Mélie et le Monster Maker Club

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Mélie mène une vie plutôt cool, malgré le divorce de ses parents. Mais elle le devient encore plus lorsqu'elle rencontre Kréa, craquant fantôme qui lui révèle que dorénavant elle possède un super-pouvoir : donner vie aux dessins issus de l'imagination !


Albums jeunesse : 6 à 10 ans La BD au féminin Monstres rigolos Nouveautés BD, comics et manga

Incrédule, Mélie a maintenant le devoir de protéger des mondes en danger en compagnie des monstres qu'elle va créer. Génial ! Mais afin de compenser une imagination qu'elle juge limitée, Mélie va créer une team de dessinateurs de créatures en compagnie de son petit frère Max : le Monster Maker Club ! La voici prête à affronter mille dangers dans mille mondes étranges, épaulée par l'infinité de monstres qu'elle pourra invoquer !

Scénario
Dessin
Couleurs
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 13 Janvier 2023
Statut histoire Une histoire par tome 1 tome paru

Couverture de la série Mélie et le Monster Maker Club © Dupuis 2023
Les notes
Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

17/01/2023 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Mélie et le Monster Maker Club, c'est l'histoire d'une petite fille qui reçoit un jour le super pouvoir de donner vie à de gentils monstres préalablement dessinés sur le papier. Elle peut leur donner l'ordre de faire ce qu'elle veut et ils lui obéiront durant les quelques instants qu'ils vivront avant de disparaitre. Seule contrainte : elle ne peut jamais faire réapparaitre le même monstre et doit donc user de son imagination pour dessiner des créatures toujours différentes. Heureusement, elle peut compter sur l'aide de son petit frère pour ces dessins là, et bientôt aussi sur ceux de ses amis de classe qui vont former le Monster Maker Club. Grâce à cette réserve de monstres dessinés, Mélie peut aller de monde en monde pour sauver la situation ! C'est une série pour la jeunesse, moins de 10 ans je dirais. A l'image du dessin tout rondouillard, joyeux et aux couleurs pastels, c'est une BD pleine de bonne humeur où les méchants ne sont jamais trop méchants et où les gentils gagnent à la fin. Les intrigues sont simples, pas prises de tête mais assez amusantes pour un jeune lectorat. Et le tout est de belle facture, avec un graphisme propre et soigné et une narration claire et bien rythmée. Et puis il y a la bonne idée de motiver les lecteurs à dessiner eux-mêmes de nouveaux monstres, puis de les envoyer aux éditions Dupuis avec la promesse des auteurs de faire apparaitre les plus imaginatifs d'entre eux dans les prochains tomes. Une bonne manière de motiver l'imaginaire et le goût du dessin des enfants, j'aime bien l'idée !

17/01/2023 (modifier)