Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

De l'art d'être introvertie

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Le quotidien d'une jeune femme vu de façon humoristique.


Format carré

Venez découvrir l’illustratrice Le Baba au rhum qui fait rire Instagram avec ses mésaventures quotidiennes de jeune femme introvertie (mais qui fait avec !) et qui ne pense qu’à bouffer (y a que ça de vrai !) ! Avouez, les grosses soirées, répondre aux appels téléphoniques, rencontrer des inconnus, c’est souvent un calvaire, que vous soyez introverti ou non. Le Baba au rhum s’amuse en dessin de ces mille et une situations quotidiennes qui nous arrivent à tous et dresse le portrait d’une génération pour qui « sociabilité » rime avec « fatalité » !

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 06 Mai 2021
Statut histoire Strips - gags 1 tome paru
Couverture de la série De l'art d'être introvertie

12/01/2022 | Noirdésir
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

L'auteure qui se cache derrière ce pseudo improbable, une certaine Céline, est illustratrice et directrice artistique, et a préalablement publié sur Instagram ces gags (qu'elle appelle "petites chroniques de vie hilarantes"). Bon, je ne la connaissais pas, mais je ne vais pas non plus chercher à en savoir plus. En effet, cet album souffre de plusieurs défauts (appréciation qui peut n'être que personnelle). A savoir déjà que le principe et les détails ne sont pas du tout originaux. On a déjà vu, lu, cent fois ces publications dérivées d'un blog, plus ou moins girly sur les mésaventures du quotidien, les problèmes de fringue, les velléités de régime, de sport vite abandonnées, dans une mise en avant - même si gentiment brocardée - du paraitre. Pas original donc, et un peu (très ?) vain. Le dessin est minimaliste, mais ce n'est pas forcément rédhibitoire pour ce genre d'entreprise. Mais comme c'est au service d'un humour qui m'a laissé totalement froid (quelques très rares sourires, jamais plus), je vais laisser cet album au rayon des oublis, au milieu d'un bon paquet de semblables. Dans un genre aussi éculé et a priori pas très attirant, le manque d'originalité, de causticité n'aident pas. Note réelle 1,5/5.

12/01/2022 (modifier)