Chimères

Note: 3.28/5
(3.28/5 pour 18 avis)

Un scénario d'orfèvre, un dessin de toute beauté, Thomas Mosdi et Joseph Béhé nous offrent le meilleur d eux-mêmes avec "Chimères", une bande dessinée qui va marquer les esprits pour longtemps.


BoDoï Folie

Daniel, aliéné dans un hôpital psychiatrique, est depuis peu jugé apte à vivre hors du milieu hospitalier. Intelligent, sensible et attachant, il n en reste pas moins traumatisé, surtout par les femmes. Dès que l'une d'entre elles lui plait, il l'entraîne dans ses songes et, dans la peau d'un satyre, la séduit. Possédant la faculté de s'immiscer dans les pensées d'autrui, Daniel découvre que des créatures dangereuses, surgies d'une réalité parallèle, vivent parmi nous. Il va devoir convaincre son entourage que ces monstres existent vraiment et apprendre à les affronter. Entre allégories fantastiques et réalisme inquiétant, le suspense est à son comble.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 18 Juin 2003
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Chimères
Les notes (18)
Cliquez pour lire les avis

18/06/2003 | Thanos
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Après une relecture, je reste sur ma faim. Le premier tome me paraît toujours aussi confus… Oui, bon, en même temps nous sommes dans la tête d’un psychotique très perturbé depuis un drame survenu dans son enfance (mais dont on ignorera longtemps tout) et les auteurs jouent sur ce fait pour nous balader entre réalité et fantasmes. Et tout mon problème va se situer à ce niveau : sommes-nous dans la réalité ou dans le fantasme ? Et alors que le deuxième tome me semblait expliquer certains événements par des causes fantastiques, le troisième tome revient vers des explications plus « psychologiques ». Et ça ne me convainc pas ! L’ensemble me parait peu convaincant, avec des facilités dans le scénario, et de nombreuses incohérences. Côté dessin par contre, rien à dire : j’adore depuis longtemps le style de Béhé et ce n’est pas cette série qui va me faire changer d’avis. Ses femmes sont séduisantes, ses décors sont soignés, sa mise en page est classique et efficace. On sent qu’il a eu du plaisir à illustrer ce récit qui lui permet d’explorer de nombreux univers. C’est beau à voir. C’est beau à voir mais pas très convaincant quand même…

11/07/2019 (modifier)
Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

Voila un triptyque assez déroutant et un peu à l'image de son héros principal, Thomas, un schizophrène dont nous suivons la très difficile réadaptation dans le monde ordinaire. Il a passé une bonne dizaine d'années entre les murs de l'hôpital psychiatrique de Ste Anne, suivi par une accorte psychiatre, (ça doit faciliter le transfert!) Le problème de notre héros, c'est que son retour à la vie "normale" n'est pas évident puisque des flashs viennent lui rappeler un passé forcément compliqué auquel se mêlent des éléments de la mythologie grecque et celtique. Avouons qu'avec tout cela la réinsertion n'est pas facile, si en plus nous y rajoutons une grosse pincée de sado-masochisme, dur de retourner pointer à l'usine. Je persiffle, mais au début je me suis tout de même dit que le pauvre gars on lui chargeait la mule de manière un brin intensive. Et puis au final on se laisse prendre par l'histoire et là chapeau bas au scénario qui nous permet de retomber sur nos pattes. Les éléments du départ, il faut bien le dire plutôt disparates, éclatés, morcelés, (c'est le propre de toute bonne psychose qui se respecte!) se casent tranquillement. Le dessin est dynamique même si parfois quelques proportions m'ont semblé un peu aléatoires mais je chipote. La couleur ne m'a pas heurté et elle est plutôt bien adaptée au propos. Une série qui oscille entre réel, fantasmagorie, hallucination et spectaculaire. J'ai juste regretté les dernières planches qui nous montrent un héros guéri, naviguant sur les flots, (ou a-t-il appris?). Sans ce happy end, je serais passé à quatre étoiles.

28/10/2014 (MAJ le 28/10/2014) (modifier)
Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

Cette série me laisse sur ma faim. Si je m’étais arrêté aux deux premiers opus, je mettais 4 étoiles sans hésiter (comme beaucoup d’autres avant moi). Ils se dévorent d’une traite tant l’intrigue est prenante et la narration parfaitement maitrisée, malgré le chevauchement de deux mondes qui tiraille Daniel (le protagoniste principal). Le troisième, qui clôt la série, tombe comme un cheveux sur la soupe. Il remet en cause les acquis des deux premiers tomes en empruntant une voie totalement surprenante. Il y a de quoi déstabiliser le lecteur. Si c’était le but recherché, il est atteint. Mais il ne permet pas d’en décortiquer toute la substance. Au contraire, il brouille les pistes. Je perçois bien une sorte de parabole à ce récit, qui semble avancer à rebours pour boucler la boucle, mais je n’arrive pas à l’appréhender comme je le voudrais. Pour le dessin, Béhé est au sommet. Son trait tout en finesse et dynamisme est rehaussé par des couleurs chaleureuses. Lecture intéressante mais dérangeante.

29/03/2013 (modifier)
Par Pacman
Note: 3/5

Un bon petit voyage dans l'univers délirant d'un névrotique plutôt délirant. Le dessin dessert assez bien le scénario, quoique pour moi, les personnages sont un petit peu trop stéréotypés : par exemple la psychiatre, 90-60-90 avec des lunettes, pour faire plus sérieux, attentive, obstinée..., un peu "trop" quoi ! Mais bon, l'intérêt de la bd est ailleurs, dans ce délire inspiré de légendes grecques et celtiques, qui semblent se mélanger à la réalité. Ce volet est très réussi. Mais là encore, à la fin il reste quand même une petite impression de gentils fouillis, on a un peu de mal à se situer dans le temps et dans l'espace. Au final, c'est distrayant, mais à lire à tête reposée, pour ne pas se perdre dans les méandres du scénario.

24/02/2009 (modifier)
Par Thaugor
Note: 2/5

Deux premiers tomes magnifiques, que ce soit pour le scénario et la beauté des dessins. Le scénario est attrayant et mêle notre époque avec des rêves mythologiques (grecque et irlandaise) par les délires d'un gentil fou qui sort de nombreuses années d'hospitalisation. La qualité des dessins collent très bien avec l'histoire et l'alternance rêve et réalité est réalisée avec brio. Avec un aussi bon départ, j'avais donc hâte d'arriver à la fin et j'ai donc entamé le dernier tome avec entrain. Et là, c'est une grande déception ! Je pensais le scénario sans réel surprise et tout tracé, et j'avoue que j'ai été bluffé par la fin qui est selon moi assez décalée par rapport au premier tome. J'ai eu du mal à suivre l'histoire tellement c'était embrouillé et sans vraiment de sens. J'ai été très déçu et du coup une note assez basse à cause de cette conclusion qui aurait mérité d'être plus dans la ligné des tomes précédents. J'ai quand même longuement hésité entre 2 et 3. Ce qui fait tout de même le fort de cette bd, c'est la façon d'aborder la psychologie et de l'expliquer assez décalé qui est très intéressante. Les références mythologiques et extraits poétiques sont aussi bienvenue car de qualité et adaptés à l'ambiance.

22/11/2008 (modifier)
Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

Avec cette histoire où la psychologie côtoie le monde fantasmagorique, on peut dire que cette Bd porte bien son titre. On découvre un personnage central qui sort de l'asile après une longue thérapie de 10 ans. Des liens se sont crées avec le personnel soignant. Affronter la vie "dehors" ne sera pas chose facile. Il est vrai que ce récit va totalement basculer dans le fantastique (page 36-tome 1) là où on pouvait expliquer rationnellement tous les fantasmes. Cela m'a un peu choqué sur le moment mais après tout, pourquoi pas? Le héros est donc doté d'un pouvoir assez étrange que de celui de pénétrer extrasensoriellement dans la personnalité des gens. Mais cela se fera à ses dépens jusqu'à ce qu'il soit en mesure de canaliser tout ceci avec l'aide d'alliés surprises. Ce récit est à chaque fois sur un terrain qu’on n’attendait pas. C'est bien car cela souligne l'originalité de cette histoire. La rechute de notre jeune psychotique va prendre une tournure inconcevable. Il va se remémorer certains souvenirs de son enfance enfouis au plus profond de son inconscient. Des faits précis et effroyables qu'il n'avait cessé de fuir. Or de dangereux fantasmes vont provoquer chez lui un véritable électrochoc. Entre allégories fantastiques et réalisme inquiétant, le dernier tome va nous offrir un dénouement aussi spectaculaire qu'infernal! Il y a dans cette Bd une puissance d'inspiration associée à un dessin dynamique qui contribue à la réussite de cette série à découvrir absolument! :) Note Dessin: 4.25/5 - Note Scénario: 4.25/5 - Note Globale: 4.25/5

19/08/2007 (MAJ le 23/04/2008) (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Je n'aime pas le dessin de Béhé, c'est pourquoi je suis allé un peu à reculons vers cette BD. C'est son encrage que je n'aime pas, ou plutôt son absence d'encrage et le choix de fournir des planches aux traits imprécis, un peu comme une ébauche. Et je n'aime pas trop non plus les visages de ses personnages, notamment certaines femmes qui se ressemblent trop et m'ont un peu induit en erreur en début de lecture. Mais pour le reste, sa mise en page, ses cadrages, ses décors, tout est de qualité, rien à redire. Et j'aime bien la colorisation de cette série que je trouve très intéressante et assez originale. Le scénario aussi est original. Il m'a un peu désarçonné au départ car j'avais bien du mal à différencier le réel de l'imaginaire mais il m'a ensuite séduit par les idées assez neuves qu'il contient et l'intrigue qui en découle. Cette série a une autre qualité qui est de tenir en trois albums seulement quand d'autres récits thriller/fantastique du même genre s'étendent sur de longs et pénibles cycles à mon goût. Cela permet ainsi de donner de bons coups d'accélérateur à l'intrigue par moments et d'obliger le scénariste à quelques audaces et prises de décision bienvenues. Ce fut pour moi une lecture agréable et assez prenante. Ce n'est pas le genre de BD dont je suis vraiment fan, mais j'ai passé un bon moment.

06/03/2008 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Avis portant uniquement sur les 2 premiers tomes. D'où la note de 3/5 seulement pour l'instant. Difficile de s'arrêter à la fin du tome 2 sachant qu'il ne reste qu'un tome pour finir la série, mais malheureusement je n'ai trouvé que les 2 premiers tomes à la bibliothèque municipale... L'impression générale est bonne, le scénario est un peu brouillon par moments mais l'ensemble est de qualité et intriguant. Le dessin est bon mais je suis resté insensible à ses qualités. Cette série est plaisante et j'ai hâte de la terminer, en espérant que le 3ème et dernier tome ne gâchera pas les espoirs soulevés par les 2 premiers. A découvrir. Après lecture du tome 3 : je resterai à un 3/5 en raison d'une légère déception. J'attendais plus, l'histoire semble se finir dans la facilité.

27/08/2007 (MAJ le 16/01/2008) (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Le tome 1 nous avait bien alléchés avec son jeu de miroir entre deux mondes, son parallèle entre notre époque et la mythologie grecque. Le second enfonce le clou avec encore des va-et-vient plutôt bien vus pour ce pauvre Daniel. Malheureusement, il n'y a pas de révélation fracassante, les attentes des uns et des autres seront donc quelque peu déçues ; il faudra attendre le tome 3, qui clora la série... (en 2007 ?) Mais pour en revenir à la série, c'est toujours agréable à lire, Béhé a durci son trait tout en l'aérant (une performance pour un auteur au style diaphane), et les événements s'enchaînent bien. Attendons la fin...

10/07/2005 (modifier)
Par ArzaK
Note: 3/5

Un premier tome au scénario très intriguant. Comme le dit Kael, c'est plus qu'un prologue, mais beaucoup de questions sont posées et la fin de l'album ne présente qu'un embryon de réponse. Il faut espérer que la suite sera à la hauteur de cette attente. Au sinon, le dessin de Béhé est ici une vraie réussite, bien plus abouti que dans "Minuit à Rhodes"...

20/03/2004 (modifier)