Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Empereur du Japon (Shôwa Tennô Monogatari)

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

La jeunesse de l'empereur Hirohito.


1900 - 1913 : Du début du XXe siècle aux prémices de la première guerre mondiale 1914 - 1918 : La Première Guerre Mondiale 1919 - 1929 : L'Après-Guerre et les Années Folles Le Japon historique Seinen Shogakukan

En l’an 37 de l’ère Meiji, soit en 1904, le jeune Hirohito tente de trouver sa place. De son apprentissage, sa régence, au début de son long règne, jusqu’aux événements qui ont conduit le Japon à la Seconde Guerre mondiale, ce manga, très documenté, lève le voile sur la vie et l’enfance méconnues du prince Hirohito, ou empereur Showa de son nom de règne. Texte: L'éditeur

Scénariste
Dessinateur
Traducteur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 02 Octobre 2019
Statut histoire Série en cours (9 tomes parus au Japon, série en cours) 3 tomes parus
Dernière parution : Moins de 2 ans
Couverture de la série Empereur du Japon

30/11/2021 | Gaston
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

2.5 Un manga qui raconte la jeunesse de l'empereur Hirohito. Cela aurait pu donner une biographie captivante, surtout que le rôle de l'empereur Hirohito durant la seconde guerre mondiale est controversé (la version officielle est que les militaires avaient tout le pouvoir et que l'empereur n'était qu'un symbole qui n'avait aucun réel pouvoir, mais certains historiens ont une version différente et Hirohito ou du moins la famille royale sont beaucoup moins innocents qu'on l'a fait croire). Sauf que c'est justement le genre de biographies avec pleins de défauts qui rend la lecture pas passionnante. Tout d'abord, les auteurs avaient clairement le public japonais en tête parce qu'il y a des éléments dans le Japon des années 1900-1920 qui ne sont pas expliqués parce qu'on prend en considération que le lecteur le savait déjà. Ainsi, j'ai été perdu par moment parce que je comprends pas trop comment le système politique japonais de l'époque fonctionne. C'est un peu comme si on faisait une biographie sur De Gaulle, qu'on explique pas les différences dans les systèmes politiques de la troisième, quatrième et cinquième république et qu'ensuite on balance tout ça à un public étranger. J'ai aussi été perdu par l'abondance de personnages historiques qui arrivent et disparaissent du récit. C'est un peu dur de tout se rappeler de tout le monde et en plus les personnages féminins ont tendance à se ressembler un peu trop. Ensuite, l'histoire focalise principalement sur l'éducation qu'a reçu Hirohito et à la longue cela devient un peu ennuyeux parce que le récit fait du surplace. Heureusement, dans le dernier tome paru jusqu'à présent le futur empereur commence un voyage dans le monde et cela amène de nouvelle situations. Malgré ces défauts, il y a tout de même des qualités. Le dessin est pas mal. Il y a des éléments intéressants dans le récit. On voit par exemple qu'il y avait différentes fractions dans l'entourage de l'empereur, certains ont une vision plus conservative et traditionnelle alors que d'autres offraient à l'empereur une éducation plus libérale. Ce qui m'a surtout marqué est que le personnage de l'empereur est plutôt effacé pour le moment et aussi que tout le délire autour de la divinité de l'empereur est toxique. L'empereur doit être parfait 24/24, il y a même une polémique sur le fait qu'il doit porter des lunettes, on veut tuer un cheval parce qu'il s'est cabré lorsqu'il transportait l'empereur, etc et etc. Donc voilà il y a plusieurs éléments qui auraient pu me faire décrocher totalement de la série, mais il y a toujours assez de scènes intéressantes pour me donner envie de continuer de la lire.

30/11/2021 (modifier)