont d'ordre sexuels ou bizarres, je ne vois pas pourquoi j'aimerais voir la même chose mise en BD. D'autant que le dessin n'est pas du tout pour me plaire. C'est du dessin réaliste parfois, "grotesque" d'autre fois, avec une colorisation sombre à mi-chemin entre l'aérographe et le style photoshop : le style de dessin qu'on peut voir dans ces posters des années 80. Une BD intime de gens dont je n'ai pas envie (du tout) de connaître l'intimité.

06/05/2004 (modifier)