Frankenstein à Bagdad

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Bagdad, 2005. Hadi, chiffonnier à moitié fou, raconte qu'une mystérieuse créature, faite de morceaux de corps des innocents tués lors des attentats qui secouent la ville, écume les rues pour les venger.


Adaptations de romans en BD Frankenstein L'Irak

À Bagdad, les habitants tentent d'organiser une vie quotidienne normale, malgré les attentats qui fauchent des vies. Parmi eux, un chiffonnier récupère des morceaux de corps sur les lieux des attentats pour assembler un être complet. Lorsque sa tâche s'achève, le corps s'anime, et ce Frankenstein irakien n'a plus qu'une idée en tête : venger toutes les morts qui ont contribué à le créer.

Scénario
Oeuvre originale
Dessin
Couleurs
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 13 Mars 2024
Statut histoire One shot 1 tome paru

Couverture de la série Frankenstein à Bagdad © Soleil 2024
Les notes
Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

13/04/2024 | PAco
Modifier


Par PAco
Note: 2/5
L'avatar du posteur PAco

Adapté du roman de Ahmed Saadawi, "Frankenstein à Bagdad" nous propose de revisiter ce classique de la littérature fantastique dans un contexte singulier : Bagdad en 2005 sous occupation américaine. La ville est en proie aux rivalités des différentes milices, de la Garde nationale irakienne et de l'armée américaine. Un chaos ambiant où la mort fauche son lot de vies humaines à coup d'attentats-suicide quotidiennement, dans lequel un chiffonnier en profite pour récupérer des morceaux de corps sur les lieux des attentats pour assembler un être complet... Le roman d'Ahmed Saadawi sorti en 2017 avait été remarqué et salué par la critique. Pour ma part ne l'ayant pas lu j'étais curieux de découvrir cette adaptation. La bonne surprise vient du dessin de Toni Cittadini que je ne connaissais pas. Dès les premières pages j'ai été séduit par son trait souple et expressif, parfaitement mis en valeur par la colorisation d'Alessandra Alexakis ; on est rapidement immergé dans ce Bagdab chaotique au travers d'une brochette de personnages atypiques ou le fantastique s'invite tout en douceur. Malheureusement, c'est au niveau de la narration ou du scénario que ça pêche. Ca donne l'impression de partir un peu dans tous les sens avec des transitions abruptes et de multiples points de vues. La narration s'en retrouve hachée, ne nous laissant pas le temps d'éprouver un tant soit peu d'empathie pour les personnages. N'ayant pas lu le roman, j'ai quand même l'impression que les coupes ont été drastiques (le roman fait 450 pages) ce qui donne cette impression d'un récit survolé sans réel approfondissement. Bref, j'ai fini ma lecture sans réel conviction, avec cette impression que le roman devait effectivement être beaucoup plus riche et prenant que cette adaptation.

13/04/2024 (modifier)