Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Le Bossu

Note: 2.5/5
(2.5/5 pour 6 avis)

L'adaptation en BD du dernier film du même nom.


1643 - 1788 : Au temps de Versailles et des Lumières Adaptations de romans en BD De cape et d'épée Versailles Vu au cinéma

Dépossédé de son héritage, Lagardère élève la fille de son ami le Duc de Nevers. Quinze ans plus tard, il estime que l'heure de la vengeance a sonné, mais un étrange bossu arpente les rues de Paris et semble poursuivre le même but. .

Scénariste
Auteur oeuvre originale
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 1997
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Bossu

06/05/2004 | Ro
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Ce roman de Paul Féval, publié en 1858, est le plus célèbre de cet auteur, et fut l'objet de plusieurs adaptations à l'écran. Tous les ingrédients (décor historique, romanesque, héros charismatique, action de cape et d'épée, intrigues..) étaient réunis pour séduire les auteurs de BD qui dès 1947, dessinaient les exploits du chevalier de Lagardère dans la presse. On note aussi une version des époux Funcken dans le journal Tintin en 1955, une autre de Marcello dans Lisette en 1965. Cette version pour Glénat n'est probablement pas la plus complète; il s'agit de l'adaptation du film de De Broca avec Auteuil et Lucchini, 4ème version du classique de Féval qui revisite le genre de cape et d'épée ayant fait les beaux jours d'un cinéma français populaire et soigné où s'illustra notamment Jean Marais. Si l'on peut louer le dessin toujours impeccable de Norma, cette version cinématographique étant sans panache, desservie par des dialogues anachroniques et souvent d'une étrange vulgarité, la Bd se contente d'en suivre le découpage, mais occulte heureusement les maladresses du film pour se rapprocher d'un académisme propre aux sagas Vécu. Les principaux épisodes sont là (les fossés de Caylus, la botte de Nevers, la bosse du Bossu...), mais il est dommage que Corteggiani et Norma condensent trop en ayant recours à de nombreuses ellipses, des raccourcis et une fin bâclée, alors que le roman se prêtait volontiers à un traitement en 2 ou 3 albums. Ceci dit, la lecture reste agréable, même si je n'ai pas compris pourquoi les auteurs se sont appuyés sur ce film ridicule qui déshonore un classique français, au lieu de s'appuyer sur la version ciné de 1959 avec Jean Marais, bien plus fidèle et sérieuse, où encore l'excellent feuilleton TV avec Jean Piat de 1967. Ma note n'est pas plus élevée pour… (lire plus)

01/07/2013 (modifier)
Par js
Note: 3/5

Petite appréhension avant de lire cette album. La BD tirée du (vraiment) bon film avec Daniel Auteuil sera-t-elle au niveau ? D'autant qu'en feuilletant les premières planches, l'ensemble est dense et ressemble à du condensé... Allez, on se lance ! Et bien pas mal ! C'est un plaisir de retrouver tous les personnages de cette histoire. Histoire prenante et bien narrée ici. Les bulles sont assez nombreuses et chargent les planches mais l'ensemble se lit facilement et même en BD, les dialogues sont efficaces. Les personnages restent fidèles à eux-mêmes, les auteurs ont suivi le livre et le film et n'ont pas cherché à mettre leur touche personnelle ; et tant mieux, c'est très bien ainsi. Le trait n'est pas vraiment précis mais il reste correct et on prend plaisir à tourner les planches et à visiter les beaux décors qui accompagnent cette époque. Les couleurs sont parfois fades mais restent correctes. (Petite parenthèse, j'aurais bien vu Marc-Rénier au dessin, son trait colle bien avec ce genre de récit je trouve). Une BD finalement pas mal qui se laisse acheter (petit prix avec ca) et se laisse lire avec plaisir !

13/09/2011 (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

Etrange, j'ai lu cette BD avec plaisir mais aussi avec des regrets. Pourquoi faire une BD à partir d'un film s'appuyant lui même sur un roman ? Beaucoup auraient fait une série avec ce scénario. Les auteurs nous ont concocté un one shot de 46 planches au petit format. L'histoire y tient mais l'on ressent clairement des raccourcis comme sur la dernière page où l'on a un condensé de condensé... Le dessin est classique pour ne pas dire standard dans cette collection Vécu. Les couleurs sont correctes. L'histoire initiale devait être de très bonne facture mais l'adaptation BD sent trop le mercantile au détriment du rythme du récit. C'est dommage... Note affinée : 2.5/5

01/08/2009 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Sincèrement, je n’ai pas boudé mon plaisir à la lecture de cet album. L’histoire ?… elle reprend celle du dernier film de Philippe de Broca, réalisé d’après un scénario de Jean Cosmos basé sur le livre de Paul Féval (vous suivez ?…). J’ai a nouveau plongé dans les fossés de Caylus avec Henri de Lagardère, ai retrouvé Cocardasse et Passepoil, Nevers, Gonzague, l’infâme Peyrolles et cette fin du 17ème siècle où régnait Louis XIV. Curieusement, j’ai gardé le souvenir d’une ancienne série télévisée avec Jean Piat puis du « Bossu » avec Jean Marais. Et, pour en avoir lu le roman originel il y a… euh… longtemps, c’est cette histoire-ci qui se rapproche le plus de « l’original ». Jean Cosmos (sans oublier Jérôme Tonnerre) au scénario a –en quelque sorte- un peu dépoussiéré le roman (qui est quand même une « brique » !), l’a remis au goût du jour dans un ton plus vif, plus rapide… Et ça se sent dans cet album. Corteggiani, en 48 pages, est parvenu à tirer l’essence vive de l’histoire. La narration est rapide, diverses histoires se mêlent, s’en vont, se croisent à nouveau, se rejoignent. « On » sait que Lagardère va se sortir des gros problèmes dans lesquels il s’est fourré, mais « on » marche avec lui. Le dessin ?… pas mauvais. Du tout même. Norma y va d’un graphisme réaliste bien enlevé même si –parfois (surtout dans les premières pages)- j’ai noté des imprécisions dans le faciès de personnages, dans les proportions du corps. N’empêche. J’ai (re)lu une bonne histoire que j’ai encore appréciée.

17/02/2008 (modifier)
Par Thorn
Note: 1/5

La BD qui adapte le film qui adapte le livre... :( Bon, c'est vrai que c'est pas trop mal, mais franchement, quel gaspillage ! Je ne comprend pas l'intérêt de cette BD, si c'est n'est de gagner quelques sous dans le sillage de la sortie du film. Il y a plein de trucs qui sortent tous les jours en librairie, et là, on va récupérer une idée déjà exploitée, en la vidant pas mal de son sens (le livre est quand même un gros pavé) pour pondre une BD moyenne de plus ! Alors quand en plus si comme moi vous avez dévoré les romans de Paul Féval pendant votre adolescence, laissez tomber. Déjà le film est très décevant, mais il a l'avantage sur la BD d'être un peu animé au cours des combats à l'épée et des chevauchées.

06/05/2004 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Cette BD reprend presque exactement le film Le Bossu le plus récent, celui avec Auteuil et Lucchini. Les personnages ne ressemblent pas aux acteurs ceci dit, mais les scènes sont presque identiques visuellement. Le dessin est moyen mais pas mauvais. Globalement, comme le scénario du Bossu n'est pas mauvais non plus, ça donne une histoire assez intéressante. L'ennui, c'est que le film entier a du mal à tenir en une unique Bd, alors le tout a l'air fâcheusement condensé. Les scènes d'action sont traitées en une case unique parfois, l'intrigue passe en accéléré par moment. Le rythme n'est pas excellent, donc. Mais bon, ça se laisse lire. Ceci étant dit, je n'achèterais pas ça et regarderais plutôt le film qui, à mon avis, est meilleur que cette adaptation.

06/05/2004 (modifier)