Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Zap Collège

Note: 2/5
(2/5 pour 4 avis)

Angoulême 2003 : Alph Art Jeunesse 9-12 ans pour le tome 1. Recueil de gags portant sur 4 collégiens de nos jours.


Adolescence Albums jeunesse : 10 à 13 ans Angoulême : récapitulatif des séries primées Ecole Okapi Tchô !

A l'âge de l'adolescence, tout est permis, tout est possible, tous les rêves sont encore à réaliser. Les « années collège » sont celles où l'on forge son caractère, où l'on va à la rencontre des autres et où l'on essaie doucement de devenir adulte. Les ados sont à l'écoute du monde, ont soif de découverte, et c'est parce qu'ils font leur apprentissage de la vie qu'ils sont si attentifs à ce qui les entoure. C'est le cas des quatre héros de Zap Collège, Ecoline, Hayat, Jean-Eudes et Victor, tous aussi différents que complémentaires, chacun avec leur personnalité bien à eux. Zap Collège essaie, avec humour, de saisir la richesse et la complexité de l'adolescence, en accompagnant ces quatre ados dans les coups durs comme dans les fous rires.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 15 Janvier 2002
Statut histoire Strips - gags (histoires complètes depuis le tome 3) 8 tomes parus
Couverture de la série Zap Collège

01/04/2004 | Ro
Modifier


Par Canarde
Note: 3/5
L'avatar du posteur Canarde

Autant vous le dire tout de suite, je ne suis plus dans la cible (question âge), mais je reconnais que ça me fait rire. Les premiers tomes, qui mettaient en scène des blagues d'une page étaient largement moins bien que Malika Secouss, mais les suivants qui ont osé faire une histoire ne sont pas si mauvais. Ils profitent qu'un des personnages soit fils d'ambassadeur, pour emmener toute la troupe à l'étranger. Évidemment c'est plein de clichés, Le Yapon et le Grasil sont représentés aussi mal que possible, mais les collégiens se tordent de rire, et ça fait plaisir à voir. Ce qui réussit, c'est que personne n'est sauvé de la connerie dans ces albums, touristes ou autochtones, tous ridicules! On a dépassé Tintin au Congo, mais c'est tout à fait notre époque: rien à sauver. Les dessins sont dans la veine Tchô avec des couleurs un peu plus harmonieuses dans les histoires longues. Le denier tome (6 je crois) est un peu bâclé, mais essayez le 3 ou le 4, je suis sure que ça vous déridera.

27/06/2014 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Une série de gags comme il y en a peu, sans originalité, sans fond, sans profondeur, sans surprise et sans humour. Le dessin lui-même n’a rien de transcendant. Il manque d’expressivité pour parvenir à combler les lacunes du script. Mais à l'impossible nul n'est tenu ... Les personnages sont sans intérêt. Trop cons, trop superficiels, peu crédibles et pas attachants. Trop bêbête pour me convaincre. Ah oui ... j'allais oublier. Dans le premier tome, chaque gag a pour titre une date (comme vous pouvez le voir dans la galerie). Et bien, le gag ayant pour thème le premier avril a pour titre 16 mars. J'espère que vous aurez ainsi compris le niveau auquel on se trouve car il ne s'agit là nullement d'une tentative d'humour.

07/09/2010 (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Mon Dieu que l'adolescence est réellement l'âge bête! Cette bd des années collège reflète cet état d'esprit. On suit les pellegrinations de 4 ados qui vont à la découverte du monde. Cette série a même fait l'objet d'une série animée qui passait sur Canal J. Je suis réellement surpris par l'incrustation dans la couverture du premier tome de la mention "meilleur album jeunesse" au Festival international d'Angoulême. Qui compose donc le jury? Sous prétexte de mieux comprendre l'adolescence, cette série humoristique semble totalement louper son coche. Ce n'est pas le dessin qui relèvera l'impression d'ensemble avec cette colorisation réellement criarde. Le comble dans le tome 4 : Jasper déguisé en Mylène Farmer. Cela fait rire qui ? Un humour destiné au 9-12 ans.

15/11/2008 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Après l'agréable surprise que j'avais eue en découvrant Malika Secouss, j'ai voulu essayer cette série du même auteur, d'autant que le décor est presque similaire et que le personnage d'Ecoline ressemble bien à Malika en plus jeune. Mais j'ai vite vu que ce n'était pas le même niveau. Le dessin est le même, pas exceptionnel mais collant bien aux histoires. (le style typique de la Bande à Tchô!). Mais côté humour, ça n'a pas du tout marché de la même manière pour moi. L'environnement du Collège tel qu'il est représenté ici n'a rien de vraiment drôle, les gags sont plutôt bateaux et tombent assez à plat. Bref, une série d'humour très moyenne.

01/04/2004 (modifier)