Dors, Petite Fille

Note: 3.31/5
(3.31/5 pour 13 avis)

« Dors, petite fille » est un conte d'horreur racontant l'histoire d'une fillette autiste prénommée Chris, adoptée à plusieurs reprises après la mort de ses parents. Sauf que chaque couple adoptif finit par mourir mystérieusement dans son sommeil.


Adoption Auteurs espagnols Fantômes Journalistes L'horreur en bande dessinée

« Dors, petite fille » est un conte d'horreur racontant l'histoire d'une fillette autiste prénommée Chris, adoptée à plusieurs reprises après la mort de ses parents. Sauf que chaque couple adoptif finit par mourir mystérieusement dans son sommeil. Juan, aspirant-écrivain de science-fiction et journaliste à la petite semaine, s'intéresse de près à ce cas pour y avoir discerné un bon reportage éventuel. Inconscient du danger auquel s'exposent ceux qui approchent de trop près la petite Chris, il commence à étudier son passé. Lorsqu'il visite la maison vide des parents biologiques de Chris, il est victime d'hallucinations auditives et entend la voix d'une enfant le suppliant de l'aider. Il suit les instructions de l'enfant et découvre un passage secret menant aux sous-sols...

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 2003
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Dors, Petite Fille
Les notes (13)
Cliquez pour lire les avis

09/04/2003 | Kael
Modifier


Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

Ma foi cet ouvrage n'est pas si mal que ça, c'est la couverture qui m'a attiré et en feuilletant quelques pages je dois avouer que le dessin en couleur directe m'a fait de l’œil. nous sommes dans un récit fantastique qui est finalement assez original dans son idée de départ , le traitement est lui assez classique avec une tension qui monte progressivement. Le seul "hic" c'est que cela se lit vite et reste tout de même du niveau d'un téléfilm de fin de soirée. Dégotté pour une poignée de piécettes en vide grenier c'est un ouvrage que je ne garderais pas pendant des siècles mais il a été suffisamment satisfaisant pour que j'en conseille l'achat, ( à petit prix! ) au collectionneur d'histoires un brin horrifiques.

18/09/2016 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Avec un tel titre on peut tourner longtemps autour de cette BD sans s'y intéresser. Pourtant elle est d'un niveau plus que convenable. Le dessin est très beau avec ses couleurs directes. Il me fait penser à du Sorel. Je reste plus nuancé concernant le scénario au goût de déjà vu, voir trop vu. La BD se lit très vite pour un format normal. Il aurait fallu certainement quelques pages de plus pour étoffer le récit pour lui donner une personnalité et allonger la lecture. Je suis heureux de l'avoir empruntée et lue, mais je n'achèterai pas cette BD. J'en conseille la lecture pour la partie graphique surtout.

21/11/2009 (modifier)
Par Pasukare
Note: 2/5
L'avatar du posteur Pasukare

Que je suis déçue par ma lecture, avec tant d'avis encourageants, je suis tombée de haut ! Déjà, je trouve l'histoire beaucoup trop rapide. J'ai vraiment l'impression de ne pas avoir lu la même BD que cette qui est notée 4/5 par certains, il y a une version longue et on ne m'a rien dit ?? Le dessin est très approximatif, surtout les ombres, les couleurs sont assez jolies, même si paradoxalement j'ai finalement préféré les scènes dans la pénombre qui sont en dégradé de gris. Mais côté scénario, que c'est creux et banal ! Jamais je n'ai "flippé" (bon, je ne m'attendais pas non plus à ce miracle avec de la BD, je pense que c'est plus faisable en roman ou au cinéma), ni même ressenti la plus petite angoisse, je n'ai en tous les cas pas eu le temps d'échafauder théories ou hypothèses sur les causes et les solutions à ces phénomènes morbides. C'est une histoire sans surprise, beaucoup trop vite expédiée. Il aurait fallu en rajouter avant avec les précédentes adoptions, la vie avec les vrais parents de la fillette. Et surtout donner un peu plus de temps au héros pour boucler l'affaire. On n'a vraiment pas le temps de s'inquiéter, ni de s'intéresser vraiment !

20/03/2009 (modifier)
Par Miranda
Note: 3/5
L'avatar du posteur Miranda

Note 2,5. Très joli dessin de Bleda aux couleurs directes et aux tons marrons qui nous projettent dans une ambiance angoissante et pleine de suspense. Cela dit le scénario est basique et déjà-vu des centaines de fois. Certes cela reste une agréable lecture, bien écrite et surtout vraiment superbe à regarder. Cependant le récit est relativement court et le résumé de l'histoire en dit mille fois trop, après avoir lu ce dernier il ne reste que quelques miettes de l'intrigue à découvrir. J'ai eu la chance de lire cette bd sans savoir de quoi elle traitait, j'ai pu donc profiter d'un peu de suspense - surtout au début - d'où ma note pas trop sévère, sinon je pense que j'aurais été très en colère.

29/12/2008 (modifier)
Par Don Lope
Note: 4/5

Chouette BD que celle-ci. Dans le genre horreur (ô combien difficile en bande dessinée), c'est ce que j'ai lu de mieux après le premier tome de "Dans la nuit". Les premiers 2/3 de l'histoire sont savamment orchestrés: la tension est palpable, renforcée par une mise en scène hyper efficace et des couleurs diaboliquement choisies. Il est vraiment dommage que la fin ne soit pas vraiment à la hauteur, la petite fille étant plus ridicule qu'effrayante, je trouve. Cela reste une belle réussite malgré tout qui me fait mettre 4 étoiles tant ce genre est casse gueule.

05/07/2004 (modifier)
Par Alix
Note: 3/5
L'avatar du posteur Alix

Une histoire assez classique, bien faite, agréable à lire, mais qui laisse quand même une impression de « déjà vu ». Je dis pas que je me suis embêté hein, ça se lit bien (mais trop vite, une 20aine de minutes). Mais je trouve que ça s’oublie aussitôt refermé. L’histoire est peut être trop classique, sans surprise, en plus d’être courte. Je n’ai pourtant pas une culture livre/cinéma très développée, mais le coup des âmes coincées entre la vie et la mort, et qui doivent être libérées, c’est du archi déjà vu. Reste que le genre « horreur » est toujours un peu casse-gueule en BD, et pas forcement adapté à ce media. Et il faut quand même reconnaître que l’auteur s’en tire bien. Une bonne BD du genre, à lire, mais à condition de ne pas vous attendre à un chef-d’œuvre.

11/07/2003 (modifier)
Par cac
Note: 4/5

Je voulais la lire dès que j'ai vu la couverture, sachant qu'en plus c'était un one-shot. C'est vraiment efficace. C'est un album formidable dans l'ancien sens du terme, et c'est presque le cas dans son sens d'aujourd'hui. Je pense que c'est le premier album d'épouvante que je lis, et de plus sûrement le premier auteur slovène que je lis. C'est vrai que c'est bien fait, surtout la fillette qui sous ses airs angéliques eh bien ne l'est pas, bien au contraire (amha :))... La fin est assez terrible même si la conclusion tombe un peu comme un cheveu sur la soupe, on nous la sert un peu vite. Mais en même temps, l'auteur parvient à construire une histoire qui tient la route en si peu de pages, c'est quand même bien réussi. Ca évoque des thèmes forts, la cruauté ou l'illustration de l'adage "l'argent ne fait pas le bonheur". Les dessins et les couleurs sont très bien faits, malgré quelques maladresses, et des couleurs un peu bizarres au premier abord. Un album que je ne peux que conseiller.

26/06/2003 (modifier)
Par ganhima
Note: 2/5

Je suis un peu déçue. J'attendais mieux (et plus) de cette BD, notamment au niveau de l'histoire... Le premier mot qui me vient, c'est... court. Vraiment, le scénario est trop rapide à mon goût. On a du mal à rentrer dans l'histoire, à se laisser entrainer, parce que tout se passe à une vitesse folle. L'histoire en elle-même n'est pas mauvaise, mais pas tellement originale, c'est une bonne intrigue, mais qui n'apporte rien de neuf, elle me fait furieusement penser à un épisode de X-files, ou de Profiler... C'est du spectacle, oui, mais sans plus. Je ne trouve pas ça particulièrement effrayant ou terrifiant, mais ce qui me gêne le plus, c'est qu'il n'y a pas de place pour la curiosité du lecteur... Je veux dire qu'à aucun moment le lecteur n'a le temps de se poser des questions, de faire des hypothèses, des raisonnements tordus, ni meme de trop s'attacher aux personnages... C'est dommage, avec un rythme plus lent, mieux étudié, le résultat aurait pu être bien supérieur. Le principal intérêt de cette BD reste les illustrations. Il se trouve qu'à part les couleurs, très réussies, le graphisme ne me plait pas trop. Mais objectivement, il faut reconnaitre que le style est assez personnel, inédit et pas desagréable, il sert très bien les différents personnages, la petite fille notamment. "Dors, Petite Fille" reste un bon moment de lecture, mais trop court et pas assez intense selon moi, plutôt commun dans sa narration.

10/06/2003 (modifier)

Cet album m'a séduit d'entrée, dès la première page. Le dessin, très atypique et que j'ai trouvé très séduisant, suscite une atmosphère glauque, sombre, légèrement floutée, un peu comme un rêve en train de tourner au cauchemar. Sur ce point, "Dors petite fille" est une franche réussite, et on ne peut s'empêcher de frissonner d'angoisse à quelques reprises lors de la lecture. Par contre, ce qui me fait mettre une note moyenne, c'est l'histoire. Simple et efficace, certes, mais surtout simple et directe. On n'a quasiment pas le temps de s'interroger, de se poser des questions, d'échafauder des possiblités, que déjà l'intrigue -- de surcroît pas du tout originale -- est révélée. Le lecteur n'est pas titillé, il est plutôt le "récépteur d'une histoire" qui se déroule presque indépendamment de lui. Je pense que l'auteur peut faire de très bonnes choses, à condition de plus prendre son temps, de développer son sens de la narration, et de plus solliciter l'imagination du lecteur. A lire, cependant, ne serait-ce que pour l'athmosphère oppressante.

06/06/2003 (modifier)
Par Piehr
Note: 4/5

Oui oui, franchement bien, cette petite BD. BD qui, hélas, ne connaitra pas une grande diffusion (petit éditeur oblige), et donc privera pas mal de lecteurs d'un roman graphique noir, angoissant, très bien conçu. Original, de la narration au déroulement de la trame, cet album est surtout diablement angoissant... et une fois lu, son titre paraît tout de suite beaucoup plus ironique et malsain. Malsain, en effet, glauque, aussi, cet album n'est pas à mettre entre toutes les mains car le côté psychologique, très développé, se mêle au réalisme de manière effrayante... On ressent à la sortie de la lecture le même malaise qu'à la vision du film "Requiem For A Dream"... vous voyez ce que je veux dire ? Niveau dessin, je suis mitigé. Le trait en lui-même est parfois un peu maladroit, mais la couleur directe calme, vraiment. L'auteur maîtrise, et utilise les couleurs avec beaucoup d'intelligence pour instaurer des ambiances vraiment particulières. "Dors, Petite Fille" est une BD à lire seul, le soir, sous sa couette, alors que l'orage gronde... Là, émotions garanties !

20/05/2003 (modifier)