Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

7 histoires de pirates

Note: 2.25/5
(2.25/5 pour 4 avis)

7 histoires de : - Reno / Appollo - Mandico - Faure - Li-An - Manu - Cromwell / Ruffner - Joan / Cartier


Collectif Pirates

Eh bien il est question de pirates, de trésor, de perroquets, de violence... (histoire de Cromwell et Ruffner) Il est ignoble ! Il tue, massacre, viole, pille, rapte*, rote et n'aime pas le foie de veau !!... ... Il est tout ce qui vous répugne ! Tout ce qui vous fait vomir !!... Voici : CAPTAIN LEGEND C'est le plus méchant !... * : notez le jeu de mots...

Scénaristes
Dessinateurs
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Août 1993
Statut histoire Histoires courtes (7 histoires courtes) 1 tome paru
Couverture de la série 7 histoires de pirates

22/12/2003 | ThePatrick
Modifier


Par Miranda
Note: 2/5
L'avatar du posteur Miranda

Une vraie déception cette bd, moi qui aime bien les histoires de pirates j'ai été franchement refroidie. Ces histoires courtes n'ont absolument rien d'exceptionnel, elles sont d'une trop grande banalité. Il n'y en a guère que deux qui vaillent la peine et elles ne sont pas non plus extraordinaires, d'où les deux étoiles et c'est bien payé. Et encore que c'est parce que l'une d'elles est dessinée par Cromwell que j'adore, sinon je n'aurais pas été si généreuse. Cela dit graphiquement c'est très beau, on peut profiter des styles de différents dessinateurs ce qui est toujours intéressant, c'est vraiment dommage que le scénario ne suive pas.

02/04/2009 (modifier)
Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

Comme dans tout recueil, il y a du bon et du moins bon. Je rejoins en ce sens les précédents avis. La brièveté des récits empêche de s’y imprégner complètement. Toutefois, certaines histoires semblent tirer leur épingle du jeu : la première de Reno et Appollo qui caricature humoristiquement la piraterie et celle de Manu assez amusante elle aussi mais dans un autre registre. L’histoire de Li-An laisse quant à elle un goût d’inachevé et celle de Faure une amorce d’intérêt un peu vaine comme le souligne le Spooky. Enfin, celle de Mandico est difficilement déchiffrable, la faute à un graphisme tortueux, et celle de Cromwell et Ruffner bien trop courte pour être appréciée malgré des dessins toujours aussi splendides. A noter que le récit conté en guise de prologue met directement le lecteur dans l’ambiance. Malgré tout, je ne regrette pas mon achat. D’ailleurs, on peut trouver cet album a bon compte en occase.

05/12/2006 (modifier)
Par Spooky
Note: 2/5
L'avatar du posteur Spooky

Je m'attendais à bien mieux pour un recueil d'histoires sur les pirates. En général ce sujet inspire pas mal les scénaristes, pour nous livrer quelquefois des bijoux, comme ce qui sort depuis 2001-2002. Mais ce recueil est beaucoup plus ancien, à une époque où, visiblement, les auteurs n'étaient pas en grande forme. Résultat, on suit d'un oeil distrait ces histoires, déçu par l'amorce d'intérêt sur l'histoire de Faure, à peine réveillé par celle de Cromwell et Ruffner... Les dessins sont pas mal (mis à part le fait que les deux premières histoires ont des couleurs saturées). Pas terrible...

24/09/2005 (modifier)
L'avatar du posteur ThePatrick

Le problème avec les "recueils" ou albums collectifs à thèmes, c'est que bien souvent la contrainte du thème et celle de la longueur très limitée de l'histoire posent problème. C'est le cas ici, et je me suis ennuyé tout au long de ces 7 histoires. Celle de Cromwell et Ruffner (en fait 3 histoires courtes de deux pages) tire un peu son épingle du jeu, en jouant sur le registre "variations d'histoires très courtes sur un même thème", mais en 3 histoires on a tout juste le temps de commencer à apprécier la bêtise des personnages et la dérision et le côté grotesque et grossier de l'ensemble. Les styles graphiques, très variés, sont plutôt plaisants, mais bon, c'est censé être une bande dessinée, pas un bouquin d'illustrations... Bref, jetez-y un oeil si vous la trouvez quelque part, mais à part pour un collectionneur, l'intérêt de cet album est très limité.

22/12/2003 (modifier)