Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Le Cirque Aléatoire

Note: 2/5
(2/5 pour 5 avis)

"Le Cirque Aléatoire", c'est une troupe d'êtres étranges, tels Hyphigénia, la (très belle) femme à barbe, Eleuthère, l'homme caoutchouc (qui peut se transformer à volonté), les Silencios (Marcellus et Wallace), hommes forts et acrobates, et Monsieur Zou, dompteur de bêtes féroces.


Cirque & Saltimbanques Treize Etrange

"Le Cirque Aléatoire", c'est une troupe d'êtres étranges, tels Hyphigénia, la (très belle) femme à barbe, Eleuthère, l'homme caoutchouc (qui peut se transformer à volonté), les Silencios (Marcellus et Wallace), hommes forts et acrobates, et Monsieur Zou, dompteur de bêtes féroces. Mais ce cirque n'est qu'une couverture pour des agents du gouvernement français, envoyés dans une mission pleine de mystère. Etrangement, le petit village de Jauques semble peuplé uniquement de vieillards acariâtres, qui accueillent les étrangers avec une volonté manifeste d'abréger leur séjour le plus possible... Cela plus les disparitions successives de huit curés, des émanations étranges de vapeur verdâtre, laisse supposer un secret bien dissimulé.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 2004
Statut histoire Une histoire par tome 3 tomes parus
Couverture de la série Le Cirque Aléatoire
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

18/01/2004 | ThePatrick
Modifier


Un ennui mortel m'a accompagné tout au long de la lecture des 2 tomes. Je me demande comment une création aussi creuse peut être publiée ... Le dessin ne s'élève hélas pas à un niveau supérieur à celui du scénario. Où le 2° tome établit-il donc des liens avec le cirque ?

23/10/2014 (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Quand on commence la lecture, on se dit que de grandes choses se préparent et qu'on va vivre une aventure très intéressante. On déchantera très vite. Pourtant, les personnages sont intéressants à défaut d'être attachants. Il y aura beaucoup de lourdeurs également. Les clins d'œil sont toujours acceptables dans une œuvre. Ils deviennent un inconvénient majeur quand tout tourne autour. Je pense à la reprise de la fameuse série TV Les mystères de l'Ouest comme une parodie du genre. Franchement, cela ne le fait pas ! Au final, bien que l'on ne s'ennuie pas, on trouvera l'ensemble bien léger. On aurait aimé un peu plus d'originalité.

01/11/2009 (modifier)
Par Monu
Note: 1/5

Dommage, j'avais un bon a priori sur cette série, le titre me plaisait bien et la description des personnages était attirante. Il y a peut être que ça qui est sympa en fait, les persos. Bien qu'ils ne soient pas assez cernés, l'idée d'utiliser des personnes tirées du monde du cirque est intéressante, le problème c'est qu'hormis Eleuthère qui est un personnage à part puisqu'il est transformiste et qu'il ajoute le côté extraordinaire, les autres sont assez banals et leur particularité n’ajoute pas grand chose si ce n’est un coup de pouce par-ci par-là. L'histoire, elle, ne m'a pas accroché, l'intrigue du tome 1 est plate, maladroite par moment, autant dire que la lecture en a été éprouvante. Le dessin de Gaultier, c'est du crayonné avec des couleurs, j'aime bien, c’est un peu trop épuré sur certaines cases, mais sur l'ensemble c'est réussi. Aprés lecture du tome 2, j'ai effectivement changé ma note, mais pas dans le sens que je pensais. J'ai eu le même mal à rentrer dans cette histoire bâteau que pour le premier, et puis la touche fantastique est trés limité. Les décors et l'ambiance sont un poil meilleur tout de même. Mais tout est trop simpliste, trop déjà vu, et c'est traité de manière lourde; ça donne un 1 sur 5 qui peut paraître sévère mais je ne vois pas tellement de qualité à cette série.

11/07/2005 (modifier)
Par Scram
Note: 3/5

Eh bien moi aussi j'ai pensé aux Mystères de l'ouest en lisant cette BD. On a là des enquêtes et des personnages décalés. Le dessin sort de l'ordinaire, après on aime ou on n'aime pas. Moi je trouve que ce style se marie bien avec l'ambiance étrange qui se dégage de l'histoire. On se retrouve plongé dans une enquête où les enquêteurs sont des agents spéciaux qui ont un cirque pour couverture, c'est pourquoi il ne faut pas s'étonner de voir une femme à barbe assister le héros (qui se trouve être contorsionniste). Bref c'est vraiment décalé, l'enquête elle-même est décalée mais on reste dans un déroulement assez classique. C'est vrai que cette série fait penser à un feuilleton, mais à un feuilleton plutôt réussi. J'attends de voir ce que donneront les épisodes suivants.

13/05/2004 (modifier)

On ne sait pas trop à quoi s'attendre en lisant ce tome. Les auteurs ont précédemment réalisé deux albums très noirs et cyniques ("Banquise" et "Kuklos" pour ceux qui ne les connaîtraient pas); or le ton est ici nettement différent. Déjà le sujet global rappelle assez fortement "Les mystères de l'Ouest", avec une scène en particulier (pages 24 et 25) qui pourrait littéralement y avoir sa place (Arthur et Gordon en train de discuter du problème dans leur wagon, bien installé dans un fauteuil). Ensuite, chose complètement nouvelle, le ton est parfois humoristique, avec ça et là quelques touches carrément drôles ! O_o On pourra déjà remarquer que les Silencios s'appellent Marcellus et Wallace. Ca ne vous dit rien ? T'as essayé de baiser Marcellus Wallace ! Et il se trouve que Marcellus Wallace n'aime baiser qu'avec sa femme, Mme Wallace. Eh oui : "Pulp Fiction". :) Autre exemple, la scène avec le ministre au début, par moment franchement drolatique et parfois complètement nonsensical. Ou encore page 17, la petite vieille à vélo qui se prend un caillou sur la tête, je ne sais pas vraiment pourquoi, mais cette case m'a bien fait rire. Et que dire de la scène de l'autopsie ! Lisez-la ! :D L'histoire est donc d'une nature bien différente des ouvrages précédents... Je la trouve peut-être un peu trop classique par certains côtés; on n'est jamais vraiment surpris ni complètement absorbé. Elle a plus un goût de feuilleton que de one shot. On reste donc un peu sur sa faim concernant les personnages, leur histoire et leurs motivations... Côté dessin, eh bien c'est du Gaultier. On aime ou pas, moi j'aime. Les planches sont dessinées entièrement au crayon, puis scannées et foncées sous Photoshop. Le résultat est réellement personnel. En tout cas, les scènes avec la caverne sont superbes, et il me semble que des efforts importants ont été faits sur l'aspect dynamique et mouvements. Chose étrange, l'album me paraît très grand. Alors qu'il s'agit d'un grand format tout ce qu'il y a de plus standard. O_o En tout cas cela donne une impression favorable à la lecture. Alors voilà. J'ai d'abord été un peu mitigé, du fait de la différence par rapport aux albums précédents, mais au final je trouve ça pas mal du tout. Le tome 2 par contre est une grosse déception. Aucune surprise, une intrigue convenue et une fin qui tombe à plat avec une énorme explication à laquelle on ne croit pas un seul instant. A éviter.

18/01/2004 (modifier)