Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Batman - Tales of the Demon

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

L'intégrale des histoires de Batman avec Ra's Al Ghul écrit par son créateur Dennis O'Neil de 1971 à 1980.


Batman DC Comics Super-héros Univers des super-héros DC Comics

Batman affronte une nouvelle organisation redoutable : la Ligue des Assassins. Enquêtant sur le docteur Darrk, il fait la connaissance de Talia, la fille du redoutable Ra's al Ghul. Ce dernier est un implacable et immortel fanatique qui tient à imposer sa volonté réformatrice au monde et a découvert l'identité secrète du célèbre justicier ! Texte:L'éditeur

Scénariste
Dessinateurs
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 11 Février 2022
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Batman - Tales of the Demon © Urban Comics 2022

18/09/2022 | Gaston
Modifier


Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Je vais faire une confidence qui risque de choquer les puristes de Batman: la période Neal Adams-Dennis O'Neil ne fait pas partie de mes favorites du chevalier noir. Je sais qu'elle est très importante dans l'histoire du personnage et qu'O'Neil est le scénariste moderne le plus important du personnage, ayant apporté le plus d'éléments nouveaux dans la mythologie de Batman, sauf que je trouve son travail trop inégal. Dans les récits qu'il a faits avec Adams, il y en a d'excellents, mais d'autres moyens voire très mauvais et je trouve que c'est le cas avec la saga qui introduit Ra's Al Ghul, un personnage que je n'ai jamais aimé. On commence donc avec l'introduction de Talia, la fille de Ra's. Ra's intervient le mois suivant, ensuite pendant quelques mois Batman va vivre des aventures avec parfois les Ghul qui font une apparition et ensuite Batman se rend compte que Ra's Al Ghul est dangereux et doit être arrêté. Le scénario est vraiment décousu, on dirait qu'il manque des parties et plusieurs fois le rythme est trop rapide. Le meilleur exemple est le second récit qui semble finir abruptement. Le pire est que la raison pourquoi Batman se rend compte que Ghul est dangereux me semble ridicule et puis Talia n'a pas grande personnalité. Il faut dire que ce qui n'aide pas est que j'ai vu la série animée des années 90 qui adapte librement les premières apparitions de Talia et de Ra's Al Ghul (il y a même Dennis O'Neil au scénario de l'adaptation du second récit qui reprend aussi des éléments du reste de la saga) et le résultat était bien meilleur. Je peux comprendre qu'un enfant dans les années 70 ait trouvé ça génial, mais voilà cela a juste mal vieilli. Ensuite on a droit à d'autres récits de O'Neil avec Ra's Al Ghul datant des années 78-80. Le premier est oubliable et le second est un peu plus intéressant: Ghul et Batman s'allient contre un allier commun et il y a des bonnes scènes dans cette seconde saga, sauf qu'encore une fois ça va trop vite (sérieux lorsque j'ai lu le début, j'ai cru que le récit avait commencé dans le numéro précédant et ben non c'est pas le cas). Il reste le dessin. Celui de Neal Adams est vraiment excellent, surtout que là on a droit aux couleurs de l'époque, pas celles refaites à l'ordinateur par Neal Adams qui ne semblait pas se rendre compte que ça détruisait son art. Selon moi, c'est le meilleur dessinateur de Batman de tous les temps et je trouve dommage que les récits qu'il illustrait ne sont pas toujours excellents. J'ai vraiment l'impression que la seule raison pourquoi certains récits comme la saga de Ra's Al Ghul ont bonne réputation c'est parce que c'était lui le dessinateur et pas un tâcheron quelconque. Les autres dessinateurs sont bons, surtout le trop méconnu Don Newton. Il y a juste Micheal Golden qui m'a semblé mauvais. Un vieux truc pour les vieux fans nostalgiques. Si vous avez grandi en lisant les vieux récits du duo Adams-O'Neil, cela va vous ramener de bons souvenirs. Les autres vont sans doute trouver que ça a mal vieilli et que le seul truc intéressant est le coté historique de l'album.

18/09/2022 (modifier)