Les Enfants de Midvalley

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Deux enfants de la campagne se retrouvent confrontés à un étrange horloger, capable d'influer sur le temps.


Albums jeunesse : 10 à 13 ans Voyages dans le temps

1958. Midvalley, petite bourgade perdue au milieu des États-Unis. Rosa et Milan font leurs valises pour aller chez leur oncle Jack, à Big Town. Après une nuit de car, ils arrivent à la gare routière mais Jack n’est pas au rendez-vous. Il n’est pas non plus chez lui. Monsieur Paul se présente devant eux. Il leur propose l’hospitalité en attendant la réapparition de leur oncle. Monsieur Paul est horloger. Il vit dans une inquiétante maison, détient d’étranges pouvoirs et séquestre des enfants à la cave, confiant les engrenages délicats à leurs petites mains expertes.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 07 Octobre 2015
Statut histoire Série abandonnée (prévue en trois tomes) 2 tomes parus
Couverture de la série Les Enfants de Midvalley © Kramiek 2015

04/05/2022 | Mac Arthur
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Les Enfants de Midvalley est un récit destiné aux jeunes lecteurs. Il mélange aventure et fantastique dans un univers inspiré par l’Amérique des années 50. J’ai beaucoup aimé le premier tome. Le dessin de Reutimann colle parfaitement avec le cadre de cette aventure. Le scénario est prenant, les personnages sont attachants et l’aventure est suffisamment dense et originale pour satisfaire un jeune lecteur (voire un vieux). Le concept de voyage dans le temps, même s’il est exploité avec parcimonie, est bien maîtrisé. Enfin, ce premier tome offre une fin plus ou moins satisfaisante. Bon, il reste des zones de mystère à éclaircir et j’avais furieusement envie de lire le deuxième tome mais ce tome 1 offre réellement un récit cohérent dans son ensemble. J’ai quelque peu déchanté à la lecture du deuxième tome. Le dessin, et l’aspect graphique dans son ensemble, m’ont déjà moins plu. Les cases sont plus grandes (on passe de 4 bandes pour le tome 1 à 3 bandes dans ce second tome), les cadrages sont plus serrés, les décors m’ont semblé plus pauvres. La faute sans doute à un scénario qui m’est apparu bien moins dense que dans le premier tome. De plus, ce deuxième tome offre des retournements de situation moins convaincants à mes yeux. Je ne sais pas si le troisième tome paraîtra un jour. Kramiek a été repris par le groupe Paquet et le tome 2 date déjà de 2017. Je crains donc que la série ait été abandonnée. C’est dommage car une bonne conclusion aurait très certainement gommé la mauvaise impression laissée par le tome 2. En l’état, je déconseille bien entendu l’achat mais si vous en avez l’occasion et l’envie, la lecture du tome 1 est des plus recommandables. Bon, allez ! Je reste sur "pas mal", mais le début promettait plus !

04/05/2022 (modifier)