Melusine Fée Serpente

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Née sous le nom de Mélusine, à la fin du XIVè siècle dans le roman de Jean d'Arras, souvent "imaginée" dans les enluminures du Moyen Âge, l'amoureuse passionnée qui fait chavirer le cœur de Raymondin, revit aujourd'hui dans une bande-dessinée pleine de passion, de haine, de métamorphoses et de rebondissements.


1300 - 1453 : Moyen Âge et Guerre de Cent ans La BD au féminin Nouvelle Aquitaine

L'histoire de la fée poitevine qui veut redevenir femme mortelle est à la fois humaine et surnaturelle. Redécouvrez cette héroïne troublante et tragique dans une adaptation libre, moderne et documentée. Mais attention ... il y a quelques risques à épouser une légende.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Septembre 2000
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Melusine Fée Serpente © La Geste 2000

05/05/2022 | gruizzli
Modifier


Par gruizzli
Note: 3/5
L'avatar du posteur gruizzli

J'ai découvert cette BD à l'office de tourisme du Poitou, région où j'ai débarqué récemment. C'est le genre de BD dont je n'attendais pas grand chose mais qui m'a surpris, notamment parce que les auteurs ne sont pas deux inconnus. Cela dit, la BD est honnête mais clairement pas indispensable non plus. C'est une BD qui reprend la légende de Mélusine, dans l'intégralité et avec les détails "historiques" qui parsèment celle-ci. On aura ainsi une longue exposition sur les différents protagonistes, nobles poitevins qui vont voir croître leur rivalité autour de Mélusine. L'histoire est une légende, à mi-chemin entre le fantastique et la réalité historique de l'époque, retransmise notamment par les dessins qui se sont inspirés de nombreux lieux réellement existants (ou en les recréant). Sans aller jusqu'à une reconstitution maladive, le travail sur le dessin fait un peu ressortir l'ambiance de l'époque, et j'ai plutôt apprécié la façon dont il était fait, même si plusieurs fois des erreurs de proportions sont clairement visibles. C'est un peu léger, suffisant pour la retranscription d'une légende, pas suffisamment pour parler de bonne reconstitution historique. L'histoire m'a surpris. Je pensais connaitre la légende de Mélusine, mais il s'avère que j'en connaissais à peine les grandes lignes. Elle est bien plus dense que je ne l'aurais cru : par exemple je ne savais pas qu'elle était censée avoir enfantée une dizaine d'enfants qui portaient chacun une caractéristique précise. De fait, la lecture est assez rapide mais tout de même détaillée. J'en suis ressorti en me disant que j'ai enfin découvert la véritable légende de la fée mélusine, et je dirais que c'est tout ce que cette BD a comme ambition. Elle réussit son coup, et c'est largement suffisant à mes yeux. Après, le conseiller à l'achat serait sans doute superflu. A lire lorsqu'on met la main dessus, éventuellement pour les amateurs de légende poitevine ou ceux qui collectionnent les BD du genre, mais pour les autres c'est très dispensable.

05/05/2022 (modifier)