Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Yasei no Last Boss

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

La despote aux ailes noires est de retour dans la partie! Après un superbe final, j'ai atteint le sommet dans le célèbre jeu en ligne Exgate Online. Mon personnage s'appelait Luphas Mafahl, une femme redoutée pour sa puissance et sa férocité... Malheureusement, j'ai été vaincu par l'union des Sept Héros. Mais depuis, un événement inattendu est survenu : j'ai été invoqué dans le jeu vidéo et je suis devenu mon personnage, 200 ans plus tard...


Isekai Jeux vidéo Light novels adaptés en manga Manga RPG Nouveautés BD, comics et manga Shonen

Pire, depuis mon absence, le monde n'est plus que chaos à cause des exactions de mes sbires et des monstres qui déferlent. Je compte bien y remettre de l'ordre, même si je dois employer les grands moyens !

Scénariste
Auteurs oeuvre originale
Dessinateur
Traducteur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 13 Juillet 2022
Statut histoire Série en cours (8 tomes parus au Japon, série en cours) 2 tomes parus
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Yasei no Last Boss © Doki doki (Bamboo) 2022

13/07/2022 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Yasei no Last Boss est un isekai, l'un de ces mangas devenus très populaires ces dernières années où un héros est transporté dans un nouveau monde, la plupart du temps un monde de fantasy, éventuellement issu d'un jeu vidéo, où il va pouvoir vivre une nouvelle vie en bénéficiant des souvenirs et connaissances de sa vie d'avant. Ici, il s'agit d'un joueur professionnel de jeu vidéo qui s réincarne dans le monde ce jeu, prenant le corps de son personnage, une guerrière magicienne ultra puissante. La base de ce concept est devenue presque éculée de nos jours. L'intrigue ressemble ici par exemple fortement à celle de In the land of leadale sorti il y a peu de temps. Là aussi on y suit un personnage dont la puissance dépasse de loin la moyenne de son monde et qui revient dans l'univers d'un jeu vidéo des siècles après sa disparition pour y découvrir ce qu'il s'est passé entretemps et reprendre ses marques. Les isekai fonctionnent sur la base du fantasme, le fantasme de puissance et de pouvoir prendre sa revanche sur la vie réelle en incarnant un personnage neuf et bien plus fort dans un autre univers. C'est souvent réjouissant et ça marche très bien dans Yasei no Last Boss. La magicienne dans laquelle le héros s'est incarné est super forte sans que ça tourne à l'ennui : elle domine sa force, agit avec subtilité et survole pour de bon les dangers d'un monde dont elle était autrefois la dictatrice absolue. C'est plaisant de la suivre, elle et celui qui a pris possession d'elle. Graphiquement, c'est aussi du très bon boulot, avec un dessin soigné et des personnages réussis. Il n'y a que les scènes de combat magiques qui sont parfois confuses et difficiles à suivre. Pour le reste, tout est réussi. Honnêtement, nous ne sommes pas ici dans une intrigue follement originale ni un scénario vraiment profond. Mais la lecture est réjouissante et prenante, c'est tout ce que je lui demande pour un bon divertissement. J'espère que la suite sera du même niveau.

13/07/2022 (modifier)