Dérives (Bacci)

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

À travers un roman graphique intimiste teinté de fantastique, Alexis Bacci nous plonge dans le quotidien et l’histoire des amas japonaises, ces plongeuses fascinantes dont la tradition tend à disparaître. Sur plus de 200 pages, il conte leurs drames et les colore de scènes oniriques, parfois cauchemardesques, aux reflets expressionnistes.


La Pêche

Tragédies surnaturelles entre deux eaux. Tokyo, 2001. Takeshi Noda, un journaliste en pleine crise existentielle, doit fuir la mégalopole et se fait engager pour effectuer un reportage à Wagu, dans la Baie d’Ago, campagne reculée du Japon. Il va à la rencontre d’une communauté de amas, ces pêcheuses qui plongent avec un matériel rudimentaire au cours de longues descentes en apnée. Malgré un âge avancé, ces femmes n’utilisent aucune assistance pour leurs besognes. Et leurs exploits ne préservent pas leur quotidien de bien des dangers : que ce soit jadis des jougs yakuzas, ou désormais d’un monde rendant obsolète leur mode de vie millénaire. En les écoutant, Takeshi découvre que leur métier les a souvent placées au centre de récits déroutants : des chasses aux trésors aux rivalités sanglantes, mais aussi des drames de la jalousie aux fables inquiétantes... Captivé par leurs histoires, Takeshi fait sa propre introspection. Il sort de sa léthargie dans ce lieu reculé du monde, espace figé où semble dominer le surnaturel... Texte: L'éditeur

Scénario
Dessin
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 02 Mars 2022
Statut histoire One shot 1 tome paru

Couverture de la série Dérives (Bacci) © Glénat 2022
Les notes
Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

01/02/2024 | Gaston
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Un roman graphique avec un fond de fantastique sur les femmes pêcheuses au Japon. J'avoue que je ne suis pas certain où l'auteur voulait en venir avec son récit. Il y a plusieurs scènes dont je ne comprends pas la pertinence (notamment lorsqu'une des femmes pêcheuses va faire des trucs sexuels avec l'assistant du journaliste lorsqu'il est endormi !). En plus de parler de ce qu'elles font dans la vie, une des vieilles pêcheuses va parler d'une tragédie qui s'est passée il y a longtemps et c'est là que le côté fantastique débarque. J'avoue que cette tragédie m'a un peu déçu parce qu'au final les péripéties sont un peu banales, une histoire de vengeance avec un animal fantastique comme on l'a déjà vu des centaines de fois. Au final, l'album se laisse lire sans problème, il faut dire que la narration est fluide et que les cases sont grandes, mais ce n'est pas très passionnant. Le dessin est correct, même si je ne suis pas fan de la manière dont sont dessinés les visages.

01/02/2024 (modifier)