Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Je suis toujours vivant

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Le récit inédit d'une vie en sursis.


Auteurs israeliens Autobiographie Documentaires Gangsters Italie Romanciers et Monde littéraire

Des chambres d'hôtel anonymes, sept gardes du corps, deux voitures blindées. C'est le quotidien sous haute protection de l'auteur napolitain depuis le succès phénoménal de Gomorra, son roman-enquête sur la mafia locale -la Camorra- publié en 2006. Depuis lors, sa vie a radicalement changé, mais celui qui n'est jamais plus rentré chez lui a choisi son camp : il ne se taira pas. De la crainte des voitures piégées à celle des pizzas empoisonnées, il imagine les divers scénarios de son assassinat et, évoquant son enfance, sa famille, ses ennemis, il livre un récit intime et saisissant.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 19 Janvier 2022
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Je suis toujours vivant © Gallimard 2022

16/06/2022 | Mac Arthur
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Roberto Saviano, auteur de Gomorra placé depuis lors sur la liste des personnes à abattre par la maffia, nous parle de son quotidien à travers ce récit qui tient autant du documentaire que du pied de nez. Un pied de nez destiné à la Camorra, pour leur signaler que malgré leurs efforts, Roberto est toujours bel et bien là. Un documentaire car il relate son quotidien sous haute surveillance, stressant, le privant de liberté et de tout espoir d’une vie normale. Le récit est édifiant et instructif, nous pointant certains aspects de la situation auxquels je n’avais jamais pensé. Par contre, le fil du récit est assez monotone même si ça se lit facilement. Au final, je ne peux pas dire que je sois déçu mais je n’ai pas été autant marqué par cette lecture qu’espéré. Mais c’est une bonne piqûre de rappel sur notre société dans laquelle trop souvent les voleurs, les tricheurs, les tueurs ont pignon sur rue alors que leurs victimes doivent vivre cachées lorsqu’elles ont eu le malheur de ne pas se taire. D’un point de vue technique enfin, cette bande dessinée est correcte mais ne sort certainement pas du lot. Dessin comme mise en page sont avant tout au service du récit à la première personne. C’est clair, facile à lire, et pour ce genre de thématique, c’est bien là l’essentiel. Pas mal, quoi. A lire si ce genre de sujet vous intéresse.

16/06/2022 (modifier)