Batman vs Predator

Note: 2.5/5
(2.5/5 pour 2 avis)

Predator débarque à Gotham City : ça va déménager !


Auteurs britanniques Batman Crossover DC Comics Predator Super-héros Univers des super-héros DC Comics

Un série de crimes horribles, plus proche de massacres que de simples meurtres, sont commis dans Gotham City. Voilà qui suffit à attirer l'attention de Batman qui va bientôt découvrir qu'un être sur-puissant et ultra-dangereux cherche à le défier pour un duel à mort. Predator est venu pour Batman : ils devront se battre par tous les moyens en suivant les règles du jeu des Predator.

Scénaristes
Dessinateurs
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Juin 1992
Statut histoire Une histoire par tome 3 tomes parus
Couverture de la série Batman vs Predator © Soleil 1992

30/03/2004 | Ro
Modifier


Par Ems
Note: 3/5

Après la lecture du tome 1 édité chez Wetta Worldwide. Cet éditeur a publié beaucoup de crossover avec des protagonistes provenant d'univers différents. Ces exercices sont généralement réussis, dans le respect des licences. Les interactions sont presque naturelles, chaque personnage a sa personnalité et s'y tient. Il n'y a donc pas de surprises pour ceux qui les connaissent bien. C'est le cas dans "Batman vs Predator". Les réactions du Predator sont calquées pour beaucoup sur le film Predator 2. Pour sa part, Batman est égal à lui-même, il montre ses limites d'ailleurs dans cette histoire, proche de lui être fatale. L'ensemble est bien construit, c'est divertissant. Graphiquement, c'est du bon boulot, le style réaliste est bien secondé par une colorisation sobre. J'ai pris un plaisir relatif à lire ce comics dans lequel il manque un peu de folie. On ne s'ennuie pas mais j'aurai aimé être davantage surpris. Quoiqu'il en soit, ce récit n'est pas mauvais, il offre une lecture agréable mais peu marquante.

16/09/2011 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Regardons le bon côté des choses : le dessin n'est pas mauvais. Bon, la narration n'est pas toujours évidente à suivre, mais de manière générale, il n'y a pas à se plaindre au niveau graphisme. Un dessin de style comics assez classique mais bon. Alors par contre, niveau scénario, c'est... Ca se résume vite, on va dire. "Predator débarque, ça va chier ! Batman, viens-là qu'on se fighte !" Après une enquête sans suspense aucun, la chauve-souris découvre vite l'existence de l'extra-terrestre qui est venu pour se mesurer à lui, et puis ensuite hop, ça se bastonne pendant les 3/4 de la BD. Alors on retrouve toutes les armes de Predator contre tous les gadgets de Batman, et puis y a des "supers" retournements de situation qui font qu'au moment où on croyait le combat terminé, eh bien non, ça continue, et voilà voilà voilà... Et je vais pas vous dévoiler un grand mystère en vous disant que ça termine comme le film Predator 2. Et voilà... Ah, j'oubliais ! Pour égayer le tout, Predator apprend en regardant la télé quelques phrases en anglais pour les ressortir à Batman lors des combats. Alors ça va des insultes "fils de", "botter le cul" à d'autres trucs plus intellectuels du genre "il est bon ton pot-au-feu"... Bon... Ca déconcentre un peu quand on essaie de suivre l'action et qu'on doit lire les longues plages de textes de Predator qui monologue... Bref, du mauvais scénario pour un dessin potable. PS : il y a en préface de cet album un dessin de Batman par Mignola qui me fait dire que j'aimerais bien lire une BD de Batman dessiné en totalité par Mignola.

30/03/2004 (modifier)