Harley Quinn - Old Lady Harley

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Harley quinn : old lady harley, ou une immersion dans un futur post-apocalyptique au côté du personnage le plus déjanté de DC Comics. Plongeant l’héroïne dans un univers largement influencé par celui de Mad Max, Franck Tieri (Natman Métal) s’adjoint les services de l’argentin Inaki Miranda (Coffin Hill) et du belge Mauricet (Harley Quinn - Little black book) pour nous ouvrir les portes d’un monde au bord de la rupture : l’occasion pour l’équipe de faire de cette dystopie le terrain de jeu de versions bien différentes de nos héros favoris … pour le meilleur, ou pour le pire !


DC Comics Harley Quinn Super-héros Univers des super-héros DC Comics

Après avoir libéré New York de son Gang des Harley, la pauvre Harley Quinn ne souhaite qu'une seule chose : s'accorder un peu de repos. Mais elle se retrouve bientôt propulsée dans un monde futuriste que nul n'aimerait connaître... Et son pire ennemi, qu'elle se rappelle pourtant avoir tué de ses mains, semble y prospérer ! Le Joker est de retour et entend faire de la vie de son ex-petite amie un enfer. Il ne reste plus qu'une option à Harley : retourner à l'Asile d'Arkham pour organiser sa contre-attaque !

Scénario
Dessin
Couleurs
Traduction
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 18 Octobre 2019
Statut histoire One shot (Suite possible) 1 tome paru

Couverture de la série Harley Quinn - Old Lady Harley © Urban Comics 2019
Les notes
Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

L'avatar du posteur Tomdelapampa

Je m’y suis lancé un peu à reculons mais ça s’est transformé en une chouette surprise, un bon délire qui fait plaisir à voir. DC a outrageusement pompé l’idée de Marvel avec Old man Logan. On est exactement sur la même trame, à savoir des versions 3eme âge de nos héros dans un monde plutôt dévasté. Sauf qu’ici, le résultat est bien plus fun et mieux construit que la version de la maison des idées (l’effet carte postale est moins flagrant). L’histoire démarre sur les chapeaux de roue avec notre Harley attachée comme Mad Max à une voiture, une façon de montrer que dorénavant le monde est bien différent, le danger est constant sur les routes, elle sera poursuivie par des descendants de goat boy (?), puis du pingouin. Ce n’est que la première étape de sa quête, monsieur J semble être revenu d’entre les morts. La suite est du même tonneau, nous allons découvrir de fil en aiguille un monde dévasté : invasion de zombies venant du Canada, grandes villes contrôlées par de grands noms de l’univers (Lex, Aquaman, Bane, Power girl …) et bien sûr Gotham avec un Batman surprenant. Durant son périple, elle retrouvera certains de ces anciens acolytes pour mener à bien sa mission. Certains sont bien connus (Croc, Catwoman …), d’autres non comme Red Tool, une sorte de Deadpool version DC. Au final, un cocktail survitaminé d’action et d’humour non stop, quelques flash-back autour de notre héroïne pour mieux comprendre son indépendance, des pages façon journal TV pour découvrir le bordel autour du monde etc … J’ai trouvé le tout plutôt bien amené, plaisant à suivre et pleins d’idées saugrenues que je ne dévoilerai pas. Même si une suite est possible, l’album se tient bien tout seul et se lit facilement sans avoir une grande connaissance de l’univers. Rien de renversant (j’ai vu ailleurs que l’album se faisait pas mal descendre) mais pour ma part un résultat suffisamment barré pour que j’arrondisse au supérieur, j’ai bien rigolé de certains détails. 3,5

01/02/2024 (modifier)