La Falaise

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Deux filles, un serment...


Adolescence La BD au féminin Suicide

L’une est aussi blonde, douce et rêveuse, que l’autre est brune, violente et en colère. La famille de l’une est aussi riche et équilibrée, que la famille de l’autre est brisée et dysfonctionnelle. Au collège, quand l’une est plongée corps et âme dans ses lectures ou dans l’écriture d’histoires merveilleuses, l’autre harcèle, insulte et frappe avec la Bande qui l’accepte car elle n’est pas une « vraie fille ». Tout les oppose. Tout sauf la falaise où elles se retrouvent chaque jour en cachette et le serment de sang qu’elles y ont fait de ne pas survivre à leurs 13 ans. Vendredi, avant midi, Astrid et Charlie sauteront-elles dans le vide ou sauront-elles faire face à leurs sentiments et sauter le pas qui les sépare ?

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 01 Septembre 2021
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série La Falaise © Sarbacane 2021

12/05/2022 | Gaston
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Un roman graphique déstabilisant. Les thèmes abordés sont très dur et noir: pacte de suicide entre deux filles, l'intimidation scolaire, les problèmes familiaux (une des filles va carrément dire à sa mère qu'elle va se suicider et cette dernière semble n'en avoir rien à foutre), les problèmes d'identités quand on est un ado… C'est pas un truc à lire si on est dépressif ! Certaines scènes sont très violentes psychologiquement et aussi un peu physiquement. C'est aussi déstabilisant parce qu'au début je ne comprenais pas trop le contexte et que ce n'est qu'au fil des pages qu'on découvre le quotidien des deux filles, enfin surtout une parce que l'autre est un peu en retrait, ce que je n'ai pas trop aimé. J'aurais préféré que les deux filles soient plus égales. Et au final c'est déstabilisant parce que je ne suis pas certain de savoir où voulait en venir l'autrice. Le problème vient en partie de la fin. Je pense que je m'attendais à ce que ce récit tragique se termine de façon spectaculaire et au final ce n'est pas ce qui est arrivé. J'ai eu l'impression de voir un souffler se dégonfler lorsque j'ai lu les dernières pages. Au final, un roman graphique qui se laisse lire, mais qui ne m'a pas trop marqué malgré son ton très dur.

12/05/2022 (modifier)