Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

L'Impudence des chiens

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

« Le lit conjugal sera sans coup férir le champ de bataille du siècle à venir. » Une fable drôlatique rimée par Ducoudray et dessinée par les pinceaux amusés de Dumontheuil.


1643 - 1788 : Au temps de Versailles et des Lumières Dumontheuil

Le Comte de Dardille est dans un bel imbroglio judiciaire ! Sa femme, Amélie de Figule l'accuse de renâcler à la besogne. Elle réclame donc le divorce et la moitié de sa fortune. Charge au facétieux marquis de préparer son ami le comte à l'épreuve du Congrès durant laquelle le malheureux devra, sous l'oeil de Dieu, contenter bibliquement sa femme.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 31 Août 2021
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série L'Impudence des chiens © Delcourt 2021

10/09/2022 | PAco
Modifier


Par pol
Note: 3/5
L'avatar du posteur pol

L'histoire est originale et a, il faut bien le reconnaitre, un certain potentiel amusant. Ce mari qui doit prouver sa "virilité" en public sous peine de voir sa femme obtenir le divorce. Il sera coaché par un ami, qui va lui prodiguer quelques précieux conseils en vue d'assurer le jour J. Pour cela on aura droit à des scènes saugrenues, comme la visite d'un bordel par exemple. Le tout prend place à une époque qu'on pourrait situer au 17e siècle, et cela permet quelques fantaisies. En effet, et c'est pas déplaisant, on croirait par moment lire une version coquine d'une pièce de Molière. L'idée a donc un certain potentiel mais tout comme PAco, je ne suis pas vraiment emballé par le résultat final. Visuellement les amateurs de Dumontheuil ne seront pas déçu, mais globalement les planches sont un peu trop chargées. Cela pourrait être un atout, mais j'ai eu beau fouiller les décors du regard je n'y ai pas trouvé de petits détails amusants. Si il faut saluer l'effort qui a été fait sur les dialogues, dont une bonne partie est écrit en rime, cela n'apporte hélas pas de petit plus au récit. Il n'y a pas particulièrement d'humour dans la plupart des phrases, à quelques exception près. Enfin malheureusement, il y a quelques longueurs dans cette histoire. On s'impatiente un peu de voir ce qui va se passer le jour tant attendu, mais l'attente se fait un peu longue, et ce qu'on nous met sous la dent pour patienter n'est pas si drôle et pas vraiment passionnant. Au final je salue l'idée, moins la réalisation, et le verdict est un peu mitigé.

14/09/2022 (modifier)
Par PAco
Note: 3/5
L'avatar du posteur PAco

Oh ! Un nouvel album de Nicolas Dumontheuil, avec en prime Aurélien Ducoudray au scénario ! Un bel album réalisé par deux des auteurs que j'ai toujours plaisir à retrouver, voilà de quoi rendre heureux le lecteur assidu que je suis ! Nos deux auteurs nous propulsent sous l'Ancien Régime sur les pas du comte François de Dardille placé en très mauvaise posture. Sa femme lui impose l'épreuve du Congrès. Cette pratique qui a réellement existé permettait a une femme de faire annuler son mariage et d'obtenir la moitié des biens du triste sir si son impuissance était constatée, l'épreuve se déroulant en public ! Le comte François de Dardille fait donc appel à son fidèle ami le marquis pour le sortir de cette situation. Ce dernier, plutôt au fait de la bagatelle, embarque ainsi notre comte par monts et par vaux pour essayer de comprendre l'origine de ce "petit coup de mou" et lui permettre de repartir sabre au clair face à sa mie. J'ai trouvé grand plaisir à retrouver ce trait et cette mise en couleur si singulière qui font la patte si particulière de Dumontheuil. J'ai également pris plaisir à découvrir Aurélien Ducoudray dans un registre dans lequel on a pas vraiment l'habitude de le voir évoluer, l'humour. Mais malgré quelques bons mots et quelques pages bien hilarantes, j'ai trouvé l'album sympa mais sans plus... Quelques longueurs avant d'enfin arriver à cette épreuve du Congrès, des dialogues rimés que j'ai trouvé par moment un peu pompeux, des personnages auxquels je n'ai pas réussi à m'attacher... Bref, ça n'a pas pris malgré une réelle volonté d'apprécier cet album. Dommage car voilà deux auteurs que j'apprécie vraiment... mais la magie n'a pas opéré. (2.5/5)

10/09/2022 (modifier)