La Vie de Flora

Cette galerie contient des images potentiellement pornographiques. En appuyant sur le bouton ci-dessous, vous confirmez être majeur.

Note: 2.67/5
(2.67/5 pour 3 avis)

Le dévergondage d'une jeune épouse.


Hard & Soft, d'un érotisme à l'autre

Voici comment, en quelques années, une fille de bonne famille sombre dans la débauche. Au pensionnat de Sainte-Anne, la prude Flora se choque de voir ses copines faire des pipes aux garçons. Le jour de son mariage, délaissée par son mari, un banquier stupide, elle se fait dépuceler par un des invités. Initiée par cet amant qui la prend en photo, elle tombe dans un pseudo chantage auquel elle prend très vite goût.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
IPM
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 2003
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série La Vie de Flora
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

02/10/2003 | Don Lope
Modifier


Étrangement, ce qui me fait mettre un 2/5 (au lieu d’un 1), c’est le scénario qui, bien qu’assez classique et pas très complexe, est plutôt bien mené. Il montre la descente dans les enfers du sexe de Flora, mariée avec une caricature de catholique intégriste. Le trait est très forcé est parfois dérangeant : baiser un autre homme le soir de son mariage en présence de son mari ivre et endormi, moi ça ne m’amuse pas du tout. A part ça, dire que les doubles pénétrations et douches de sperme me plaisent modérément est certainement un euphémisme. Le dessin de Coq n’est pas mal, assez peu réaliste mais plutôt plaisant, avec une mise en couleurs un peu étrange (note pour Don Lope : les couleurs bavent moins que les bites). Les scènes se succèdent au rythme du naufrage de Flora : longues au début, elles se raccourcissent et accélèrent au fil de l’album. La fin, classique et rapide, est cependant intéressante comme mise en abyme.

11/02/2005 (modifier)
Par Kael
Note: 3/5

J'étais moyennement convaincu au départ, les couleurs de cet album étant assez foirées, et le dessin de coq bien plus approximatif que dans ses autres BDs. Finalement, c'est plutôt une bonne BD porno, avec certaines scènes très excitantes et vivantes (j'ai même envie de parler de réalisme... mais chut, j'ai rien dit) Il réussit la pari presque fou de faire une histoire à peu pres cohérente (je ne parle pas de scénar béton hein, faut pas pousser) sans rendre ce porno chiant, bien au contraire. Un bonne surprise :)

19/10/2004 (modifier)
Par Don Lope
Note: 3/5

Scénario convenu mais pas désagréable, on suit la jeune Flora dans la découverte de sa sexualité, passant d'une oie blanche à la plus libertine des épouses. Ca n'a évidemment pas gagné l'Alph Art du meilleur scénario mais le dessin passe bien même si les couleurs bavent un peu.

02/10/2003 (modifier)