Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

La Sorcière en haut de la montagne

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Une aventurière écarte les feuillages et déterre une tête, la tête aux yeux clos de la Sorcière. Surgit alors une horde de squelettes. Les moteurs rugissent, la fureur éclate et les corps s’entrechoquent jusqu’en haut de la montagne, là où règne la Sorcière depuis toujours et à jamais.


Auteurs nordiques BD muette Les coups de coeur des internautes Sorcières

Entre Mad Max, Evil Dead 3 et Tomb Raider, La sorcière en haut de la montagne n’est pas qu’une folle aventure hallucinée comme sait parfaitement les raconter le fantasque Rune Ryberg. Sous couvert de son aspect décomplexé, ce nouvel album abordent les thèmes de prédilections de l’auteur : « Assumer qui l’on est », « avoir confiance en soi », et « trouver sa place dans la société ». En creux, l’album parle du parcours d’une jeune femme ayant un but. Après avoir littéralement retrouver la tête, elle est entravée dans sa quête par des squelettes. Atteignant finalement son but en ayant triomphé de toute adversité, elle peut enfin aspirer à la paix et la sérénité en assumant qui elle est vraiment. Maquillée de fun, d’humour et de folie, La sorcière en haut de la montagne est clairement un album féministe engagé que toute les petites filles du monde entiers devraient lire.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 26 Septembre 2019
Statut histoire 1 tome paru
Couverture de la série La Sorcière en haut de la montagne © Les Aventuriers de l'étrange 2019

17/06/2022 | PAco
Modifier


Par PAco
Note: 3/5 Coups de coeur du moment
L'avatar du posteur PAco

C'est au festival des Journées de la BD du Pellerin que j'ai découvert cet auteur danois. Amateur de fantastique et toujours curieux de découvrir de nouveaux horizons, j'ai flashé sur la couverture de cet album : aventure et fantastique s'invitent au menu ! Cette BD sans texte nous plonge dans les basques d'une aventurière qui rappellera forcément Lara Croft aux amoureux du genre "aventure". Déterrant la relique d'une tête momifiée, notre belle dégourdie va rapidement se retrouvée poursuivie par une horde de squelettes déchaînés... C'est fun, ça gicle, ça défouraille et ça bataille, Rune Ryberg a le sens de la narration efficace et concise. Tellement qu'on avale d'ailleurs son album d'une traite de façon assez rapide, c'est le seul reproche que je ferais à cette BD, qui derrière un premier degré très classique s'interroge sur la place et le rôle de chacun tout en allant au bout de ses objectifs. Côté dessin Rune Ryberg aime jouer avec des couleurs saturées, ici le rose, pour assoir un dessin très cartoonesque (on voit que monsieur a bossé dans l'animation) qui passe à merveille dans ce registre aventuro-fantastique. A la fois drôle, percutant et tout en esbroufe, cet album haut en couleur vaut le coup d'oeil ! (3.5/5)

17/06/2022 (modifier)